Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES25,99 €
CD22,49 €

Rock - Paru le 23 mars 2018 | Rhino Atlantic

Hi-Res
Juin 1972, Led Zeppelin a atteint le sommet, l’Amérique est à ses pieds, comme l’indique très immodestement la « conquête de l’Ouest » choisie pour baptiser ce live qu’on avait arrêté d’attendre lorsqu’il est sorti en mai 2003. La scène était son royaume, mais cela faisait surtout le bonheur des revendeurs de bootlegs, car pendant près de trente ans, le seul témoignage officiel disponible était le double The Song Remains the Same. Sorti en 1976 pour accompagner le film du même nom, il n’était guère représentatif de la puissance et de la créativité dégagée par le quartet, malgré quelques très bons moments. Le très inégal BBC Sessions de 1997 avait un peu comblé le manque, mais ce n’est que six ans plus tard que Jimmy Page a enfin daigné livrer au grand jour des bandes qu’il gardait, non sans une pointe de paranoïa, jusque-là. Alors qu’on va bientôt célébrer le cinquantenaire du groupe, la première répétition ayant eu lieu le 12 août 1968, les 18 morceaux extraits de deux concerts au Forum de Los Angeles et au Long Beach Arena les 25 et 27 juin 1972 feront presque office de « best of amélioré ». Outre l’immortel Stairway to Heaven, dans une version largement supérieure à celles de The Song Remains the Same ou des BBC Sessions, Immigrant Song, Heartbreaker, Black Dog, Since I’ve Been Loving You, Dazed and Confused, Whole Lotta Love ou Rock’n’roll sont ici délivrées avec autant de liberté que de maîtrise. Tant et si bien qu’on aura tôt fait de les écouter plus volontiers que les versions studio. La grande qualité du dirigeable était évidemment cette incroyable faculté à improviser et donc à inventer en permanence sans que la performance s’en ressente au niveau technique, bien au contraire. Il faut cependant croire que le format numérique n’était pas encore au niveau en 2003 puisque Jimmy Page a éprouvé le besoin de reprendre le travail de mastering. La différence pourra sembler subtile, mais pour ceux qui ont tendance à monter le volume de manière déraisonnable, ce sera plus qu’appréciable. On pourra néanmoins regretter que le guitariste ne se soit pas fendu d’une version deluxe avec un companion disc proposant de nouveaux inédits, comme Tangerine et Communication Breakdown, qui manquent toujours à l’appel. À moins que le filou ne nous concocte un live encore plus copieux qui s’étendra notamment sur la période 1973-1980, couverte jusqu’à présent uniquement à travers The Song Remains the Same (avec les trois concerts de juillet 1973) et le Led Zeppelin DVD. Cela permettrait notamment de pouvoir enfin entendre une version live décente de l’immortel Kashmir… Avec ses 2 h 27 mn 23 s, ce How the West Was Won dépoussiéré saura néanmoins vous faire patienter. © Jean-Pierre Sabouret/Qobuz
HI-RES25,99 €
CD22,49 €

Rock - Paru le 16 septembre 2016 | Rhino Atlantic

Hi-Res
Publiées pour la première fois en novembre 1997, les BBC Sessions réunissent des sessions de Led Zeppelin enregistrées en mars et juin 1969 (à l’époque de la sortie de leur premier album) ainsi qu’un concert au Paris Theater de Londres le 1er avril 1971. Avant leur sortie officielle, ces séances comptaient parmi les pirates les plus prisés des fans. Raison principale de cet engouement : ces bandes étaient les rares à vraiment capter la rage live de la bande Robert Plant et Jimmy Page. Même si ces BBC Sessions s’adressent avant tout aux fans du groupe, elles permettront aux novices de mieux cerner le génie électrique des inventeurs du hard rock. Cette Complete Edition qui parait en 2016 propose en prime des inédits de 1969 dont de nouvelles versions de Dazed and Confused, White Summer, I Can't Quit You Baby, You Shook Me et Sunshine Woman ainsi que deux de Communication Breakdown et What Is and What Should Never Be. © MD/Qobuz
CD22,49 €

Rock - Paru le 16 septembre 2016 | Rhino Atlantic

Publiées pour la première fois en novembre 1997, les BBC Sessions réunissent des sessions de Led Zeppelin enregistrées en mars et juin 1969 (à l’époque de la sortie de leur premier album) ainsi qu’un concert au Paris Theater de Londres le 1er avril 1971. Avant leur sortie officielle, ces séances comptaient parmi les pirates les plus prisés des fans. Raison principale de cet engouement : ces bandes étaient les rares à vraiment capter la rage live de la bande Robert Plant et Jimmy Page. Même si ces BBC Sessions s’adressent avant tout aux fans du groupe, elles permettront aux novices de mieux cerner le génie électrique des inventeurs du hard rock. Cette Complete Edition qui parait en 2016 propose en prime des inédits de 1969 dont de nouvelles versions de Dazed and Confused, White Summer, I Can't Quit You Baby, You Shook Me et Sunshine Woman ainsi que deux de Communication Breakdown et What Is and What Should Never Be. © MD/Qobuz
CD22,49 €

Rock - Paru le 23 mars 2018 | Rhino Atlantic

L'interprète

Led Zeppelin dans le magazine
  • Led Zep, bête de scène
    Led Zep, bête de scène Le live "The Song Remains The Same" enfin réédité en Hi-Res 24Bit...
  • Robert Plant sans Led Zep
    Robert Plant sans Led Zep Une rentrée en solo pour le chanteur britannique...
  • QIBUZ / Lundi 17 mars 2014
    QIBUZ / Lundi 17 mars 2014 Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?
  • QIBUZ / Lundi 21 octobre 2013
    QIBUZ / Lundi 21 octobre 2013 Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non?
  • QIBUZ / Lundi 3 décembre 2012
    QIBUZ / Lundi 3 décembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...