Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 23 octobre 2012 | Ligia

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Trio pour piano, violon & violoncelle, op.35 - Andante espressivo pour violoncelle & piano - Quatuor à cordes, op.36
HI-RES10,49 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 20 novembre 2012 | Ligia

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 5 février 2016 | Ligia

Livret
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 février 2016 | Ligia

Hi-Res Livret
Le pianiste Laurent Martin, reconnu comme un expert des compositeurs romantiques français (à redécouvrir) revient à Alkan dont il a déjà gravé cinq CD remarqués chez Marco Polo et Ligia.Ce nouvel opus présente deux Nocturnes très personnels, bien qu'une parenté avec Chopin pour le premier et Brahms pour le second, soit évidente...L'Adagio du Concerto pour piano seul exprime le sentiment de déréliction (abandon et désespoir extrêmes) qui semble avoir été en contrepoint de la vie d'Alkan.Des Airs à 5 et 7 temps, des Esquisses et des Chants complètent un programme très varié, vrai portrait du surdoué solitaire, apprécié par Chopin, Liszt ou George Sand !
CD9,99 €

Classique - Paru le 30 septembre 2016 | Ligia

Livret
Présenter le Schubert le plus « léger » (même si ce n’est souvent qu’une apparence) et le Schubert le plus insondablement profond, voilà le propos du pianiste Laurent Martin ; on entendra donc, aux côtés des immortels chefs-d’œuvre que sont quelques Impromptus ou Moments musicaux (intitulés « Moments musicals » dans la première édition !) une belle poignée de danses, scherzos, valses, menuets ou Ländler, dont on remarque au passage qu’ils préfigurent déjà tout le Chopin des Mazurkas, par exemple, dans leur concision de forme alliant ampleur du propos. On y trouve aussi des Valses nobles et des Valses sentimentales, deux titres qui, apposés, ont largement inspiré Ravel… Laurent Martin, grand spécialiste de répertoires français romantiques oubliés – Onslow, Alkan, Séverac, Dubois, Gouvy etc. – lui a déjà donné loisir d’enregistrer quelque cinquante albums, dont la grande majorité sont d’ailleurs disponibles sur Qobuz ! Voilà bien un pianiste aussi discret que productif, aux plus grandes qualités musicales qui se puissent imaginer, et qu’il serait temps de voir bien plus souvent à l’avant-scène française et internationale. © S/Qobuz
CD7,99 €

Classique - Paru le 19 mai 1992 | Marco-Polo

Livret
CD5,99 €

Classique - Paru le 8 mai 2002 | Naxos

Livret
Laurent Martin, piano
CD7,99 €

Classique - Paru le 8 juin 1990 | Marco-Polo

Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 23 février 2018 | Ligia

Hi-Res Livret
Le pianiste Laurent Martin s’est fait une sorte de spécialité – même s’il n’y limite certes pas ses activités – de redécouvrir des compositeurs français méconnus, parallèlement au grand répertoire. Ainsi il interprète Castillon, Dubois, La Tombelle ou Gouvy. C’est un des principaux artisans de la résurrection de George Onslow, de la compositrice Mel Bonis et de Charles Valentin Alkan. Le voici dans le répertoire, hélas bien trop rarement donné, de Déodat de Séverac dont on a quelque peu tendance à faire un aimable compositeur régionaliste toulousain… Que nenni ! Ainsi Cerdaña – Cerdagne, en français, puisque le territoire est équitablement partagé entre l’Espagne et la France – de 1910 n’a rien de toulousain, pas plus qu’En vacances dont le premier recueil date de 1911, le second et dernier de 1921, inachevé mais dont Blanche Selva termina les quelques mesures manquantes du dernier numéro, La vasque aux colombes. Oui, De Séverac se plaignait, lors de ses études parisiennes, de l’écrasante pyramide qui faisait que Paris était le centre de la vie musicale française, tandis que le reste du pays restait zone secondaire : des musiciens comme lui surent bientôt imprimer une vie aux sonorités des autres coins du pays, lui-même explorant ainsi le Languedoc. On notera que loin de subir l’influence alors centripète de Debussy, il se tourna plus volontiers vers un Satie dans la clarté et la (fausse) naïveté de son langage. © SM/Qobuz
CD7,99 €

Musique de chambre - Paru le 21 janvier 2010 | Ligia

Livret
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mai 1993 | Marco-Polo

Livret
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 avril 1994 | Marco-Polo

Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 24 février 2017 | Ligia

Livret
A la fin du XIXe siècle, la musique espagnole vit une floraison exceptionnelle en liaison avec les grands compositeurs français rencontrés à Paris, surtout dans le domaine pianistique. Quelques années plus tard, Isaac Albéniz fera sensation avec le fameux recueil Iberia comparable aux chefs-d'oeuvre plus anciens de Chopin, Schumann, Liszt ou Brahms. Granados crée les Douze danses espagnoles et les Goyescas, Manuel de Falla la Fantasia bética qui résume en soi le génie ibérique, passion enflammée, chant profond, rythmes endiablés, mélodies envoûtantes, altière noblesse et feu souterrain. Turina en sera le continuateur et Mompou tracera de son côté son chemin personnel fait de raffinements harmoniques, sonorités inouïes et violence contenue. Laurent Martin propose ici son propre choix, longuement mûri par de nombreux séjours au-delà des Pyrénées, marqués par la découverte des racines populaires de ces sonorités fascinantes et envoûtantes toujours présentes dans l'Espagne d'aujourd'hui.
CD5,99 €

Classique - Paru le 26 octobre 2003 | Naxos

Ouvres d'Adam, Alkan, Gounod, Delibes, Bizet, Fauré, Chabrier... / Artistes divers