Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Rudolf Serkin - Beethoven: Piano Concerto No. 5, Op. 73 "Emperor"

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven: Piano Concerto No. 5, Op. 73 "Emperor"

Rudolf Serkin

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Beethoven: Piano Concerto No. 5, Op. 73 "Emperor"

Rudolf Serkin

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Concerto No. 5 in E-flat Major, Op. 73 "Emperor" (Ludwig van Beethoven)

1
I. Allegro 00:19:32

Ludwig van Beethoven, Composer - Leonard Bernstein, Conductor, MainArtist - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - Rudolf Serkin, Piano

(P) 1962 Sony Music Entertainment

2
II. Adagio un poco mosso 00:08:44

Ludwig van Beethoven, Composer - Leonard Bernstein, Conductor, MainArtist - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - Rudolf Serkin, Piano

(P) 1962 Sony Music Entertainment

3
III. Rondo. Allegro 00:09:59

Ludwig van Beethoven, Composer - Leonard Bernstein, Conductor, MainArtist - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - Rudolf Serkin, Piano

(P) 1962 Sony Music Entertainment

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Rudolf Serkin

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
British blues boom, chronique d’une révolution

Si Joe Bonamassa revient avec “British Blues Explosion”, un an après le “Blue & Lonesome” des Rolling Stones, c’est que le « British blues boom » a été plus qu’un simple courant. L’intérêt des Anglais pour les icônes américaines du genre a engendré une véritable révolution, avec en tête la sainte Trinité de la guitare, formée par Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page. À l’aube des années 1960, une fabuleuse déferlante atteint les côtes de la Grande-Bretagne. Et ouvre la voie à de nouvelles dimensions musicales.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Dans l'actualité...