Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Solveig Kringelborn - TVEITT: Baldur's Dreams / Telemarkin

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

TVEITT: Baldur's Dreams / Telemarkin

Geirr Tveitt

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

TVEITT: Baldur's Dreams / Telemarkin

Solveig Kringelborn

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

DISQUE 1

Baldurs draumar (Baldur's Dreams) (Geirr Tveitt)

1
Baldurs draumar (Baldur's Dreams): I. Prologue to Act I 00:03:03

, Contributor - Jon Eikemo, reciter - Ulf Oien, tenor - Magne Fremmerlid, bass - Ole Kristian Ruud, Conductor - Stavanger Symphony Orchestra, Orchestra

2003 BIS

2
Baldurs draumar (Baldur's Dreams): II. Act I 00:22:55

, Contributor - Jon Eikemo, reciter - Ulf Oien, tenor - Magne Fremmerlid, bass - Ole Kristian Ruud, Conductor - Stavanger Symphony Orchestra, Orchestra

2003 BIS

3
Baldurs draumar (Baldur's Dreams): III. Prologue to Act II 00:02:00

, Contributor - Jon Eikemo, reciter - Ulf Oien, tenor - Magne Fremmerlid, bass - Ole Kristian Ruud, Conductor - Stavanger Symphony Orchestra, Orchestra

2003 BIS

4
Baldurs draumar (Baldur's Dreams): IV. Act II 00:22:18

, Contributor - Jon Eikemo, reciter - Ulf Oien, tenor - Magne Fremmerlid, bass - Ole Kristian Ruud, Conductor - Stavanger Symphony Orchestra, Orchestra

2003 BIS

DISQUE 2

Baldurs draumar (Baldur's Dreams) (Geirr Tveitt)

1
Baldurs draumar (Baldur's Dreams): V. Prologue to Act III 00:04:39

, Contributor - Jon Eikemo, reciter - Ulf Oien, tenor - Magne Fremmerlid, bass - Ole Kristian Ruud, Conductor - Stavanger Symphony Orchestra, Orchestra

2003 BIS

2
Baldurs draumar (Baldur's Dreams): VI. Act III 00:36:51

, Contributor - Jon Eikemo, reciter - Ulf Oien, tenor - Magne Fremmerlid, bass - Ole Kristian Ruud, Conductor - Stavanger Symphony Orchestra, Orchestra

2003 BIS

Telemarkin (Geirr Tveitt)

3
Telemarkin 00:27:10

, Contributor - Trine Oien, mezzo-soprano - Jon Eikemo, reciter - Ole Kristian Ruud, Conductor - Stavanger Symphony Orchestra, Orchestra

2003 BIS

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Solveig Kringelborn
Von deutscher Seele Solveig Kringelborn
Pfitzner: Von Deutscher Seele Solveig Kringelborn

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Tim Burton en 10 albums

Qu’il tourne en prises de vues réelles ou en stop motion, Tim Burton a construit en plus de trente ans un monde cinématographique où le merveilleux poétique côtoie le gothique et l’humour macabre. À quelques exceptions près, c’est le compositeur Danny Elfman qui l’a épaulé dans cette aventure, formant un duo symbiotique : sans les images de Burton, la musique de Elfman n’aurait pas la même saveur et vice versa, ce qu’ils ont encore prouvé en 2019 avec le bouleversant “Dumbo”.

Dans l'actualité...