Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 10 juin 2014 | Seattle Symphony Media

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 11 novembre 2016 | Seattle Symphony Media

Hi-Res Livret
CD5,99 €

Classique - Paru le 7 août 2012 | Naxos

Livret
CD5,99 €

Classique - Paru le 13 novembre 2012 | Naxos

Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2017 | Seattle Symphony Media

Hi-Res Livret
C’est en concert que furent enregistrées ces Troisième et Quatrième Symphonies du Danois Carl Nielsen, par l’Orchestre de Seattle sous la direction de son « premier chef invité », le non moins danois Thomas Dausgaard – qui, à partir de la saison 2019-20, en sera le directeur musical. La Troisième, « Espansiva », écrite en 1910, a ceci de particulier que le deuxième mouvement fait appel à une voix de soprano et une de basse, qui chantent sans texte (et peuvent être remplacés par clarinette et trombone le cas échéant ; et, pour la petite histoire, cet assez lugubre Andante pastoral, très évocateur déjà de Chostakovitch, fut joué lors des funérailles du compositeur en 1931. La symphonie dégage une féroce énergie, expansive comme dans le premier mouvement qui a donné son nom à l’ouvrage, retenue dans les passages lents, assez solennelle et festive pour toute la suite. La Quatrième Symphonie, de 1915, « Inextinguible », est elle aussi un concentré d’énergie, parfois chaotique, parfois canalisée dans la joie ou l’ampleur du geste, dans une grande originalité d’orchestration. Décidément, il est bien dommage que Nielsen ne soit pas plus souvent présent aux programmes des orchestres français. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 30 septembre 2014 | Cantaloupe Music

Hi-Res Livret
CD5,99 €

Classique - Paru le 9 septembre 2016 | Unclassified

CD5,99 €

Musique symphonique - Paru le 30 juin 2004 | Naxos

Livret
CD5,99 €

Musique symphonique - Paru le 12 novembre 2003 | Naxos

Livret
CD5,99 €

Classique - Paru le 12 mai 2017 | Unclassified

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2017 | Seattle Symphony Media

Hi-Res Livret
Si l’immense chef-d’œuvre qu’est Three Places in New England de Charles Ives est raisonnablement bien représenté dans le domaine discographique – Tilson Thomas, Dohnanyi, Howard Hanson pour l’une des plus anciennes, Andrew Davis, Ormandy, Andrew Litton, David Zinman – il en va tout autrement pour l’Orchestral set n° 2 – Dohnanyi et Davis, c’est plus ou moins tout –, ainsi que la symphonie New England Holidays, certes enregistrée par Bernstein et Tilson Thomas, mais c’est le bout du monde. Dommage pour ces deux derniers ouvrages, qui mériteraient tout autant les feux de la rampe. Bon, il est vrai que la symphonie New England Holidays semble un singulier assemblage de quatre mouvements que l’on pourrait croire assez hétéroclites : le premier, Washington's Birthday, se limite à un orchestre de chambre, Decoration Day revient à l’orchestre symphonique normal, The Fourth of July le mouvement le plus complexe, fait appel à trois groupes instrumentaux dont un ensemble de percussions, et finalement Thanksgiving and /or Forefathers Day recourt au grand orchestre avec chœurs et orgue. Saluons donc ce nouvel enregistrement signé de l’Orchestre de Seattle et son chef Ludovic Morlot, qui offrent au public une nouvelle vision de cette musique aussi génialissime que trop rarement donnée, surtout de ce côté-ci de l’Atlantique. © SM/Qobuz
CD5,99 €

Classique - Paru le 24 juin 2016 | Naxos Special Projects

CD5,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2014 | Naxos

Livret
CD5,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2017 | Unclassified

CD5,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2017 | Unclassified

CD8,99 €

Classique - Paru le 5 juin 2012 | Naxos

Livret
Acis et Galatée est l'une des oeuvres les plus populaires de Haendel, une délicieuse succession d'airs pastoraux et amoureux, de choeurs sémillants, et d'interventions épicées du cyclope géant Polyphème, qui cherche à vaincre l'idylle entre le berger Acis et la nymphe Galatée. A l'origine une cantate italienne de 1708, Haendel a retravaillé une version en anglais (livret de John Gay) sous forme de masque en deux actes en 1739. C'est cette dernière version qui est présentée ici par Gerard Schwarz.
CD9,99 €

Classique - Paru le 16 février 2018 | Bridge Records

CD5,99 €

Classique - Paru le 13 novembre 2012 | Naxos

Livret

L'interprète

Seattle Symphony Orchestra dans le magazine
  • Ludovic Morlot, un Français à Seattle
    Ludovic Morlot, un Français à Seattle Le jeune chef Ludovic Morlot a été nommé directeur artistique de l’Orchestre Symphonique de Seattle.
  • Maestro à 17 ans !
    Maestro à 17 ans ! Compositeur de plus de 40 œuvres, le jeune Alexander Prior a été choisi par l'Orchestre Symphonique de Seattle pour assister les chefs d'orchestres invités.