Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sergiù Celibidache - Schubert: Symphony No. 8, "Unfinished" - Dvorák: Symphony No. 9, "From the New World"

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schubert: Symphony No. 8, "Unfinished" - Dvorák: Symphony No. 9, "From the New World"

Sergiu Celibidache

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« [...] Celibidache est un mythe, un gourou. Et lorsqu’on entre dans cette sphère, l’"exploitation" du mythe et l’"éblouissement" automatique devant le gourou menacent. [...] Dvorak : 16 juin 1985. Schubert : 30 septembre 1988. Les dates sont capitales. [...] par un glissement, un autoenivrement du chef au tournant des années 1990, Celibidache devenait alors parfois une autocaricature que les disciples n'ont jamais voulu voir. La "Nouveau Monde" n'est donc pas celle de 1991 filmée pour Teldec : il y a ici un zeste d'allant en plus et de complaisance en moins qui fait beaucoup. [...] Côté Schubert, nous glanons enfin Turin et Lugano des années 1950 et 1960, "la" grande et solide "Inachevée" qui reflète vraiment l'art et la vision de Celibidache. [...] Evidemment, le regard du maître roumain reste unique et partial. On ne prétendra pas tenir ici une version de référence de la "Nouveau Monde". Mais tous ceux qui s’intéressent à l’art de ce chef, à l’artiste Celibidache, fêteront une édition pertinente et soignée. » (Diapason, septembre 2017 / Christophe Huss)

Plus d'informations

Schubert: Symphony No. 8, "Unfinished" - Dvorák: Symphony No. 9, "From the New World"

Sergiù Celibidache

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Symphony No. 8 in B Minor, D. 759, "Unfinished": I. Allegro moderato 00:12:13

Franz Schubert, Composer - Sergiu Celibidache, Conductor, MainArtist - Münchner Philharmoniker, Orchestra

2017 Münchner Philharmoniker 2017 Münchner Philhamoniker

2
Symphony No. 8 in B Minor, D. 759, "Unfinished": II. Andante con moto 00:12:23

Franz Schubert, Composer - Sergiu Celibidache, Conductor, MainArtist - Münchner Philharmoniker, Orchestra

2017 Münchner Philharmoniker 2017 Münchner Philhamoniker

3
Symphony No. 9 in E Minor, Op. 95, B. 178, "From the New World": I. Adagio - Allegro molto 00:10:48

Antonín Dvorák, Composer - Sergiu Celibidache, Conductor, MainArtist - Münchner Philharmoniker, Orchestra

2017 Münchner Philharmoniker 2017 Münchner Philhamoniker

4
Symphony No. 9 in E Minor, Op. 95, B. 178, "From the New World" II. Largo 00:16:43

Antonín Dvorák, Composer - Sergiu Celibidache, Conductor, MainArtist - Münchner Philharmoniker, Orchestra

2017 Münchner Philharmoniker 2017 Münchner Philhamoniker

5
Symphony No. 9 in E Minor, Op. 95, B. 178, "From the New World": III. Molto vivace - Poco sostenuto 00:08:35

Antonín Dvorák, Composer - Sergiu Celibidache, Conductor, MainArtist - Münchner Philharmoniker, Orchestra

2017 Münchner Philharmoniker 2017 Münchner Philhamoniker

6
Symphony No. 9 in E Minor, Op. 95, B. 178, "From the New World": IV. Allegro con fuoco 00:12:13

Antonín Dvorák, Composer - Sergiu Celibidache, Conductor, MainArtist - Münchner Philharmoniker, Orchestra

2017 Münchner Philharmoniker 2017 Münchner Philhamoniker

Descriptif de l'album

« [...] Celibidache est un mythe, un gourou. Et lorsqu’on entre dans cette sphère, l’"exploitation" du mythe et l’"éblouissement" automatique devant le gourou menacent. [...] Dvorak : 16 juin 1985. Schubert : 30 septembre 1988. Les dates sont capitales. [...] par un glissement, un autoenivrement du chef au tournant des années 1990, Celibidache devenait alors parfois une autocaricature que les disciples n'ont jamais voulu voir. La "Nouveau Monde" n'est donc pas celle de 1991 filmée pour Teldec : il y a ici un zeste d'allant en plus et de complaisance en moins qui fait beaucoup. [...] Côté Schubert, nous glanons enfin Turin et Lugano des années 1950 et 1960, "la" grande et solide "Inachevée" qui reflète vraiment l'art et la vision de Celibidache. [...] Evidemment, le regard du maître roumain reste unique et partial. On ne prétendra pas tenir ici une version de référence de la "Nouveau Monde". Mais tous ceux qui s’intéressent à l’art de ce chef, à l’artiste Celibidache, fêteront une édition pertinente et soignée. » (Diapason, septembre 2017 / Christophe Huss)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Sergiù Celibidache

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le tour du monde choral de Marcus Creed

Marcus Creed incarne, auprès des auditeurs de chant choral, et davantage encore a cappella, un idéal de constance, d'exigence et d'exploration. Cette série chez Hänssler avec l'Ensemble vocal de la Radio de Stuttgart propose un tour du monde de la musique chorale, des Amériques au Japon en passant par les grandes nations vocales d'Europe.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Danny Elfman en dix albums

Entre féerie et humour déjanté, grandiose et douceur bienveillante, Danny Elfman a bâti en près de quarante ans un style très personnel et bigarré, qu’il distille dans des productions hollywoodiennes éclectiques, signées notamment Tim Burton ou Gus Van Sant. À l’occasion d’un week-end qui lui est consacré à la Philharmonie de Paris, retour sur dix albums essentiels de sa discographie.

Dans l'actualité...