Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 13 novembre 2015 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« C’est encore émoustillé par leur superbe monographie consacrée à Jacques Ibert (Diapason d’or, juin 2016), que l’on accueille ce bouquet ficelé par l’Orchestre de la Suisse romande et son chef Neeme Järvi autour de quelques Ouvertures fameuses d’Offenbach. [...] Järvi allège partout la sonorité de l’orchestre, avive le mordant des phrasés et ménage de superbes arrière-plans. [...] De quoi s’en fourrer jusque-là, sans craindre l’indigestion.» (Diapason, septembre 2016 / François Laurent)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 30 mars 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Choc Classica de l'année - Hi-Res Audio
Authentiques perles de la période classique, bourrées de nouveautés, les Sonates de Haydn trouvent en Jean-Efflam Bavouzet un avocat plein d'imagination, jamais avare de couleurs. Deux magnifiques Sonates par exemple, les Sonates n°31 & 39...
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 29 janvier 2016 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
Quelque trente ans séparent les deux concertos pour violoncelle de Saint-Saëns, respectivement de 1872 et 1902. Et pourtant, dans tous deux – y compris le Premier, plutôt de la première maturité – le compositeur s’éloigne des modèles habituels et des standards. Le Premier est conçu en un seul mouvement, dans une forme cyclique, même si le langage harmonique et mélodique est du Saint-Saëns de la veine plus lyrique, celle par exemple du Cygne du Carnaval des animaux. Le Deuxième comporte deux mouvements, dans une écriture quasiment rageuse et orageuse, d’une virtuosité ébouriffante qui rendit sans doute l’ouvrage assez incompris lors de sa création en 1905. De nous jours, il reste encore l’un des concertos pour violoncelle les plus diaboliques du répertoire, et il faut la qualité d’un Truls Mørk, qui joue ici les deux ouvrages, pour en maîtriser toutes les subtilités. L’album se poursuit avec le Carnaval des animaux, justement, dans la version pour orchestre – la partition originale faisant plutôt appel à un quintette à cordes que le plein effectif de cordes de l’Orchestre Philharmonique de Bergen, mais la chose est désormais usuelle. L’on notera que l’Aquarium est joué avec l’harmonica de verre, auquel le manuscrit fait appel, plutôt qu’au célesta ou au glockenspiel trop souvent employés. Au piano, les deux stars canadiennes Louis Lortie et Hélène Mercier. Le présent programme s’achève avec deux bonbons, le Caprice-Valse « Wedding Cake » pour piano et cordes – Lortie en soliste – et la fantaisie Africa, effectivement terminée en Afrique où Saint-Saëns aimait à se rendre dès la seconde partie de sa vie, et dans laquelle il insère des accents plus ou moins arabisants tels qu’on pouvait les imaginer en 1891. Lortie encore au piano. © SM/Qobuz« [...] La maîtrise instrumentale de Truls Mørk, déjà remarquable en soi, est au service d'un jeu d'une étonnante souplesse de phrasé, d'un rubato très cadré comme s'il se souvenait de la tradition française des notes inégales. Neeme Järvi, toujours à l'écoute, obtient de ses musiciens qu'ils y répondent, instaurant un dialogue complice [...] L'osmose entre soliste, orchestre et chef ne laisse rien ignorer des subtilités de l'écriture. [...] Outre Le Cygne chaudement stylé de Truls Mørk, la singularité qui brille à chaque page du Carnaval des animaux suffirait à justifier sa présence aux côtés des concertos. Prise au sérieux, donc avec exigence et malice, cette version se classe parmi les meilleures de la discographie. [...] Louis Lortie offre deux pièces de genres : la piquante Caprice-Valse "Wedding-Cake", et la fantaisie Africa dont l'exotisme chromo et sentimental touche ou hérisse. Inutile de résister car, là encore, Nemme Järvi et l'Orchestre de Bergen prouvent que le mieux n'est pas toujours l'ennemi du bien.» (Diapason, mars 2016 / Gérard Condé)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
