Catégories :

Les albums

CD7,99 €

Techno - Paru le 22 février 2014 | Manivelle

Distinctions 5/6 de Magic
CD9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 novembre 2013 | Domino Recording Co

Distinctions 5/6 de Magic - Pitchfork: Best New Music
Le Londonien Devonté Hynes aime les pseudos. Mais qu’il sévisse sous le nom de Test Icicles, Lightspeed Champion ou comme ici Blood Orange, son monde musical reste toujours éclectique et insaisissable… Sur ce Cupid Deluxe, il nous emmène dans un univers nébuleux, évanescent. Un disque tout en retenue, où s’entremêlent new-wave, funk et parfois hip-hop dans une ambiance 80’s complètement assumée. Les mélodies résonnent tels des échos lointains, flottent au dessus de nos oreilles avant de s’évaporer en volutes de fumée. Un monde urbain, empreint de nostalgie qui nous transporte de nuit au milieu des néons d’une mégalopole. D’une instantanéité délicieuse. © MD/Qobuz
CD11,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 11 novembre 2013 | Downtown Records

Distinctions 5/6 de Magic
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 octobre 2013 | Secretly Canadian

Livret Distinctions 5/6 de Magic
CD9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 14 octobre 2013 | Domino Recording Co

Distinctions 5/6 de Magic
CD9,49 €

Électronique - Paru le 1 octobre 2013 | Mute

Distinctions 5/6 de Magic - Sélection Les Inrocks
Après avoir sorti 3 albums électro sur le label allemand Shitkatapult, et participé récemment à l'album du révéré DJ-Kicks (sorti chez !K7), Apparat s'apprête à sortir son nouvel album. Apparat s'aventure dans un nouveau territoire musical, où les voix, les instruments organiques, les splendides crescendos et accalmies sont les fers de lance d'un son profondément épique. Le résultat : un opus qui témoigne de la nouvelle dextérité d'Apparat, pourtant bien établi et toujours novateur.
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 24 septembre 2013 | Grand Palais

Hi-Res Distinctions 5/6 de Magic - Hi-Res Audio
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 24 août 2013 | XL

Distinctions 5/6 de Magic
Pourrait-il succéder à Mike Skinner (alias The Streets) dans le rôle du porte-parole de toute une génération ? Archy Marshall plus connu sous le pseudo King Krule capture la voix saisissante des jeunes Londoniens comme le fit il y a déjà plus d’une décennie celui qui reste le héros d’Archy… Son organe inattendu de baryton, profond et triste, plein de désillusion et de désorientation a un effet dévastateur. Pris dans son ensemble, cet album est le son d’un jeune homme qui grandit et tente de saisir les réalités du monde qui l’entoure, mais aussi un voyage fascinant et brutal. King Krule n’hésite pas à baptiser son étonnant alliage musical de blue wave. Une tambouille qu’il décrit comme renfermant « le côté agressif du post-punk et de la no-wave et celui, plus doux, du blues et du jazz ». Ajoutez à cela quelques effluves dubstep et le résultat est un assez bluffant alliage que la prose introspective d’Archy Marshall réussit à souder. King Krule fait déjà figure de… futur roi d’Angleterre ? © MZ/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 mai 2013 | Warp Records

Hi-Res Distinctions 5/6 de Magic
Après l’excellent Crooks And Lovers paru en 2010 sur Hotflush Recordings, Mount Kimbie enclenche la seconde en signant chez Warp et en livrant cette nouvelle copie, Cold Spring Fault Less Youth. Ce binôme britannique a creusé son trou bien à lui dans la scène dubstep, bricolant d’étonnants assemblages électroniques et les ponctuant de textures et d’idées bien à eux, tantôt bizarroïdes, tantôt sensuelles… Sur deux titres, le jeune King Krule est même l’invité du tandem composé de Dom Maker et Kai Campos. Une petite merveille electro totalement hypnotique.
CD10,99 €

Électronique - Paru le 6 mai 2013 | Play It Again Sam

Distinctions 5/6 de Magic
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 mai 2013 | 4AD

Distinctions 4F de Télérama - 5/6 de Magic - Pitchfork: Best New Music
CD9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 mai 2013 | Double Six Records

Distinctions 5/6 de Magic
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 30 avril 2013 | Secretly Canadian

Livret Distinctions 5/6 de Magic
CD5,99 €

House - Paru le 22 avril 2013 | Record Makers

Distinctions 5/6 de Magic
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 avril 2013 | 4AD

Distinctions 3F de Télérama - 5/6 de Magic
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 avril 2013 | Matador

Distinctions 5/6 de Magic - Pitchfork: Best New Music
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 avril 2013 | Domino Recording Co

Hi-Res Distinctions 3F de Télérama - 5/6 de Magic - Hi-Res Audio
CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 avril 2013 | Hasta Luego

Distinctions 5/6 de Magic
CD9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 mars 2013 | Cherry Red Records

Distinctions 5/6 de Magic
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 22 mars 2013 | RCA Records Label

Distinctions 5/6 de Magic
Comparé à ses débuts au Velvet Underground ou a Television, The Strokes glisse de plus en plus vers une pop façon The Cars. C'est même l'ensemble de la scène de Boston (Massachusetts) des années 1980 qui semble inspirer The Strokes sur Comedown Machine. Les onze chansons de ce cinquième album marient en effet riffs punk et mélodies new wave avec un certain brio. Sans être totalement un disque nostalgique, Comedown Machine lorgne bien dans le rétro en direction des eighties.Le garage rock est bien loin, même si The Strokes a pris soin d'annoncer Comedown Machine avec comme single « All the Time » qui est l'un des titres les plus rock de l'ensemble. « Tap Out » et ses contretemps funk est lui bien hérité de l'esprit new wave, tout comme « Welcome to Japan » qui constitue un involontaire hommage au groupe de David Sylvian. Quand à « 80's Comedown Machine » avec ses sonorités de boîte à rythmes à l'ancienne, il n'aurait pas déparé dans la décennie qu'évoque son titre.Malgré des départs tonitruants, « 50/50 » ou « Partners in Crime » s'assagissent vite avec des lignes mélodiques très chantantes qui en gomment l'agressivité entrevue dans leurs intros. Peut être touché par les fantômes d'Electric Lady où Comedown Machine a été enregistré, « Call It Fate, Call It Karma » introduit tardivement un peu d'étrangeté dans un disque plutôt joyeux.Is This It ne constitue plus qu'un souvenir pour un groupe dont le futur semble se rapprocher de U2 ou Simple Minds, et leur rock de stades. Impossible en effet de relever une once de révolte et de transgression sur un Comedown Machine dont le brio réel est tempéré par une volonté d'éclectisme un peu trop prononcée. © Francois Alvarez / Music-Story