Artistes similaires

Les albums

13,49 €
8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Prise de son d'exception - Hi-Res Audio
Après les Sonates et Partitas unanimement saluées par la presse internationale, Hopkinson Smith, maître incontesté du luth et de la guitare, complète et termine son cycle d’enregistrements de l’œuvre de Bach par une nouvelle version, pas loin de 30 ans après la première, des Suites pour violoncelle 4, 5 et 6 transcrites pour le luth, ainsi que de ces trois premières Suites qu’il a lui-même transcrites pour le théorbe et dont l'interprétation est jugée en ces termes par Diapason (mars 2013) : " On a le sentiment d'entendre, plus qu'une transcription, [...] une épure, un retour aux sources, comme ces sanguines de Raphaël où rayonne tout ce que la peinture accomplira."
13,49 €
8,99 €

Classique - Paru le 19 mai 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique - Choc de Classica
Certains pesteront, d’autres riront, mais puisque les sources anglaises de musique pour luth de la Renaissance regorgent d’œuvres orphelines et sans nom, le luthiste Hopkinson Smith a pris la liberté d’en baptiser quatre dans l’album, en fonction de sa fantaisie et de ce qu’il estime être leur caractère musical. Le titre de l’album lui-même, Mad Dog reprend l’un de ces titres conférés par Smith, alors qu’il s’agit en réalité d’une gaillarde extraite du Deuxième livre de luth de Matthew Holmes, tandis que Ward’s Repose rend un hommage posthume au professeur de musicologie de Smith, Monsieur Ward. Mais, ainsi que le dit si magiquement Shakespeare : « Qu'y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons rose, par n'importe quel autre nom sentirait aussi bon », alors qui se préoccupe de tel ou tel titre que peut porter (ou pas) tel ou tel morceau vieux de quatre ou cinq siècles, quand souvent on ne sait pas même qui l’a écrit ou transposé ou arrangé ? Ici encore, qu’y a-t-il dans un nom, Dowland, Byrd (dont toutes les pièces de luth sont en réalité des transcriptions d’époque réalisées par son contemporain Francis Cutting à partir des pièces pour clavier de Byrd), Johnson, alors que seule compte la beauté de la musique. Smith joue un luth à huit chœurs construit dans les années 1970 par le célèbre luthier Joel van Lennep. © SM/Qobuz « Disque "pour l'île déserte" selon la formule consacrée ? Mieux, un album qui donne envie de s'évader pour oublier les bruits de ce monde et goûter le foisonnement intime qui s'élève d'un luth. À l'apogée de sa maturité, Hopkinson Smith nous livre, plutôt qu'une nouvelle monographie, un bouquet élisabéthain (1558-1603). [...] Soyons-lui reconnaissants de nous faire entrer dans un univers qu'il habite en souverain. Il en a expérimenté la troublante complexité tout au long d'une vie dédiée à un instrument de haute exigence. » (Diapason, juillet/août 2017 / Emile Huvé)
8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Distinctions Choc du Monde de la Musique - 10 de Répertoire - 4F de Télérama
8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Distinctions Diapason d'or - Choc du Monde de la Musique - 4F de Télérama
6,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Distinctions 10 de Répertoire - Recommandé par Classica
Si Hopkinson Smith s’est fait le champion des répertoires inédits, il a cependant toujours placé Bach au coeur de ses priorités musicales, s’exprimant à son propos en ces termes : " Un musicien peut passer certaines heures les plus merveilleuses de sa vie avec les Sonates et Partitas pour violon seul de Bach. C'est une musique qui nourrit directement l'âme et stimule constamment l'esprit. En repensant ces oeuvres pour le luth, j'ai souvent enrichi certaines harmonies, ajouté des notes de basse qui n'étaient que suggérées ou impliquées. Je n'ai pratiquement jamais jugé nécessaire de doter certains épisodes polyphoniques d'une voix supplémentaire indépendante, ni de compléter une mélodie apparemment fragmentaire. D'une manière générale, j'ai recherché un langage "naturel" n'accroissant en rien la complexité de la musique, mais insistant davantage sur son côté direct."
8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Distinctions Choc du Monde de la Musique - 10 de Répertoire
8,99 €

Classique - Paru le 11 novembre 2008 | naïve classique

Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or
8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Distinctions 10 de Répertoire - Cannes Classical Music Award
6,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Distinctions Choc du Monde de la Musique
Suites pour luth, BWV 995 & 996 - Partitas pour luth, BWV 997 & BWV1006a - Préludes, BWV 998 & 999 - Fugue, BWV 1000 / Hopkinson Smith, luth
8,99 €

Classique - Paru le 29 mars 2005 | naïve Astrée

Distinctions Diapason d'or
8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | naïve classique

Distinctions Choc du Monde de la Musique
7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1987 | naïve classique

8,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | naïve classique

7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1994 | naïve classique

7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | naïve classique

7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1995 | naïve classique

8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2013 | Naive

7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | naïve classique

17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | naïve classique

7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | naïve classique

L'interprète

Hopkinson Smith dans le magazine