Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Opéra - Paru le 5 juillet 2019 | BR-Klassik

Hi-Res Livret
Verdi n’était pas tendre avec son propre opéra I Due Foscari qu’il trouvait inférieur à d’autres de ses productions. Jugement sévère qui a beaucoup nuit à la réputation d’un ouvrage qui ne mérite pas d’être pareillement sous-estimé. Écrit en 1844 sur un livret de Francesco Maria Piave d’après le drame de Byron, il raconte une sombre et cruelle histoire dans le milieu des Doges de Venise. On y trouve entre autres des airs magnifiques pour le ténor et le baryton qui représentent parfaitement ce qu’on appellera plus tard « le baryton verdien ». Le disque nous avait gratifiés dans les années 1970 d’une version publiée par Philips dans le cadre d’une série dédiée aux opéras de jeunesse de Verdi réalisé par le trop décrié Lamberto Gardelli. La distribution, alors composée de jeunes chanteurs en début de carrière, était particulièrement prestigieuse : Katia Ricciarelli, José Carreras, Piero Cappuccilli, Samuel Ramey. D’emblée la barre était mise très haute. D’autres versions « live », avec Giulini, puis avec Gavazzeni à la Scala de Milan, proposaient de bonnes alternatives. Dans ce nouvel enregistrement capté lors de trois concerts à Munich et à Budapest dans des acoustiques différentes, mais à deux jours d’intervalle, on y trouve une distribution internationale dominée par le vétéran Leo Nucci qui, à soixante-seize ans (!), a presque l’âge du rôle de l’octogénaire Francesco Foscari. Si la voix accuse son âge avec ses faiblesses et un large vibrato, elle reste cependant d’une puissance intacte couronnée par une expression intense. Placé sous la direction vigoureuse du chef croate Ivan Repusic, cette nouvelle version vient renouveler la discographie d’un ouvrage bien injustement laissé de côté. © François Hudry/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Opéra - Paru le 24 mai 2019 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Opéra - Paru le 19 avril 2019 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES28,99 €
CD20,99 €

Messes, Passions, Requiems - Paru le 30 novembre 2018 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
La Messa per Rossini est une messe de Requiem résultant de l’assemblage de treize parties écrites par treize compositeurs différents. Peu après la mort de Rossini en 1868, Verdi s’adressa à Ricordi : « …Afin d’honorer la mémoire de Rossini, j’aimerais que les plus éminents compositeurs italiens composent une Messe de Requiem qui serait donnée pour l’anniversaire de sa mort. Je ne veux qu’aucun compositeur étranger, qu’aucune main étrangère à notre art, aussi puissante soit-elle, ne nous aide. Dans ce cas, je me retirerais immédiatement de l’association. Si j’étais dans les bonnes grâces du Saint-Père, je le supplierais de permettre que des femmes puissent prendre part à l’exécution de cette musique, mais comme je ne le suis pas, il serait souhaitable qu’une autre personne se charge d’y réussir. » La composition fut bel et bien terminée à l’été 1869 mais l’audition en fut annulée… de sinistres différends politiques. Verdi reprit sa propre contribution, le Libera me conclusif, dans une forme révisée pour son propre Requiem ; la comparaison des deux mouvements, l’original pour Rossini et le définitif pour le Requiem de Verdi, est une fascinante exploration du laboratoire et de l’évolution verdiens. Les douze autres compositeurs n’ont guère passé le test de la postérité, mais il est extrêmement intéressant de voir ce qui se faisait alors dans le domaine sacré italien. La Messe pour Rossini, tombée dans l’oubli, ne fut redécouverte que dans les années 1970, créée en 1988 ; la voici sous la baguette de Riccardo Chailly, avec l’orchestre et le chœur de la Scala de Milan et quatre solistes italiens de premier plan. © SM/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 30 novembre 2018 | MUNCHNER PHILHARMONIKER GBR

Hi-Res
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Classique - Paru le 14 septembre 2018 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Opéra - Paru le 15 juin 2018 | Solo Musica

Hi-Res Livret
Certes, on peut ne pas trop aimer ces albums-carte-de-visite dans lesquels de jeunes solistes font leur shopping dans le répertoire pour en donner nombre de grands tubes, généralement éculés au possible. Mais la soprano roumaine Elena Moşuc a eu le flair : son choix d’héroïnes de Verdi propose, il est vrai, quelques incontournables (Traviata, Trouvère), mais on l’entend surtout dans des raretés d’Attila, d’Aroldo, de I due Foscari, des Vêpres siciliennes, des ouvrages dont tout le monde connaît bien sûr l’existence, mais quelle scène les produit avec une raisonnable régularité ? Elena Moşuc a largement consolidé sa carrière à l’Opéra de Zurich où elle incarna bon nombre des grandes héroïnes que sont La Reine de la Nuit, Gilda, Violetta, Lucia, Mimì, Marguerite, Donna Anna, Konstanze, Zerbinetta, Norma, Nedda, Lucrezia Borgia, Anna Bolena, Maria Stuarda ou encore Desdemona – un net penchant donc pour les personnages de l’opéra italien. © SM/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Opéra - Paru le 6 avril 2018 | BR-Klassik

Hi-Res Livret
Luisa Miller marque la fin des « années de galère » pour Verdi qui est maintenant en pleine possession de son langage et ne doit plus grand chose à Bellini ou à Donizetti. L’opéra, d’une architecture assez complexe, débute par une belle ouverture et est soutenu par une véritable conduite dramatique et une veine mélodique particulièrement inspirée, avec des personnages parfaitement caractérisés. Enregistrée lors d’une version de concert donnée en 2017 au Prinzregentheater de Munich, cette nouvelle version de Luisa Miller avec sa distribution très internationale ne manque pas d’allure. On y trouve la soprano lettone Marina Rebeka dans le rôle-titre. Cette grande interprète de Mozart et Rossini a fait des débuts très remarqués à Salzbourg sous la direction de Riccardo Muti et chante depuis sur toutes les grandes scènes lyriques du monde. À ses côtés, le ténor sicilien Ivan Magri en Rodolfo, et le Roumain George Petean qui s’affirme de plus en plus comme un des excellents barytons verdiens d’aujourd’hui. Au pupitre, le chef croate Ivan Repušić mène son monde avec une efficacité très soigneuse, conférant une vraie « italianità » à l’Orchestre de la Radio de Munich. © François Hudry/Qobuz
HI-RES52,47 €
CD34,97 €

Classique - Paru le 29 septembre 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES52,47 €
CD34,97 €

Classique - Paru le 22 septembre 2017 | Dream Collection

Hi-Res
HI-RES44,97 €
CD29,97 €

Classique - Paru le 18 août 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
CD19,99 €

Opéra - Paru le 28 juillet 2017 | Dynamic

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 21 juillet 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
CD29,99 €

Opéra - Paru le 23 juin 2017 | Dynamic

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 16 juin 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2017 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Opéra - Paru le 3 février 2017 | Coviello Classics

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 20 janvier 2017 | Dream Collection

Hi-Res
HI-RES52,47 €
CD34,97 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | Dream Collection

Hi-Res