La grande particularité de cet enregistrement signé Jean-Efflam Bavouzet de ces deux concertos de Mozart est que, pour le KV. 453, les deux cadences sont de sa plume. Dans un style délicieusement entre-deux-guerres, il dévie lentement vers Jean Françaix, Jean Wiener ou Francis Poulenc, ou encore vers Ravel auquel il fait un très, très subtil clin d’œil à la fin de la cadence du mouvement lent, avec le même glissement d’un demi-ton vers le haut lorsque revient l’orchestre… mais que l’auditeur se rassure, l’album propose une singularité tout à fait originale et utile. En effet, pour quiconque préfère quand même les cadences originales de Mozart, le découpage est tel que, à l’aide d’une playlist, il lui est loisible de choisir la fin bavouzettienne ou la fin mozartienne, de manière à profiter d’une écoute ininterrompue selon le menu qu’il s’est choisi. Cela dit, Ravel ayant rendu hommage à Mozart dans le mouvement lent de son Concerto en sol, il n’est que justice que l’hommage lui soit retourné. Les tempi choisis restent mesurés d’un bout à l’autre des concertos, sans excès, sans lourdeur, cette grande fraîcheur qui tranche est bienvenue. Bavouzet l’est mais inutile d’en rajouter une couche… En complément de programme, l’excellente Manchester Camerata nous offre l’une des « Symphonies salzbourgeoises » du même Mozart, un divertimento pour cordes de jeunesse pourtant d’une insondable profondeur. © SM/Qobuz« [...] En parfaite connivence avec un orchestre aux sonorités précises et colorées, Jean-Efflam Bavouzet propose des lectures impétueuses et élégantes. Avec un plaisir raffiné, il communique à ces partitions une franche bonne humeur, jamais simpliste dans le propos, notamment dans les mouvements lents, empreints d'onirisme et de tendre mélancolie. Les textures sont aérées, les lignes mélodiques ciselées avec une lisibilité proche de l'épure.» (Classica, février 2017 / Jean-Noël Coucoureux)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 septembre 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Après avoir reçu un Choc de Classica de l'année 2010, Jean-Efflam poursuit son intégrale des Sonate de Haydn chez Chandos. Un projet ambitieux que le pianiste mène avec la passion et l'envie de convier les oreilles du vingt-et-unième siècle à découvrir les trésors de cette musique sublime.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2011 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Après une série Debussy encensée par la critique, Jean-Efflam Bavouzet a débuté une nouvelle série consacrée au Sonates de Haydn, qui recueille un incroyable succès (Choc Classica de l'année pour le volume 1). Ce troisième volume comprend les Sonates n° 16, 29, 33, 38 et 42, des pièces pétillantes d'imagination et de malice. Jean-Efflam Bavouzet déjoue les tours et les pièges que recèlent ces partitions, et profite de la porte ouverte laissée par le compositeur en matière d'interprétation, avec un bonheur sans égal.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 février 2017 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice
Il est bien dommage que de ce côté de la Manche, on ne donne jamais les œuvres de Vaughan Williams, hormis l’occasionnelle Fantaisie sur un thème de Tallis. Cet album (le début d’une nouvelle intégrale des extraordinaires Symphonies de RVW chez Chandos après Thomson et Hickox ?) signé de l’Orchestre Philharmonique de Bergen placé sous la direction d’Andrew Davis propose deux chefs-d’œuvre, l’un de la pleine maturité, le ballet Job, l’autre de l’ultime sagesse puisque le compositeur affichait quelque quatre-vingt-cinq printemps, la Neuvième et dernière symphonie (encore un compositeur qui sera arrivé au chiffre fatidique). Job dépeint plus ou moins les 26 gravures de William Blake pour le Livre de Job, dans ce que Vaughan Williams appelle « Un masque pour danser », le masque en question étant le terme caractérisant le spectacle élisabéthain « masque » mêlant chant, danse, poésie etc. La partition déborde littéralement de vigueur, de lyrisme, d’idées à la fois modernes et délibérément archaïques, dans une noblesse aristocratique d’écriture que seul peut développer un compositeur britannique. La Neuvième Symphonie de 1957 dénote l’ardeur du compositeur à explorer, jusqu’au dernier souffle, de nouvelles sonorités – trois saxophones souvent au bord de l’hystérie, ainsi qu’un bugle lyrique en diable en plus de l’orchestre moderne au grand complet – et des combinaisons sonores inouïes, dans le sens premier du terme. À ne pas manquer ! © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 3 avril 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Paul Watkins joue le Concerto pour violoncelle, au sein de ce recueil de pièces parmi les plus populaires de Sir Edward Elgar, qui comprend les Pompes et Circonstances n°1 à 5 (1901), l'Introduction & Allegro opus 47 (1904) et l'Elégie pour cordes (1909). Le Concerto pour violoncelle composé en 1918-19 est la dernière grande oeuvre achevée d'Edward Elgar, fortement marquée par l'empreinte de la Première Guerre Mondiale. Paul Watkins est accompagné par le fameux chef d'orchestre de la tradition anglaise Andrew Davis, à la tête du BBC Philharmonic.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Ballets - Paru le 1 avril 2007 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique - Hi-Res Audio
