Artistes similaires

Les albums

17,49 €
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 août 2016 | XL Recordings

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Pitchfork: Best New Music
Après les parenthèses expérimentales en solo de son chanteur Thom Yorke mais aussi de son batteur Phil Selway, et les bandes originales de films de son guitariste Jonny Greenwood, Radiohead sort des buissons avec ce neuvième album studio assez magistral, preuve que l’inspiration est toujours au rendez-vous, plus de trente ans après la naissance du groupe. Mais la grosse surprise de A Moon Shaped Pool c’est finalement qu’il n’y en a pas ! Le quintet d’Oxford signe sans doute ici son disque le plus classique. Les yeux fermés, l’organe de Yorke est apprivoisé, comme la structure des compositions est elle aussi immédiatement cernée. On est donc en terrain connu sans jamais pourtant avoir la sensation de réentendre la copie d’un ancien titre. Radiohead met en veilleuse ses velléités expérimentales voire même électroniques au profit d’arrangement tantôt minimalistes, tantôt luxuriants. Même dans ses arrangements pour cordes réellement renversants, Jonny Greenwood semble viser l’épure, le trait ultime, dénué d’artifice superflu (Daydreaming). Ses divers travaux pour le 7e Art et notamment pour le metteur en scène Paul Thomas Anderson (Greenwood a signé les partitions de ses films There Will Be Blood, The Master et Inherent Vice) lui ont apportés une vision neuve et ample qui survole tout le disque. Même dans les séquences plus intimistes (Desert Island Disk), Radiohead conserve une certaine majesté. Et lorsqu’ils abattent la carte du post-rock voire du répétitif (Full Stop et Present Tense), leur musique se visualise grandement. Avec un tel album, Radiohead renforce un peu plus sa légende, son approche toujours aussi singulière et tout simplement sa propre discographie. © CM/Qobuz
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 mai 2016 | XL Recordings

Distinctions 4F de Télérama - Pitchfork: Best New Music
Après les parenthèses expérimentales en solo de son chanteur Thom Yorke mais aussi de son batteur Phil Selway, et les bandes originales de films de son guitariste Jonny Greenwood, Radiohead sort des buissons avec ce neuvième album studio assez magistral, preuve que l’inspiration est toujours au rendez-vous, plus de trente ans après la naissance du groupe. Mais la grosse surprise de A Moon Shaped Pool c’est finalement qu’il n’y en a pas ! Le quintet d’Oxford signe sans doute ici son disque le plus classique. Les yeux fermés, l’organe de Yorke est apprivoisé, comme la structure des compositions est elle aussi immédiatement cernée. On est donc en terrain connu sans jamais pourtant avoir la sensation de réentendre la copie d’un ancien titre. Radiohead met en veilleuse ses velléités expérimentales voire même électroniques au profit d’arrangement tantôt minimalistes, tantôt luxuriants. Même dans ses arrangements pour cordes réellement renversants, Jonny Greenwood semble viser l’épure, le trait ultime, dénué d’artifice superflu (Daydreaming). Ses divers travaux pour le 7e Art et notamment pour le metteur en scène Paul Thomas Anderson (Greenwood a signé les partitions de ses films There Will Be Blood, The Master et Inherent Vice) lui ont apportés une vision neuve et ample qui survole tout le disque. Même dans les séquences plus intimistes (Desert Island Disk), Radiohead conserve une certaine majesté. Et lorsqu’ils abattent la carte du post-rock voire du répétitif (Full Stop et Present Tense), leur musique se visualise grandement. Avec un tel album, Radiohead renforce un peu plus sa légende, son approche toujours aussi singulière et tout simplement sa propre discographie. © CM/Qobuz
14,49 €
11,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 juin 2017 | XL Recordings

