Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 8 mars 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 9 août 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 10 juin 2016 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 13 novembre 2018 | Naxos

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Musique de chambre - Paru le 14 septembre 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 11 août 2017 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
La création du premier opéra « professionnel » du jeune Bellini, Bianca e Fernando (PAS Gernando) devait avoir lieu lors d’une soirée de gala au Théâtre San Carlo de Naples en janvier 1826, mais elle fut annulée pour d’obscures raisons politiques – sans doute parce qu’à l’époque, l’usage du nom Fernando, héritier du trône des Bourbon, était radicalement interdit sur une scène royale. C’est donc en mai de la même année que la pièce fut donnée, sous le titre de Bianca e Gernando, un grand succès. Mais après le triomphe de Il pirata à Milan l’année suivante, Bellini reçut en 1828 une commande de la part du théâtre de Gènes – trop tard, par contre, pour qu’il puisse écrire un nouvel ouvrage. Le compositeur recourut donc au plus vieux truc musical du monde, le recyclage, et comme il n’avait pas encore grand’chose à recycler, son choix tomba sur Bianca e Gernando qu’il réécrivit de fond en comble, et auquel il redonna le titre initial avec Fernando. C’est cette partition qui traversa les ans, avec de diverses fortunes il est vrai, jusqu’aux années 1980. Mais en 2016, le célèbre festival Rossini in Wildbad décida de revenir à la partition originale, Bianca e Gernando, dont on précise qu’elle est plutôt radicalement différente de la réécriture ultérieure : c’est donc une véritable première mondiale depuis 1826 à laquelle assista le public, et qui fut enregistré en concert. Plateau impeccable et virtuose, orchestre de grande classe, pour une première mondiale d’un Bellini cent-quatre-vingt-dix ans après son baptême, cela s’imposait ; cela se fit, et l’on ne peut que dire : bravo. © SM/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 9 février 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 13 janvier 2017 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 12 octobre 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 13 octobre 2017 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
Qui dit Viardot dit, a priori, Pauline – les autres membres de la famille s’étant fait des noms sous d’autres noms, comme son père Manuel Garcia ou sa sœur Maria Malibran. C’est oublier que Pauline enfanta d’un Paul (1857-1941), dont voici, aux côtés des Six Morceaux de sa mère écrits en 1868 – précisément pour son fils Paul –, une ample sélection d’œuvres, écrites entre 1890 et 1930. Oui, les Six Morceaux de Pauline Viardot portent sans doute encore les traces de Mendelssohn et de Chopin, tout en développant une harmonie au parfum si personnel, avec un surcroît de surprises et de ruptures particulièrement hardies et charmeuses. Par contre, la musique de Paul (qui vécut une intense carrière de violoniste-star mondial) témoigne de l’empreinte fin de siècle pour les plus anciennes – Introduction et Caprice de 1890 –, de celle du début du nouveau siècle « des salons » pour les suivantes, et pas du tout l’empreinte de l’Entre-deux-guerres pour les pièces plus tardives comme les Trois Petites pièces de 1929 dont le langage reste fermement ancré trois ou quatre décennies plus tôt. Saint-Saëns, avec qui les Viardot étaient très amis, Franck qui fut son professeur, Fauré qui faillit devenir son beau-frère, voilà les fondements de l’écriture de Paul Viardot, jusques et y compris à la fin de sa vie où il évita totalement les courants modernistes, restant résolument dans le giron très français de ses maîtres. Cela n’empêche pas que ce sont là des œuvres à découvrir avec délice, ici sous les doigts du violoniste Reto Kuppel qui fut longtemps premier violon solo de l’Orchestre de la Radio Bavaroise, accompagné au piano par Wolfgang Manz, lauréat du Concours Reine Elisabeth cuvée 1983. © SM/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 9 novembre 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 4 novembre 2014 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 16 mai 2006 | Naxos

Hi-Res Livret
Michael Myers - Marie-Ange Todorovitch - Alain Vernhes - Choeur Philharmonique Slovaque - Orchestre National de Lille , dir. Jean-Claude Casadesus
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 4 mars 2014 | Naxos

Hi-Res Livret
Félicien David (1810-1876) fut l'un des pionniers de l'orientalisme dans l'opéra français. Son opéra Lalla Roukh, créé en 1862, fut le déclencheur d'une série d'opéras situés dans un orient exotique. Ce conte de fée est basé sur l'histoire d'une princesse indienne qui voyage de Bukhara (partie moderne de l'Ouzbékistan) pour rencontrer l'homme auquel elle est promise. En chemin elle tombe amoureuse avec le menestrel Noureddin qui est, en fait, le Roi de Bukhara déguisé. L'orchestration imagée et magique de David regorge de mélodies mémorables, dont les magnigiques airs de Lalla Roukh "Sous le feuillage sombre" et "O Nuit d'amour". La compagnie Opera Lafayette et Ryan Brown, experts en redécouvertes lyriques, révèlent toute la beauté de ce chef d'oeuvre oublié.
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 8 mars 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 9 août 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 8 février 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Musique de chambre - Paru le 13 septembre 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opérette - Paru le 29 janvier 2005 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio