Artistes similaires

Les albums

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Arcana

Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - 10 de Répertoire - 10 de Classica-Répertoire
John Forest : "Qualis est dilectus tuus" - Pierre de Molins : 'Amis tout dous" - Francesco Landini : "Questa fanciulla Amor"... / La Reverdie
9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Arcana

Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique - 10 de Classica-Répertoire
Madrigaux et Canons / La Reverdie
9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 1 janvier 2006 | Arcana

Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique - 10 de Classica-Répertoire
Introitus, Domine probasti me, Gloria, Repetito - Kyrie - Gloria - Alleluya, Hispanorum clarens stella - Credo - Offertorium - Sanctus -Rite maiorem Jacobum canamus, Arcibus sumnis - Agnus dei - Post communio - Rite Jacobum Canamus, Arcibus sumnis / La Reverdie
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 26 mars 2013 | Arcana

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
9,99 €

Classique - Paru le 31 décembre 1997 | Cantus Records

Livret
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 24 mai 2019 | Arcana

Hi-Res Livret
Francesco Landini, était le compositeur florentin le plus célèbre du Trecento, poly-instrumentiste et virtuose de l'orgue. On sait qu'il perdit la vue à l'âge de sept ans, mais malgré cette invalidité, il excella dans l'étude de la musique et de tous les arts libéraux. Sa condition d'aveugle a-t-elle pu influencer la production poétique de Landini ? La Reverdie et Christophe Deslignes approfondissent cette hypothèse, avec un programme qui présente aussi bien des chefs-d'œuvre bien connus que des chansons jusqu'à présent jamais enregistrées, à la recherche des signes qui pourraient faire référence à la perte de la vue dans les vers et dans la musique du poète. © Arcana
9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Arcana

19,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2016 | Arcana

Livret
Après la quasi-centaine de pistes de cet impressionnante collection de pièces médiévales, si vous ne savez pas tout ou presque sur l’art musical pêle-mêle courtois, lyrique, religieux, mystique, populaire, celtique, chevalleresque, marial, italien, franco-flamand, troubadourien, trouvèreux et amoureux de cette longue période de l’Histoire ! L’ensemble La Reverdie, composé d’une poignée de voix qu’accompagnent le luth, le psaltérion, la vielle, le rebec, le cornet, les flûtes à bec, la harpe, les clochettes et les percussions de cette époque, a choisi des pièces tirées de manuscrits des 11e au 15e siècles, beaucoup d’anonymes, mais aussi plusieurs noms connus tels que Dufay, Oswald von Wolkenstein, Jacopo da Bologna, Caedmon (la seule incursion jusque dans le VIIe siècle !), Francesco Landini, Pierre des Molins et quelques autres. Les instruments jouent, bien sûr, selon les modes d’improvisation que l’on connaît de ces époques anciennes et pourtant encore si présentes dans nos esprits. Car il ne faudrait pas confondre médiéval et moyennâgeux ! Un superbe voyage dans le temps.
9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Arcana

9,99 €

Classique - Paru le 21 octobre 2014 | Arcana

Livret
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 16 juin 2015 | Arcana

Hi-Res Livret
9,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2017 | Arcana

Livret
On peut, sans aucun doute, tenir Nicolas de Patara pour un Saint aimé et invoqué quoique versatile. Une autre de ses prérogatives est son cosmopolitisme décontracté : il est le saint patron des matelots, des parfumeurs, des prêteurs sur gages (il faut de tout pour faire un monde…), des jeunes filles et des vieilles filles, à travers les nations et les époques, en attirant sur soi, comme tous les grands thaumaturges de l’hagiographie, des éléments chrétiens et préchrétiens, folkloriques et historiques. Les musiques proposées dans cet enregistrement des ensembles La Reverdie et I Cantori Gregoriani font partie presque en totalité de l’Officium Sancti Nicholai Episcopi & Confessoris ; il est constitué de Matines, partagées en trois Nocturnes, et de Laudes. La principale source musicale utilisée est le célèbre Antiphonale Sarisburiense, un témoignage du XIVe siècle en notation carrée qui fait autorité. L’ordre des morceaux de ce manuscrit est fondamentalement confirmé par les plus anciens antiphonaires non-notés. En ce qui concerne la composition, on peut sans erreur affirmer que ces morceaux puisent à pleines mains dans le trésor des formules grégoriennes. Les voix, quand elles ne sont pas a capella, sont accompagnées par le psaltérion, la harpe médiévale, la cithara teutonica, des cloches en bois et en métal, et quelques instruments à percussion. © SM/Qobuz
9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Arcana

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Arcana

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Arcana

La Reverdie, dir. Roberto Spremulli - Cantori Gregoriani, dir. Fulvio Rampi
9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Arcana

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Arcana