Artistes similaires

Les albums

14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Deutsche Grammophon (DG)

Livrets Distinctions Gramophone Editor's Choice
René Pape a choisi des extraits de ses rôles favoris : le Gurnemanz de Parsifal ou le Wotan de L’Or du Rhin côtoient des scènes de Lohengrin, Tannhäuser et La Walkyrie, et l’on y découvre en avant-première un personnage qu'il doit prochainement aborder à la scène, le Hans Sachs des Maîtres Chanteurs de Nuremberg. Enfin, pour notre plus grand plaisir, le ténor Plácido Domingo s’est joint à lui dans une scène de Parsifal.
9,99 €

Opéra - Paru le 1 janvier 1993 | CapriccioNR

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Qui dit Turandot dit Puccini, à fort juste titre. Ce qui ne signifie pas que d’autres compositeurs ne se soient pas, eux aussi, saisis des contours de la pièce de Carlo Gozzi pour la transformer en opéra. Ainsi Feruccio Busoni, dès les années 1915, avait écrit une musique de scène pour la pièce de Gozzi, qu’il recycla en 1916 pour la transformer en un opéra d’un acte, compagnon de scène de son propre Arlecchino : les deux ouvrages furent créés ensemble à Zurich en 1917. Certains esprits chagrins se demanderont pourquoi un compositeur italien a écrit en allemand, dès l’origine, un opéra d’après une pièce italienne ; nous répondrons que dès 1894 et jusqu’au début la Première guerre mondiale, Busoni vécut à Berlin, pour y retourner dès 1920 – ses penchants musicaux le portaient donc bien plus vers la sphère germanophone. De surcroît, le genre vériste n’était vraiment, vraiment pas sa tasse de thé. Enfin, l’on rappellera que Turandot traite d’un conte plus ou moins chinois, alors en toute logique l’on devrait chanter en mandarin… Toujours est-il que le Turandot de Busoni prédate celui de Puccini, commencé en 1921 et resté inachevé à la mort du compositeur en 1924, d’au moins quatre ans : personne ne pourra accuser Busoni d’avoir voulu faire un « moi-aussi ». A mille lieues du vérisme puccinien, l’opéra de Busoni déploie une richesse harmonique straussienne, mais dans une écriture orchestrale et thématique extrêmement transparente. En vérité, c’est un véritable petit bijou et l’on ne peut que se lamenter du peu de cas qu’en font les opéras ainsi que les labels. Qobuz vous propose, désormais intégré à sa célèbre Discothèque idéale, l’enregistrement réalisé en 1993 par Gerd Albrecht et l’Orchestre de la Radio de Berlin, l’ancienne dénomination de ce qui est dorénavant le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin. © SM/Qobuz
33,58 €
23,98 €

Opéra - Paru le 11 février 2013 | Mariinsky

Hi-Res Livret

Opéra - Paru le 20 septembre 2010 | Mariinsky

Livret
Téléchargement indisponible
25,19 €
17,99 €

Opéra - Paru le 26 août 2013 | Mariinsky

Hi-Res Livret
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Deutsche Grammophon (DG)

11,49 €

Classique - Paru le 1 février 2009 | London Philharmonic Orchestra

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
Airs d'opéra de Gounod, Boito, Berlioz, Verdi, Offenbach, Wagner, Rubinstein, Dvorak, Moussorgski / René Pape, basse - Chœur de l'Opéra de Dresde - Staatskapelle de Dresde - Dir. Sebastian Weigle
34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Universal Music Group International

L'interprète

René Pape dans le magazine
  • La première de Barenboim au Met
    La première de Barenboim au Met Pour la première fois dans sa longue carrière, le chef et pianiste d’origine argentine dirigera un opéra au Metropolitan Opera de New York le 28 novembre prochain.
  • Projet et triomphe de Daniel Barenboim
    Projet et triomphe de Daniel Barenboim A Paris à l’occasion d’un concert de son West-Eastern Divan Orchestra, le grand chef d’orchestre a plaidé en faveur de la création d’une chaîne culturelle israélo-palestinienne sur le modèle d’Arte.
  • Démolir le mur qui est dans nos esprits
    Démolir le mur qui est dans nos esprits Le 25 août, le West-Eastern Divan Orchestra dirigé par Daniel Barenboim est à Pleyel pour une fois de plus rappeler que la musique est le langage de la paix.
  • Pape music
    Pape music Dieu, roi ou démon, René Pape est on ne peut plus caméléon ! Né à Dresde en 1964, la basse allemande publie cet été pour le label Deutsche Grammophon un impressionnant recueil intitulé Gods, King...