Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Duos - Paru le 3 juillet 2015 | BIS

Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Qui dit Liszt dit, avant tout, piano virtuose ; certains auditeurs plus hardis connaissent les œuvres orchestrales, les ultras citeront sa musique religieuse. Mais le duo violon-piano ? Eh oui, dès les premières années – 1832 pour deux valses – jusqu’à l’ultime maturité – 1883 dans le cas de la Gondole lugubre, le format a séduit le compositeur qui, s’il n’y a pas trop souvent fait appel, n’en dispose pas moins d’un certain répertoire dédié. Oui, certaines pièces sont des adaptations d’œuvres antérieures pour le piano, adaptations de la plume du maître lui-même, mais chaque réécriture lui donne lieu à reconsidérer la musique en fonction du support instrumental. La Gondole lugubre pour piano et la réécriture, effectuée dans la foulée quelques mois après la version initiale, pour violon (ou violoncelle) et piano n’offre pas la même musique, intrinsèquement. L’auditeur peut donc se familiariser ici avec un aspect de la création lisztienne tout à fait inhabituel et d’une grande richesse. Le violoniste suédois Ulf Wallin, du haut de ses quelque quarante enregistrements publiés dans le passé, dont une majorité dédiés à des ouvrages plus rares ou négligés, est l’idéal interprète de ces perles oubliées. © SM/Qobuz