Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 30 juin 2017 | Berlin Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Le quintette à vents variation5 (précisément avec ce graphisme : pas de majuscule, et le chiffre en exposant) rassemble cinq musiciens venus de divers horizons : la flûtiste Magali Mosnier (première flûte solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio France), le hautboïste Ramón Ortega Quero (premier solo de l’Orchestre de la Radio Bavaroise), le clarinettiste Sebastian Manz (premier solo de l’Orchestre de la Radio de Stuttgart), le bassoniste Marc Trénél (basson solo de l’Orchestre de Paris), et le corniste David Fernández Alonso (premier cor solo du Philharmonique de Rotterdam) : autant dire que c’est toujours une gageure de se réunir pour ces cinq artistes de premier rang qui occupent des postes de premier rang dans des orchestres européens de premier rang ! Mais quand ils se réunissent, les étincelles fusent ! Ainsi pour cet album, enregistré à Baden-Baden, et qui rassemble quelques ouvrages écrits entre 1920 et 1940 et pourtant si différents les uns des autres, signés Malcolm Arnold – les délicieux Three Shanties, un « shanty » étant une chanson de marin –, Carl Nielsen – le lumineux et imposant Quintette –, Paul Hindemith avec sa petite merveille qu’est la Kleine Kammermusik (« Petite musique de chambre »), et Jean Françaix dont la musique reste encore si scandaleusement sous-représentée en France où on ne lui pardonne pas vraiment d’avoir osé écrire de la « musique légère » dans un pays qui considère ce vocable avec dédain. C’est faire fi de l’extraordinaire science harmonique, instrumentale et mélodique de Françaix qui, sous des abords aisés, brosse une musique d’une complexité diabolique. Un dernier mot sur le choix des œuvres : voilà bien un véritable éventail européen, à l’image des musiciens de variation5. © SM/Qobuz