Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Pablo Heras-Casado - Falla : El sombrero de tres picos

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Falla : El sombrero de tres picos

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La discographie dévoile une certaine proximité des orchestres français, et bien sûr espagnols, pour les deux partitions orchestrales les plus célèbres de Manuel de Falla, El sombrero de tres picos (1916-1919) et El amor brujo (1919-1925). Ces deux ballets délicats d’exécution nécessitent, avant même un geste puissamment narratif, des équilibres fins, des attaques aiguisées et jamais forcées – histoire de timbres, d’équilibres naturels au sein des pupitres aussi. Au vu de l’incurie discographique générale, les amoureux du compositeur ne pourront manquer cette nouveauté Falla qui présente au moins deux curiosités. Dans El amor brujo, Pablo Heras-Casado recourt à une « cantaora », dans la lignée des tentatives de Josep Pons il y a plus de vingt ans ; ce petit cachet d’exotisme ibérique est délicieux. Autre curiosité qui pourrait se transformer en incongruité si ses membres n’étaient des musiciens d’une remarquable souplesse, le Mahler Chamber Orchestra, peu familier de ce répertoire, orchestre virtuose incontestablement, brillant et précis. À force de voyager un peu partout, Pablo Heras-Casado n’aurait-il cependant pas perdu le sens de la géographie ? El Sombrero de tres picos devient ici le parfait cousin d’Aladdin de Nielsen, quand les couleurs déployées dans El amor brujo évoquent souvent les Carmina Burana de Carl Orff ou d’insistantes sérénades nordiques. L’Espagne peinte par Falla n’a-t-elle pas plus de nerf et de lumière ? Réécoutons Ataúlfo Argenta avec la Société des Concerts du Conservatoire (enr. d'El amor brujo avec Ana Maria Iriarte, 1953) pour nous en assurer. © Qobuz

Plus d'informations

Falla : El sombrero de tres picos

Pablo Heras-Casado

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

El Sombrero de tres picos (Manuel de Falla)

1
Introducción
00:01:23

Carmen Romeu, Soprano - Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

2
Parte I : La tarde
00:05:35

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

3
Parte I : Danza de la molinera. Fandango
00:03:36

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

4
Parte I : Las uvas
00:04:01

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

5
Parte II : Danza de los vecinos. Seguidillas
00:03:27

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

6
Parte II : Danza del molinero. Farruca
00:07:30

Carmen Romeu, Soprano - Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

7
Parte II : Danza del corregidor
00:06:07

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

8
Parte II : Danza final. Jota
00:05:49

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

El Amor brujo (Manuel de Falla)

9
Introducción y Escena - En la cueva. La noche (Ballet version)
00:02:41

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

10
Canción del amor dolido (Ballet version)
00:01:30

Marina Heredia Rios, Cantaora - Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

11
El aparecido - Danza del terror (Ballet version)
00:02:10

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

12
El círculo mágico. Romance del pescador - A media noche. Los sortilegios (Ballet version)
00:03:00

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

13
Danza ritual del fuego (Para ahuyentar los malos espíritus) - Escena (Ballet version)
00:05:08

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

14
Canción del fuego fatuo (Ballet version)
00:01:47

Marina Heredia Rios, Cantaora - Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

15
Pantomima (Ballet version)
00:04:14

Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

16
Danza del juego de amor (Ballet version)
00:02:54

Marina Heredia Rios, Cantaora - Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

17
Final. Las campanas del amanecer (Ballet version)
00:01:24

Marina Heredia Rios, Cantaora - Mahler Chamber Orchestra - Pablo Heras-Casado, Conductor - Manuel de Falla, Composer - Chester Music, Music Publisher

© 2019 harmonia mundi - ℗ 2019 harmonia mundi

Descriptif de l'album

La discographie dévoile une certaine proximité des orchestres français, et bien sûr espagnols, pour les deux partitions orchestrales les plus célèbres de Manuel de Falla, El sombrero de tres picos (1916-1919) et El amor brujo (1919-1925). Ces deux ballets délicats d’exécution nécessitent, avant même un geste puissamment narratif, des équilibres fins, des attaques aiguisées et jamais forcées – histoire de timbres, d’équilibres naturels au sein des pupitres aussi. Au vu de l’incurie discographique générale, les amoureux du compositeur ne pourront manquer cette nouveauté Falla qui présente au moins deux curiosités. Dans El amor brujo, Pablo Heras-Casado recourt à une « cantaora », dans la lignée des tentatives de Josep Pons il y a plus de vingt ans ; ce petit cachet d’exotisme ibérique est délicieux. Autre curiosité qui pourrait se transformer en incongruité si ses membres n’étaient des musiciens d’une remarquable souplesse, le Mahler Chamber Orchestra, peu familier de ce répertoire, orchestre virtuose incontestablement, brillant et précis. À force de voyager un peu partout, Pablo Heras-Casado n’aurait-il cependant pas perdu le sens de la géographie ? El Sombrero de tres picos devient ici le parfait cousin d’Aladdin de Nielsen, quand les couleurs déployées dans El amor brujo évoquent souvent les Carmina Burana de Carl Orff ou d’insistantes sérénades nordiques. L’Espagne peinte par Falla n’a-t-elle pas plus de nerf et de lumière ? Réécoutons Ataúlfo Argenta avec la Société des Concerts du Conservatoire (enr. d'El amor brujo avec Ana Maria Iriarte, 1953) pour nous en assurer. © Qobuz

Détails de l'enregistrement original : Recorded April 2019, Auditori in Barcelona (Spain)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Pablo Heras-Casado
Dans la même thématique...
Tüür : Mythos Paavo Järvi
Beethoven: Symphonies 4 & 7 Philippe Herreweghe
Bach: Ouvertures for Orchestra Rinaldo Alessandrini, Concerto Italiano
Les Grands Angles...
Karajan dirige la Sixième de Sibelius

Herbert von Karajan, l'un des interprètes les plus marquants de la musique de Sibelius, a enregistré en 1967 une version mémorable de la Sixième Symphonie. Sa plus belle version de cette œuvre, et peut-être aussi son enregistrement Sibelius le plus fascinant.

Guido Cantelli, l’aristocrate de la baguette

La réédition massive et parfaitement restaurée des enregistrements de studio de Guido Cantelli, au début des années 1950 pour EMI et RCA, viennent raviver le souvenir d’un chef d’orchestre dont le lumineux témoignage commençait singulièrement à s’émousser. « Chef d’orchestre des temps nouveaux », Guido Cantelli était un aristocrate de la baguette, toujours à la recherche du beau son à travers un strict respect des partitions qu’il dirigeait avec ferveur.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Dans l'actualité...