Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Larry Grenadier - The Gleaners

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

The Gleaners

Larry Grenadier

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

En plus de s’adresser à un public restreint voire avisé, les albums de contrebasse solo ne courent pas les rues. Et ceux ayant osé l’exercice sont surtout des jazzmen aventureux ; ceux œuvrant, pour la plupart, en terre free : Barre Phillips, Joëlle Léandre, Malachi Favors, Alan Silva, William Parker, Dave Holland, Michael Formanek, Miroslav Vitous, Ron Carter, Eberhard Weber, Henri Texier, Renaud Garcia-Fons, Jonas Hellborg, etc.. L’Américain Larry Grenadier, s’il a joué avec des pointures nommées Paul Motian ou Pat Metheny, a surtout passé un quart de siècle dans le trio du pianiste Brad Mehldau, se faisant ainsi un nom. Enregistré aux studios Avatar de New York et produit par Manfred Eicher d’ECM, The Gleaners est avant tout le fruit d’une introspection. « Le processus de création de cet album a commencé par un regard vers l’intérieur, une fouille des éléments essentiels de ma personnalité en tant que bassiste, écrit Grenadier dans les notes de pochette. C’était une recherche d’un centre de son et de timbre, des fils d’harmonie et de rythme qui formaient le cœur d’une identité musicale. »

Il ajoute que l’idée lui avait été proposée par Eicher, lui-même bassiste de formation. « Peu de gens savent vraiment comment traiter la contrebasse de manière sonore en studio, mais Manfred se concentre sur la mise en évidence de ses qualités propres. Pour The Gleaners, il a joué un rôle essentiel dans le montage et le mixage, m'aidant vraiment à façonner ce disque. » Pour rendre la chose bien vivante et éviter le monolithisme, Larry Grenadier utilise ici plusieurs techniques et accordages, offrant un vaste panel sonore jamais redondant. Avec notamment sept compositions originales (dont une, Pettiford, dédiée à son idole de jeunesse, le contrebassiste Oscar Pettiford), une reprise de My Man’s Gone Now de Gershwin et un medley de Compassion de John Coltrane et The Owl of Cranston de Paul Motian, The Gleaners est une palette d’émotions assez ample et un très bel album qui ne ressemble à aucun autre. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

The Gleaners

Larry Grenadier

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Oceanic 00:02:26

Larry Grenadier, Composer, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
Pettiford 00:03:41

Larry Grenadier, Composer, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
The Gleaner 00:02:10

Larry Grenadier, Composer, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
Woebegone 00:03:23

Larry Grenadier, Composer, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
Gone Like the Season Does 00:04:29

Rebecca Martin, Composer - Larry Grenadier, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
Compassion / The Owl of Cranston 00:09:08

John Coltrane, Composer - Larry Grenadier, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - PAUL MOTIAN, Composer - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH

7
Vineland 00:03:06

Larry Grenadier, Composer, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

8
Lovelair 00:03:39

Larry Grenadier, Composer, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

9
Bagatelle 1 00:01:49

Larry Grenadier, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Wolfgang Muthspiel, Composer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

10
Bagatelle 2 00:01:48

Larry Grenadier, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Wolfgang Muthspiel, Composer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

11
My Man’s Gone Now 00:05:35

George Gershwin, Composer - Dubose Heyward, Author - Larry Grenadier, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH

12
A Novel In a Sigh 00:00:48

Larry Grenadier, Composer, Double Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Gerard De Haro, Mixer, StudioPersonnel - James A. Farber, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - Nicolas Baillard, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 ECM Records GmbH, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

En plus de s’adresser à un public restreint voire avisé, les albums de contrebasse solo ne courent pas les rues. Et ceux ayant osé l’exercice sont surtout des jazzmen aventureux ; ceux œuvrant, pour la plupart, en terre free : Barre Phillips, Joëlle Léandre, Malachi Favors, Alan Silva, William Parker, Dave Holland, Michael Formanek, Miroslav Vitous, Ron Carter, Eberhard Weber, Henri Texier, Renaud Garcia-Fons, Jonas Hellborg, etc.. L’Américain Larry Grenadier, s’il a joué avec des pointures nommées Paul Motian ou Pat Metheny, a surtout passé un quart de siècle dans le trio du pianiste Brad Mehldau, se faisant ainsi un nom. Enregistré aux studios Avatar de New York et produit par Manfred Eicher d’ECM, The Gleaners est avant tout le fruit d’une introspection. « Le processus de création de cet album a commencé par un regard vers l’intérieur, une fouille des éléments essentiels de ma personnalité en tant que bassiste, écrit Grenadier dans les notes de pochette. C’était une recherche d’un centre de son et de timbre, des fils d’harmonie et de rythme qui formaient le cœur d’une identité musicale. »

Il ajoute que l’idée lui avait été proposée par Eicher, lui-même bassiste de formation. « Peu de gens savent vraiment comment traiter la contrebasse de manière sonore en studio, mais Manfred se concentre sur la mise en évidence de ses qualités propres. Pour The Gleaners, il a joué un rôle essentiel dans le montage et le mixage, m'aidant vraiment à façonner ce disque. » Pour rendre la chose bien vivante et éviter le monolithisme, Larry Grenadier utilise ici plusieurs techniques et accordages, offrant un vaste panel sonore jamais redondant. Avec notamment sept compositions originales (dont une, Pettiford, dédiée à son idole de jeunesse, le contrebassiste Oscar Pettiford), une reprise de My Man’s Gone Now de Gershwin et un medley de Compassion de John Coltrane et The Owl of Cranston de Paul Motian, The Gleaners est une palette d’émotions assez ample et un très bel album qui ne ressemble à aucun autre. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Larry Grenadier
The Gleaners Larry Grenadier
Oceanic Larry Grenadier

Playlists

Dans la même thématique...
Blue World John Coltrane
Beautiful Vinyl Hunter Ashley Henry
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
My Finnish Calendar Iiro Rantala
Les Grands Angles...
Impulse! Orange was the new Black

Avec Blue Note et Verve, Impulse! est sans doute le plus célèbre des labels de jazz américains. Une maison peinte en orange et noir qui hébergea bien évidemment John Coltrane mais aussi les musiciens les plus aventureux des années 60.

Miles Davis, les doigts dans la prise

En 1968, Miles Davis tombe sous le charme de la fée électricité. Envoûté par les révolutions psychédéliques et funky de Jimi Hendrix et autres Sly Stone, le trompettiste fait sa mue et, au passage, celle du jazz.

Lee Morgan, souffle court

Des hauts (sur ses disques) et des bas (dans sa vie). Lee Morgan fut le grand trompettiste du label Blue Note. Une carrière fulgurante parmi les géants du jazz, stoppée net par le pistolet de son ex-femme…

Dans l'actualité...