Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 5 juin 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Après plus de 440 albums dont plus de 150 chez Chandos, le chef d'orchestre Neeme Järvi fête cette année ses 75 ans ! A cette occasion, il signe chez Chandos un nouvel album entièrement consacré à la musique d'orchestre de Camille Saint-Saëns. Les pièces du programme (Spartacus, Phaëton, Le Rouet d'Omphale, Danse Macabre, Suite Algérienne...)datent de la première moitié de la vie du compositeur, à l'exception de la Marche du Couronnement de 1902. Un album intense, dramatique et puissant, mené tambour battant par un chef en pleine forme !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 30 mars 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Entry March of the Boyars - Andante Religioso - Mascarade Suite - La Mélancolie (arr. Halvorsen) - Symphonie n°1 / Marianne Thorsen, violon - Bergen Philharmonic Orchestra - Neeme Järvi, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 26 octobre 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Marianne Thorsen, violon - Bergen Philharmonic Orchestra - Neeme Järvi, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 4 septembre 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Award - Hi-Res Audio
Après la série Halvorsen, Neeme Järvi continue son projet nordique en compagnie de l'Orchestre Philharmonique de Bergen, avec le volume 2 des oeuvres d'orchestre de Johan Svendsen, contemporain de Grieg. Le Concerto pour violoncelle, très exigeant techniquement, est interprété par le célèbre violoncelliste Truls Mork avec une grâce angélique et une grande pureté d'intonation. La Symphonie n°2 nous rappelle que Svendsen fut le premier grand symphoniste norvégien, comme en témoigne ce second mouvement profond et empli d'intenses mélodies.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 avril 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Melina Mandozzi, violon - Ilze Klava, alto - Bergen Philharmonic Orchestra - Neeme Järvi, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 28 octobre 2008 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Taneiev : Suite de concert pour violon & orchestre - Rimski-Korsakov : Fantaisie sur des thèmes russes / Lydia Mordkovitch, violon - Royal Scottish National Orchestra - Neeme Järvi, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 27 avril 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Neeme Järvi, qui dirige absolument tout, nous revient chez Chandos avec Bruckner, et l’un des ouvrages les plus délicats du compositeur, la Cinquième, qui demande des équilibres très subtils. Le chef estonien nous en propose une version rapide, aux accents terriens.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 2007 | Chandos

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
A. Kapp : Don Carlos - E. Kapp : Suite de ‘Kalevipoeg’ - V. Kapp : Symphonie n°2 / BBC Philharmonic - Neeme Järvi, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 novembre 2006 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Concerto pour piano n°1 op.9 - Symphonie n°2 op.19 - Concerto pour piano n°4 op.99 "Prague" / Kathryn Stott, piano - BBC Philharmonic, dir. Neeme Järvi
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 5 avril 2011 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Sympathique ! Le troisième volume de la rétrospective Halvorsen, Norvégien né en 1864 et mort en 1935, entreprise par Neeme Järvi et le Bergen Philharmonic, présente la suite Fossegrimen, belle synthèse entre le lyrisme romantique à la Spohr ou Mendelssohn et les accents du folklore norvégien — qui inspire souvent au compositeur ses plus belles idées d'orchestration —, et la Symphonie n° 3, suite d'atmosphères plutôt que exemple réussi d'architecture formelle. À découvrir !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 avril 2005 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Ballets - Paru le 1 mars 2019 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Fidèle à la musique française qu’il aime et il connait parfaitement, fidèle aussi à sa véritable boulimie d’enregistrements, Neeme Järvi propose ici trois partitions de ballet à la tête de l’Orchestre Symphonique National d’Estonie. L’occasion est trop belle de retrouver sous sa baguette Les Forains d’Henri Sauguet, partition étincelante écrite en 1945 dans le souvenir de Parade d’Erik Satie qui avait marqué le jeune Bordelais arrivé à Paris. Créé d’abord en version de concert sous la direction d’André Cluytens, ce ballet connaîtra son heure de gloire lorsqu’il sera dansé, la même année, dans une chorégraphie de Roland Petit et des décors de Christian Bérard. Il est assez étonnant que personne, à part le compositeur et cet éternel défenseur de la musique française qu’est Michel Plasson, ne songe à enregistrer une partition aussi habile, qui n’a pas à rien à envier aux œuvres contemporaines de Poulenc ou du jeune Dutilleux. Jacques Ibert écrivit Les Amours de Jupiter en cette même année 1945, juste après la fin de la guerre. C’est une allégorie mettant en scène les personnages d’Europe, Léda, Danaé, Ganymède et Junon. On découvre ici une musique à l’orchestration raffinée, utilisant des instruments rares et un grand effectif symphonique. Venant trois ans après l’enregistrement de Jacques Mercier et de l’Orchestre National de Lorraine, cette nouvelle version répare un peu l’injustice subie par certains compositeurs dont le « métier » est complété par une véritable inspiration. Jules Massenet avait quant à lui sacrifié au rite du ballet obligatoire pour tout spectacle donné à l’Opéra de Paris. Les séquences dansées d’Hérodiade s’insèrent dans chacun des quatre actes de cet opéra créé à Bruxelles en 1881 d’après un conte de Gustave Flaubert. Il sera monté à l’Opéra de Paris en 1921 seulement, dans une nouvelle version en quatre actes et ballet. © François Hudry/Qobuz
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Ballets - Paru le 6 novembre 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Ce double-album Chandos marque le commencement d'un nouveau projet dédié aux ballets de Tchaikovski. Ce premier volet présente l'intégrale de La Belle au Bois Dormant en SACD, par l'Orchestre Philharmonique de Bergen dirigé par Neeme Järvi, qui fête cette année ses 75 ans dont 30 années de carrière aux côtés de Chandos. Le grand violoniste James Ehnes est l'invité exceptionnel de cet album. Le Lac des Cygnes et Casse-Noisette suivront en 2013 et 2014.
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique symphonique - Paru le 6 octobre 2017 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Au début du XXe siècle, la « musique hongroise » était encore héritée des magyareries de Brahms et Liszt, qui s’approchent bien plus d’un mélange de salon viennois et de thèmes tziganes. Il fallut attendre les recherches ethnomusicologiques de Bartók et Kodály pour que la « vraie Hongrie » folklorique fasse son entrée dans les partitions savantes. On ne s’étonnera donc pas que la Sérénade Op. 3 de Leó Weiner, de 1906, comporte encore bien des aspects brahmso-liszto-viennois, alors que plus on avance dans le temps, plus son langage hongrois (et roumain, puisqu’il s’agit de la Hongrie historique, dont une large partie orientale fut perdue à la Roumanie après la Première Guerre) se porte vers la réelle sonorité folklorique. Cela dit, à la différence de Bartók et Kodály, Leó Weiner maintient dans ses harmonisations, ses transcriptions, un esprit symphonique post-romantique (le même qui régit les explorations folkloriques d’un Enescu, par exemple), sans les recherches harmoniques des deux collègues hongrois qui, eux, se saisissaient du même fonds populaire pour en faire une musique toujours plus savante, plus avant-gardiste, plus moderne. Jusque dans les Quatrième et Cinquième (et dernier) Divertimentos de 1951, le ton reste romantique. Et ô combien délicieux ! C’est Neeme Järvi et l’Orchestre national d’Estonie qui officient. © SM/Qobuz