Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

53 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Classique et Carl Philipp Emanuel Bach
HI-RES1,49 €
CD1,19 €

Classique - Paru le 2 août 2019 | K&K Verlagsanstalt

Hi-Res Livret
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 29 juin 2018 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1955 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 1959 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 30 avril 2015 | L'Encelade

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788) est l’un des musiciens majeurs de l'époque charnière entre baroque et classique. Aline Zylberajch et Alice Piérot nous proposent une sélection de pièces pour violon et clavier et pour clavier seul composées dans la période de maturité de Carl Philipp Emanuel, des années 1760 jusqu’à sa mort. Ce programme est construit comme un parcours à rebours, de la fantaisie en fa # mineur, l'une des dernières œuvres du compositeur, souvent présentée comme son testament musical, vers des pièces plus anciennes mais qui portent déjà en germe tout son univers expressif. Cet enregistrement est aussi l’occasion de découvrir un instrument très prisé à cette époque en Allemagne et aujourd'hui méconnu, le Tangentenflügel ou piano à tangentes : de petites languettes de bois dont l’extrémité sont propulsées en l’air verticalement, sans système d’échappement, pour venir frapper la corde et produire un son clair et limpide. Ces instruments singuliers offrent à l'interprète une grande variété de timbres, du plus brillant au plus suave.
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 20 janvier 2015 | Signum Records

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 3 mai 2011 | K&K Verlagsanstalt

Hi-Res Livret
HI-RES8,40 €17,49 €(52%)
CD6,00 €12,49 €(52%)

Musique vocale sacrée - Paru le 10 février 2014 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Selon Gilles Cantagrel (qui vient de publier une remarquable biographie consacrée à CPE Bach aux Editions Papillon), il n'est pas impossible que Carl Philipp Emanuel Bach se soit présenté à Leipzig pour remplacer son père avec ce Magnificat en ré majeur. Ce qui expliquerait sa proximité avec le célèbre Magnificat paternel. En poussant la comparaison un peu plus loin, on reste étonné du presque décalque du Fecit potentiam ou du Deposuit entre le père et le fils. Exemple unique, car Carl Philipp Emanuel a très vite possédé son style propre tout en vénérant la musique de son père. Le calcul n'était pas bon, car c'est justement cette proximité qui l'a probablement empêché d'avoir le poste. Il reste que la découverte est passionnante grâce à une interprétation très vivante, pleine de rythme et de couleur. Les 300 ans de sa naissance permettent d'évaluer enfin à sa juste valeur un des grands compositeurs de l'histoire de la musique. FH
HI-RES9,89 €16,49 €(40%)
CD6,59 €10,99 €(40%)

Classique - Paru le 28 octobre 2016 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Ce disque se distingue par la qualité et la variété des œuvres, servies par une interprétation de haut niveau. Les six titres avec voix, autant de premières mondiales, montrent le compositeur sous un aspect peu connu. [...] Reste que c'est dans les trois ouvrages instrumentaux, admirablement servis par le Café Zimmermann, que se manifeste le très grand Bach. [...] Le Café Zimmermann s'impose par ses sonorités à la fois pointues et parfaitement intégrées les unes dans les autres, les cors de la Sonatine Wq.104 constituant à cet égard un modèle.» (Classica, février 2017 / Marc Vignal)
HI-RES10,49 €14,99 €(30%)
CD6,99 €9,99 €(30%)

Classique - Paru le 28 mai 2013 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 30 septembre 2019 | Passacaille

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 15 mars 2019 | Odradek Records

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« [...] Vittorio Forte nous enchante [...] Sa proposition est neuve et pleinement aboutie. Le Rondeau sur l’Adieu à mon clavicorde Silbermann (Wq 66), dont la structure fragile suscite souvent des maniérismes, nous va cette fois droit au cœur. La sonorité somptueuse du grand Steinway touche aussi directement qu’une confidence de Bill Evans. [...] Forte est un maître du clair-obscur, la virtuosité dense du Rondo en la mineur (Wq 56/5), ses interrogations mystérieuses tiennent l’auditeur en haleine. Les Variations sur la Folia couronnent un parcours libre et fantasque, admirablement chanté, qui fait totalement oublier les querelles d’instrument. » (Diapason, juillet-août 2019 / Philippe Ramin)
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 octobre 2019 | Signum Records

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2019 | Glossa

Hi-Res Livret
Carl Philipp Emanuel Bach, le second fils de Johann Sebastian Bach, était son préféré et aussi celui qui eut le plus de succès. Personnage clé de la transition du Baroque au Classicisme, C.P.E. Bach eut sur Mozart et Beethoven une grande influence, due en partie à ses sonates pour clavier. Au XVIIIe siècle, le concerto pour violoncelle était une nouveauté relative et ni Boccherini ni Haydn n’avaient encore apporté leur contribution à ce genre quand C.P.E. Bach composa les siens entre 1750 y 1753. Le drame orageux qui souffle au début des concertos et la candeur insouciante des finales contrastent fortement avec la délicatesse et la profondeur d’émotion des mouvements lents. Le célèbre violoncelliste belge Roel Dieltiens et le légendaire Orchestre du XVIIIe siècle transforment, avec un art consommé de la narration, ces musiques en histoires fascinantes et hautes en couleurs. Cette édition inclut un texte émouvant et édifiant de la grande romancière et poète néerlandaise Anna Enquist, amie depuis des lustres de l’orchestre et du regretté Frans Brüggen. Prenant comme point de départ les sessions d’enregistrement du disque à Amsterdam auxquelles elle assista, Enquist explore la personnalité musicale de Carl Philipp Emanuel en se centrant particulièrement sur sa relation avec l’œuvre de son père. © Glossa
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 juin 2018 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 4 octobre 2019 | Claves Records

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2017 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Publiées entre 1779 et 1787, les six recueils de sonates, rondos et fantaisies « Für Kenner und Liebhaber » destinés aux « connaisseurs et amateurs » constituent la plus grande partie du travail de composition publié de Carl Philipp Emanuel Bach. Pour cet enregistrement, Miklós Spányi renoue avec le piano à tangentes, forme primitive du piano à cordes frappées. Le son de cet instrument rappelle celui du clavecin mais il peut être modifié de nombreuses manières grâce à diverses techniques. Dans son troisième recueil, C.P.E. Bach varie les genres en alternant des sonates anciennement composées avec de nouvelles compositions (rondos). La Canzonetta avec 6 Variations fut composée en 1781 et fut désignée par Bach dans le catalogue de ses oeuvres comme une « Canzonetta par la Duchesse de Gotha avec mes 6 Variations ». © BIS
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 décembre 2017 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2011 | BIS

Hi-Res Livret