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Reissue
Vingt ans après sa sortie durant l’été 1997, OK Computer refait surface en habits de lumière. Une réédition en deux volets. Un premier disque avec l’album original remastérisé. Un second de onze pistes réunissant faces B et inédits. Le genre d’édition à faire grimper les fans au rideau… Après le classicisme certes parfait de The Bends (1995), Radiohead entreprit donc une sorte de saut de l’ange dans l’océan d’un rock nettement plus expérimental. Comme du rock progressif revisité, subtilement perverti par des bribes d’électronique, OK Computer n’est jamais un simple laboratoire de savant fou expérimentant juste pour le plaisir d’expérimenter. Sous ces assemblages atmosphériques, derrière ces patchworks de textures héritées de Pink Floyd, de R.E.M. ou même des pontes du krautrock teuton (Neu ! et Can en tête), le groupe originaire d’Oxford n’oublie jamais de garder l’écriture dans son viseur. Entre la voix torturée, souvent lyrique (Exit Music (For A Film)) et toujours singulière de Thom Yorke (Karma Police) et les guitares avant-gardistes de Jonny Greenwood (Subterranean Homesick Alien), ce troisième album ne laisse aucun répit. Inventivité à son zénith, harmonies osées, production précurseur et instrumentation inventive, OK Computer a marqué son temps et continuera d’influencer des hordes de groupes et de musiciens… Le second disque de OK Computer OKNOTOK 1997 2017 réunit donc huit faces B (Lull, Meeting In The Aisle, Melatonin, A Reminder, Polyethylene (Parts 1 & 2), Pearly, Palo Alto et How I Made My Millions) et trois véritables inédits (I Promise, Man Of War et Lift). Enregistré en mars 1998 au studio d’Abbey Road à Londres, Man Of War était destiné à figurer sur la B.O. de l’adaptation cinématographique de la série Chapeau melon et bottes de cuir avec Uma Thurman et Ralph Fiennes mais le groupe, insatisfait du résultat, mis la chanson de côté. On peut toutefois voir des bribes de l’enregistrement de ce titre dans le documentaire Meeting People Is Easy. Radiohead a commencé à jouer sur scène en 1996, I Promise et Lift, lors d’une tournée américaine en première partie d’Alanis Morissette. Etonnant d’ailleurs que Lift et sa mélodie entêtante n’aie pas terminé sur le tracklisting final d’OK Computer… © MD/Qobuz
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 28 mai 1997 | XL Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Après le classicisme certes parfait de The Bends, Radiohead entreprend une sorte de saut de l’ange dans l’océan d’un rock nettement plus expérimental. Comme du rock progressif revisité, subtilement perverti par des bribes d’électronique, OK Computer n’est jamais un simple laboratoire de savant fou expérimen tant juste pour le plaisir d’expérimenter. Sous ces assemblages atmosphériques, derrière ces patchworks de textures héritées de Pink Floyd, de R.E.M. ou même des pontes du krautrock (Neu ! et Can en tête), le groupe d’Oxford n’oublie jamais de garder l’écriture dans son viseur. Entre la voix torturée, souvent lyrique (Exit Music (For A Film)), et toujours singulière de Thom Yorke (Karma Police) et les guitares avant-gardistes de Jonny Greenwood (Subterranean Homesick Alien), ce troisième album de Radiohead qui irradie l’été 1997 ne laisse aucun répit. Inventivité à son zénith, harmonies osées, production précurseur, instrumentation inventive, OK Computer a marqué son temps et continuera d’influencer des hordes de groupes et de musiciens… © MD/Qobuz
17,49 €
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 31 décembre 2007 | XL Recordings

Hi-Res
Malgré quelques allusions telles que "going off the rails" (dérailler), "hitting the bottom" (toucher le fond), "picked over by the worms" (mangé par les vers) et "dead from the neck up" (abruti), {^In Rainbows} de {$Radiohead} se caractérise par une atmosphère romantique. Certaines des paroles dans l’album sont étonnamment personnelles/universelles et simples. L’album est très orienté sur les chansons. Chaque titre progresse et se développe, avec des couches électroniques abstraites et des instrumentaux de studio qui leur évite de ressembler à une régression. Avec un peu de chance, on se rappellera de {^In Rainbows} comme la meilleure synthèse de chansons accessibles et mélodies abstraites de {$Radiohead}, et non comme son premier album en téléchargement payant. ~ Andy Kellman
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 2 octobre 2000 | XL Recordings

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 28 mars 1995 | XL Recordings

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 juin 2003 | XL Recordings

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 mars 2001 | XL Recordings

2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 21 septembre 1992 | XL Recordings

