Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Francesco Tristano Schlimé|Tokyo Stories

Tokyo Stories

Francesco Tristano

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Le très inventif Francesco Tristano s'amuse dans ces "Histoires de Tokyo". Les multiples références du pianiste luxembourgeois se dévoilent avec un art consommé de l'équilibre, comme rajeunies par la science des collages multi-stylistiques qu'il y déploie. Très contrastés, chacun des titres s'enchaine avec un grand naturel. Si une certaine veine minimaliste voire répétitive s'affirme pleinement, elle ne contre jamais une volonté très nette que les rythmes soient toujours renouvelés, comme dans Insomnia, ou Electric Mirror qui devient un bel hommage à l'oeuvre d'un des Dieux de Francesco Tristano, en l'occurence Johann Sebastian Bach. Le discours plus morcelé de Pakuchi, avec ses nappes superposées et ses légers rythmes de jazz, semble regarder vers des territoires de la création contemporaine moins visités par les artistes du courant "électro". Tout au long de son déroulé, Tokyo Stories rend peu visite - pour notre plus grand bonheur - aux atmosphères planantes et méditatives largement prisées par le courant du piano néo-classico-pop qui nous submerge continuellement. Seul l'élan, le souffle comptent ici. Un album absolument exemplaire, qui affirme définitivement la musicalité protéiforme de Francesco Tristano. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

Plus d'informations

Tokyo Stories

Francesco Tristano Schlimé

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Hotel Meguro
00:03:38

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

2
Neon City
00:03:46

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

3
Electric Mirror
00:04:06

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

4
Chi No Oto
00:02:25

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist - Cherry Jerrera, Vocal

(P) 2019 Sony Music Entertainment

5
The Third Bridge at Nakameguro
00:03:15

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

6
Lazaro
00:04:15

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

7
Yoyogi Reset
00:03:46

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

8
Insomnia
00:04:34

Guti, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Gabriel Podliszewski, Composer, Producer - Francesco Tristano, Composer, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Francesco Tristano feat. Guti, AssociatedPerformer

(P) 2019 Sony Music Entertainment

9
Cafe Shinjuku
00:03:05

Michel Portal, Composer, Producer, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Francesco Tristano, Composer, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Francesco Tristano feat. Michel Portal, AssociatedPerformer

(P) 2019 Sony Music Entertainment

10
Pakuchi
00:04:42

Francesco Tristano, Composer, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - U-Zhaan, Composer, Producer, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Francesco Tristano feat. U-zhaan, AssociatedPerformer

(P) 2019 Sony Music Entertainment

11
Akasaka Interlude
00:02:08

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

12
Nogizaka
00:02:08

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

13
Gate of Entry
00:03:37

Keiichiro Shibuya, Composer, Producer, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Francesco Tristano, Composer, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Francesco Tristano feat. Keiichiro Shibuya, AssociatedPerformer

(P) 2019 Sony Music Entertainment

14
Ginza Reprise
00:03:10

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

15
Bokeh Tomorrow
00:03:36

Francesco Tristano, Composer, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Hiroshi Watanabe, Composer, Producer, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Francesco Tristanto feat. Hiroshi Watanabe, AssociatedPerformer

(P) 2019 Sony Music Entertainment

16
Kusakabe-san
00:04:34

Francesco Tristano, Composer, Producer, Piano, MainArtist

(P) 2019 Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Le très inventif Francesco Tristano s'amuse dans ces "Histoires de Tokyo". Les multiples références du pianiste luxembourgeois se dévoilent avec un art consommé de l'équilibre, comme rajeunies par la science des collages multi-stylistiques qu'il y déploie. Très contrastés, chacun des titres s'enchaine avec un grand naturel. Si une certaine veine minimaliste voire répétitive s'affirme pleinement, elle ne contre jamais une volonté très nette que les rythmes soient toujours renouvelés, comme dans Insomnia, ou Electric Mirror qui devient un bel hommage à l'oeuvre d'un des Dieux de Francesco Tristano, en l'occurence Johann Sebastian Bach. Le discours plus morcelé de Pakuchi, avec ses nappes superposées et ses légers rythmes de jazz, semble regarder vers des territoires de la création contemporaine moins visités par les artistes du courant "électro". Tout au long de son déroulé, Tokyo Stories rend peu visite - pour notre plus grand bonheur - aux atmosphères planantes et méditatives largement prisées par le courant du piano néo-classico-pop qui nous submerge continuellement. Seul l'élan, le souffle comptent ici. Un album absolument exemplaire, qui affirme définitivement la musicalité protéiforme de Francesco Tristano. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Beethoven : Symphonies n°5 & n°7

Carlos Kleiber

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Francesco Tristano Schlimé

Aria for RS

Francesco Tristano Schlimé

Aria for RS Francesco Tristano Schlimé

On Early Music

Francesco Tristano Schlimé

On Early Music Francesco Tristano Schlimé

Idiosynkrasia

Francesco Tristano Schlimé

Idiosynkrasia Francesco Tristano Schlimé

Not for Piano

Francesco Tristano Schlimé

Not for Piano Francesco Tristano Schlimé

Ritornello

Francesco Tristano Schlimé

Ritornello Francesco Tristano Schlimé

Playlists

Dans la même thématique...

J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 3

Francesco Corti

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Les flamboyantes extases de Scriabine

Quelque peu éclipsé aujourd’hui par ses compatriotes Stravinski ou Rachmaninov, Alexandre Scriabine n’en reste pas moins une figure incontournable de la musique russe. Aux balbutiements du XXe siècle, le compositeur et pianiste virtuose s’émancipe de l’héritage romantique pour proposer un langage musical singulier et novateur qui ne connaîtra pas d’héritier. Son œuvre, profondément influencée par la philosophie mystique et la synesthésie, connaîtra en à peine deux décennies une évolution fulgurante, interrompue par sa mort prématurée à l’âge de 43 ans.

Marc Ribot, l’anti-guitar hero

Depuis une quarantaine d’années, le nom de Marc Ribot apparaît sur les pochettes d’albums signés Tom Waits, Alain Bashung, Diana Krall, John Zorn, Robert Plant, Caetano Veloso et tant d’autres. Et lorsqu’il ne prête pas sa guitare atypique aux plus grands, le New-Yorkais s’amuse, sous son nom, à démonter le rock, le jazz, le funk, la musique cubaine et tout ce qui passe sous ses doigts.

Bernard Haitink, prophète en son pays

Le grand chef d’orchestre néerlandais nous a quittés le 21 octobre 2021 à l’âge vénérable de 92 ans. Reconnu par ses pairs et dans son pays dès sa jeunesse, Bernard Haitink accomplira la majeure partie de son immense carrière aux Pays-Bas, d’abord à la tête de l’Orchestre de la Radio néerlandaise puis du prestigieux Concertgebouw d’Amsterdam pendant vingt-sept ans, avec lequel il enregistrera de nombreux disques devenus légendaires.

Dans l'actualité...