Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 28 octobre 2013 | Delphian

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 29 janvier 2016 | Delphian

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 31 juillet 2015 | Delphian

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 10 février 2014 | Delphian

Hi-Res
CD9,99 €

Classique - Paru le 9 décembre 2013 | Delphian

Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 22 mars 2019 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 21 octobre 2016 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 février 2019 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 24 juin 2016 | Delphian

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 5 mai 2014 | Delphian

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 12 janvier 2015 | Delphian

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 avril 2014 | Delphian

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 22 mars 2019 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 29 juillet 2016 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2013 | Delphian

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 13 janvier 2014 | Delphian

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 30 septembre 2016 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 février 2016 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Delphian

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 juillet 2017 | Delphian

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik - 5 Sterne Fono Forum Jazz
« Comme beaucoup de ses confrères Italiens du baroque tardif, Giovanni Stefano Carbonelli navigue entre les continents de Corelli et Vivaldi [...]. À son époque (il naît en 1694 !), son style, avide de contrepoint, de fugues, contrastes de tempos, multithématisme, paraît bien anachronique. Peu importe, il investit toutes les ressources techniques du violon dans une écriture virtuose et subtile, pleine de créativité, d’esprit, d’atmosphères. Hélène Schmitt le sortait de l’ombre il y a presque quinze ans, dans un album splendide (Alpha, Diapason d’or). Bojan Cicic, qui enregistre ici ses six premières sonates (dont trois inédites au disque) offre une lecture toute aussi heureuse. Loin de l’intériorité chaleureuse et puissante de Schmitt, Cicic pétille, déclame, chante, orne et danse, prend du plaisir et le partage, tout en sachant lâcher la bride pour de grands moments méditatifs. [...] En parfaite osmose avec l’Illyria Consort, il offre des couleurs très personnelles. [...] » (Diapason, novembre 2017 / Olivier Fourés)