Suite de Ballets : "Sapho de Mytilène" - "Le Château magique" - Douze Valses et coda / London Mozart Players, dir. Howard Shelley
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Concertos pour clavier - Paru le 28 septembre 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Après ses très beaux Debussy et un passionnant disque Haydn, le pianiste français Jean-Efflam Bavouzet se consacre à trois grands chefs-d’œuvre concertants de la modernité, les Concertos de Bartók, avec Gianandrea Noseda à la tête du Philharmonique de la BBC, un orchestre absolument éblouissant. Le jeu de Bavouzet exploite avec plaisir toute la sève percussive de l’univers bartokien.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Poèmes symphoniques - Paru le 1 mai 2007 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Promothée - Mazeppa - Festklänge (Bruits de fête) - Héroïde funèbre / BBC Philharmonic - Gianandrea Noseda, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 2008 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique - 10 de Classica-Répertoire - Hi-Res Audio
La Forêt enchantée op.8 - Jour d’été à la montagne op.61 - Souvenirs op.62 / Orchestre Symphonique d’Islande - Rumon Gamba, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 5 novembre 2013 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 2 octobre 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Hi-Res Audio
L'année Delius se poursuit chez Chandos, avec ce nouvel album de Sir Andrew Davis à la tête du Royal Scottish National Orchestra. Au programme, le romantique "Concerto pour piano" de 1897 avec Howard Shelley en soliste, le poème symphonique "Paris" pour grand orchestre, la pièce de jeunesse "Idylle de Printemps". Enfin la plus tardive et mature "Brigg Fair", orchestration d'un air floklorique ancien du Lincolnshire composée à la suite d'un concours amical avec Percy Grainger, est l'une de ses pièces les plus connues.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 juin 2006 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 2013 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Après le succès de la série Lutoslawski, le très talentueux chef d'orchestre Edward Gardner revient chez Chandos ! Il s'intéresse cette fois à la musique orchestrale de Szymanowski, avec la puissante Symphonie n°2 (1910) et l'Ouverture de concert opus 12 (1905). En outre, l'orchestre et son chef sont rejoints par l'excellent pianiste Louis Lortie dans la Symphonie n°4 "Concertante", composée en 1932 et fortement influencée par Prokofiev, particulièrement le finale.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 28 avril 2009 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Discothèque Idéale Qobuz - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Seconde Symphonie op.57 - Suite Karadec op.34 - Tableaux de voyage op.36 / Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 octobre 2013 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Sir Andrew Davis complète, avec ce troisième volume chez Chandos, la musique orchestrale de Gustav Holst. Après Les Planètes (volume 2), voici The Mystic Trumpeter et la Première Symphonie chorale, cette fois avec le BBC Symphony Chorus & Orchestra. The Mystic Trumpeter, écrite en 1904 et révisée en 1912, a été jouée seulement deux fois duvivant de Holst et ne fut pas redonnée avant 1980 ; basé sur Leaves of Grass de Walt Whitman, cet ouvrage laisse clairement entendre l'influence de la pensée hindouiste et l'usage de la bitonalité. La Choral Symphony de 1923, que Holst considérait lui-même comme l'une de ses meilleures œuvres et qu'il composa après l'échec de son opéra The Perfect Fool, est écrite sur des poèmes de John Keats offrant de multiples possibilités propres à stimuler l'imaginaire musical du compositeur.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Poèmes symphoniques - Paru le 18 novembre 2008 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Hungaria - Hamlet - Hunnenschlacht - Die Ideale / BBC Philharmonic - Gianandrea Noseda, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2008 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique - Hi-Res Audio
Sonates pour violoncelle & piano n°1 op.109 & n°2 op.117 - Trio pour piano op.120 - Nocturne n°13 Op.119 / Kathryn Stott, piano - Christian Poltéra, violoncelle - Priya Mitchell, violon