Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 novembre 2019 | Decca (UMO)

Hi-Res
Un an après avoir prouvé qu’il n’était pas que comédien, Jeff Goldblum signe un deuxième album de jazz gorgé de swing, livré comme le précédent avec classe, humour et la nonchalance de ceux qui ont justement… la classe ! Comme sur les Capitol Studios Sessions de 2018, le Mildred Snitzer Orchestra est toujours là pour I Shouldn’t Be Telling You This, Goldblum, bien accroché à son piano, enfilant les relectures rutilantes de standards du jazz et de la pop 50's/60's. Sur certains titres, il tend le micro à Sharon Van Etten (Let’s Face the Music and Dance), Anna Calvi, (Four on Six / Broken English), Fiona Apple (Don’t Worry ‘Bout Me), Inara George (The Beat Goes On), Gina Saputo (If I Knew Then), Gregory Porter (Make Someone Happy) et Miley Cyrus (The Thrill Is Gone / Django). On écoute ainsi les onze pièces de ce I Shouldn’t Be Telling You This comme on dégusterait un Martini (with olive !), simplement vêtu d’un peignoir de soie étincelant, au bord de la piscine XL d’une villa hollywoodienne XXL. Jeff Goldblum fait surtout en sorte que le swing roi, le swing éternel, celui de l’american dream et de l’Amérique de l’après-guerre soit au cœur des débats. © Clotilde Maréchal/Qobuz
CD14,99 €

Jazz vocal - Paru le 9 novembre 2018 | Decca (UMO)

La star du grand écran a enfin franchi le pas ! Jeff Goldblum était déjà un habitué des scènes jazz de Los Angeles et New York, mais le rêve se concrétise enfin sur un premier album : The Capitol Studios Sessions. Cheveux d’argent, blazer blanc et nœud pap, la classe incarnée vient d’entrer dans les studios mythiques de Capitol à Los Angeles. Derrière lui, le Mildred Snitzer Orchestra, toujours fidèle pour suivre ce pianiste accompli dans ses interprétations de standards où l’improvisation répond toujours présente. Un opening punchy et groovy, qui semble relever de la mise en scène (Cantaloupe Island) suscite rapidement de l’excitation pour la suite. Goldblum est dans son élément. Humour décalé sur le célèbre My Baby Just Cares for Me, il s’amuse avec sa partenaire Haley Reinhart, une ancienne gagnante d’American Idol. Puis voilà Imelda May, la star irlandaise qui le rejoint pour Straighten Up and Fly Right, le temps de se la jouer Nat King Cole. Décidément, Jeff Goldblum est un aimant à femmes, et comme jamais deux sans trois, Sarah Silverman est la dernière à rentrer dans le jeu de séduction. Quelques minutes de parlotte, applaudissements et rires du public… Attention, voici le duo de comédiens qui se donne en spectacle comme chien et chat sur Me and My Shadow. Avec la présence permanente du trompettiste Till Brönner et la production de Larry Klein (Madeleine Peyroux), Jeff Goldblum signe un premier disque de qualité où son amour du jazz ne peut être remis en question. © Anna Coluthe/Qobuz
CD1,99 €

Jazz - Paru le 25 octobre 2019 | Decca (UMO)

CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 novembre 2019 | Decca (UMO)

Un an après avoir prouvé qu’il n’était pas QUE comédien, Jeff Goldblum signe un deuxième album de jazz gorgé de swing, livré comme le précédent avec classe, humour et la nonchalance de ceux qui ont justement… la classe ! Comme sur les Capitol Studios Sessions de 2018, le Mildred Snitzer Orchestra est toujours là pour I Shouldn’t Be Telling You This, Goldblum, bien accroché à son piano, enfilant les relectures rutilantes de standards du jazz et de la pop fifties/sixties. Sur certains titres, il tend le micro à Sharon Van Etten (Let’s Face The Music And Dance), Anna Calvi, (Four on Six / Broken English), Fiona Apple (Don’t Worry ‘Bout Me), Inara George (The Beat Goes On), Gina Saputo (If I Knew Then), Gregory Porter (Make Someone Happy) et Miley Cyrus (The Thrill Is Gone / Django). On écoute ainsi les onze pièces de ce I Shouldn’t Be Telling You This comme on dégusterait un Martini (with olive !), simplement vêtu d’un peignoir de soie étincelant, au bord de la piscine XL d’une villa hollywoodienne XXL. Jeff Goldblum fait surtout en sorte que le swing roi, le swing éternel, celui de l’American Dream et de l’Amérique de l’après-guerre soit au cœur des débats. © Clotilde Maréchal/Qobuz
CD1,99 €

Jazz - Paru le 11 octobre 2019 | Decca (UMO)

CD1,99 €

Jazz - Paru le 13 septembre 2019 | Decca (UMO)

CD1,99 €

Jazz - Paru le 18 octobre 2019 | Decca (UMO)

CD1,99 €

Jazz - Paru le 29 novembre 2019 | Decca (UMO)

HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 29 novembre 2019 | Decca (UMO)

Hi-Res

L'interprète

Jeff Goldblum & The Mildred Snitzer Orchestra dans le magazine
  • Jeff Goldblum passe au piano
    Jeff Goldblum passe au piano Avec son 2e album sur lequel il invite Sharon Van Etten, Anna Calvi, Fiona Apple et Miley Cyrus, l'acteur américain confirme ses dons de pianiste de jazz...