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 février 1993 | XL Recordings

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 28 décembre 2007 | XL Recordings

Aussi varié que les sept couleurs de l’arc-en-ciel, le septième album de Radiohead rappelle à tous pourquoi le groupe est l’un des plus influents de son époque. Alors que les chansons le composant ont été introduites aux oreilles du public à travers plusieurs concerts et du contenu vidéo, les musiciens, alors libres de tout contrat avec une maison de disque, décident de lancer son bébé à l’aide d’une distribution participative inédite. La carrière solo de Thom Yorke lancée en parallèle semble avoir donné un nouvel élan aux artistes qui sont à leur apogée. Centrale, la beauté est de tous les instant dans In Rainbows : Reckoner, House Of Cards, Videotape ou encore All I Need… Alors que Nude donne l’impression d’être sortie de Kid A, Bodysnatchers ramène au rock le plus pur de Radiohead. Preuve de maturité, l’espace laissé au cœur des mélodies permet à tous les musiciens de s’exprimer librement. D’ailleurs, le rythme imposé par la guitare de Jonny Greenwood est toujours aussi jouissif. Pour cette sortie en 2007, les Anglais ont produit un ensemble plus chaud que d’habitude et diversifie une fois de plus leur héritage. © AR/Qobuz
17,49 €
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 février 2011 | XL Recordings

Hi-Res
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 février 2011 | XL Recordings

Pour la sortie de leur 8ème album en 2011, Radiohead a créé la polémique au cœur de sa communauté de fans. Le contenu de The King Of Limbs est difficile d’accès, syncopé et parfois indigeste à la première écoute. Souvent épileptique, les chansons de cet opus sont marquées par une production où les rythmes sont prédominants. A défaut de mélodies aériennes comme dans In Rainbows, The King Of Limbs préfère la froideur des beats électroniques. Dans la continuité du travail effectué sur Amnesiac ou Kid A, on retrouve malgré tout un ensemble cohérent qui a besoin de se faire apprivoiser après quelques écoutes. Bien sûr, des chansons de grande qualité sont au rendez-vous : Lotus Flower, Feral, Give Up The Ghost…  Comme d’habitude, Radiohead a porté un grand soin à ses productions et elles regorgent toutes de détails infinis. The King Of Limbs démontre une fois de plus que le groupe n’est pas prêt d’arrêter sa perpétuelle évolution. © AR/Qobuz
17,49 €
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 14 octobre 2016 | XL Recordings

Hi-Res
1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 janvier 1998 | XL Recordings

2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 janvier 1996 | XL Recordings

1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 21 mai 2001 | XL Recordings

1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 août 1997 | XL Recordings

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 novembre 2001 | XL Recordings

L'interprète

Radiohead dans le magazine
  • OK Computer, 20 ans après...
    OK Computer, 20 ans après... Radiohead réédite son chef d'oeuvre de 1997 en version remasterisée, en Hi-Res 24Bit et avec des inédits...
  • Reich-diohead
    Reich-diohead Quand Steve Reich s'inspire de Radiohead...
  • QIBUZ / Lundi 17 février 2014
    QIBUZ / Lundi 17 février 2014 Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?
  • Le cas de l’oncle Thom
    Le cas de l’oncle Thom Avec Atoms For Peace, Thom Yorke s'offre une escapade hors Radiohead…
  • QIBUZ / Lundi 10 septembre 2012
    QIBUZ / Lundi 10 septembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Thom Yorke, le retour
    Thom Yorke, le retour Le « super group » du leader de Radiohead…
  • QIBUZ / Lundi 9 juillet 2012
    QIBUZ / Lundi 9 juillet 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 18 juin 2012
    QIBUZ / Lundi 18 juin 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Radiohead au sous-sol
    Radiohead au sous-sol Radiohead a livré lors d’une session live pour la BBC un morceau inédit. Le groupe est rejoint pour l’occasion par Clive Deamer, batteur de Portishead...
  • Le fantôme du Velvet sur la Cité
    Le fantôme du Velvet sur la Cité Les Hot Rats, Nigel Godrich, Colin Greenwood et Nicolas Godin du groupe Air rendront hommage au Velvet Underground à la Cité de la Musique le 7 juillet.