Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Blues - Paru le 7 octobre 2013 | Dixiefrog

Hi-Res Livret + Vidéo Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS - Hi-Res Audio
Avec cet album, Eric Bibb exprime de façon poétique et totalement contemporaine sa vision du monde actuel. Ce New-yorkais qui n’a cessé de parcourir la planète, parle de ses habitants, de leurs conflits et de leurs souffrances, mais aussi de compassion, de tolérance et d’empathie. Jericho Road est coproduit par Eric et Glen Scott, un jeune anglais d’origine jamaïcaine éblouissant de talent et d’inventivité. Les arrangements musicaux sont extrêmement riches, la qualité de la réalisation et du son remarquables. Bibb apporte au blues un second souffle et le fait entrer dans le nouveau siècle, preuve que cette musique est toujours vivante et en pleine évolution.
A partir de :
CD11,49 €

Blues - Paru le 21 février 2012 | Dixiefrog

Distinctions Le top 6 JAZZ NEWS - Sélectionné par Ecoutez Voir
En direct du bayou, Eric Bibb s’est totalement immergé dans le folk traditionnel de Louisiane pour trouver l’inspiration de son nouvel album. Un disque génialement moite où le blues et la soul de ce guitariste et chanteur hors pair se retrouvent baignés dans une succulente sauce cajun assez unique.
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Blues - Paru le 3 novembre 2014 | Dixiefrog

Hi-Res Livret + Vidéo Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Cet album d’Eric Bibb est à la fois un hommage au plus célèbre discours de Martin Luther King et un rappel de l’histoire du “peuple originel” du blues, ces Afro-Américains qui ont créé cette musique, véritable trésor du patrimoine mondial. La force de Blues People est surtout d’être un opus volontairement dépouillé, comme habité par l’âme du blues. Et pour épauler Bibb dans sa démarche, de nombreux amis ont fait le déplacement : des Blind Boys Of Alabama au grand Taj Mahal, en passant par notre Jean-Jacques Milteau national, Popa Chubby, Ruthie Foster, Harrison Kennedy, Leyla McCalla, Guy Davis et André De Lange, le casting est impressionnant. © CM/Qobuz
A partir de :
CD11,49 €

Blues - Paru le 26 octobre 2006 | Dixiefrog

Distinctions Grand Prix de l'Académie Charles Cros
A partir de :
CD11,49 €

Jazz - Paru le 31 mars 2011 | Dixiefrog

Distinctions 4 étoiles Jazzman
Comme une suite symbolique à son Live à FIP, Éric Bibb finit d'explorer face au public les titres "primordiaux" de son répertoire. La guitare électrique de l'incroyable Staffan Astner dialogue merveilleusement avec l'acoustique d'Éric Bibb et la voix de velours du troubadour du blues. La contribution des invités (le piano de Glen Scott ainsi que la voix de Paris Renita et d'André De Lange) achèvent de tisser l'écrin de velours sur lequel repose ce petit joyau.
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Blues - Paru le 10 septembre 2021 | Provogue Records

Hi-Res
Bien né (son père était le folk-singer Leon Bibb et son oncle le jazzman John Lewis), Eric Bibb a sorti son premier album il y a bientôt 50 ans. Il a grandi dans le blues, mais ça fait longtemps qu’il n’est plus seulement un bluesman. Il a beaucoup voyagé et vécu en dehors des États-Unis, a cherché l’inspiration dans les musiques africaines, a affiné son jeu au contact d’autres styles et d’autres musiciens. Dear America, qui sort l’année de ses 70 ans, est une sorte de retour aux sources. Un disque d’historien, qui visite en chansons quelques pages plutôt tragiques de l’histoire afro-américaine. Et, musicalement, un disque ancré dans le blues, la soul et les chœurs gospel. Des genres tellement anciens et rebattus qu’on se demande comment des musiciens peuvent encore en tirer la sève sans tomber dans les lieux communs. Avec son doux visage d’éternel jeune homme, Eric Bibb y parvient, transformant le retour aux sources en cure de jouvence. Ces musiques anciennes, il ne les joue pas comme un antiquaire, mais comme un artisan ou un sculpteur toujours émerveillé par les formes qui surgissent de la matière brute. Le picking est doux, le tempo laid-back, toutes les chansons baignent dans une élégance sobre. Son blues se transforme en soul acoustique ou en folk avec une fluidité qui n’appartient qu’à lui – et qu’il partage avec ses musiciens, dont le batteur Steve Jordan, le contrebassiste Ron Carter, le guitariste Eric Gales, les chanteuses Shaneeka Simon et Lisa Mills. Un album de maître zen des musiques américaines. © Stéphane Deschamps/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD10,99 €

Blues - Paru le 26 octobre 2018 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Blues groovy aux saveurs africaines, la musique d’Eric Bibb berce une fois de plus les âmes grâce à sa voix grave et suave sur un disque coloré, Global Griot. Accompagné par le Malien Habib Koité et le Sénégalais Solo Cissokho, il propose ici 25 chansons aux frontières du gospel et de l'afrobeat (Wherza Money At). Un album qui appelle au voyage et dont le titre précise la destination : l’Afrique, le terme « griot » faisant référence aux musiciens du continent et plus précisément aux personnes désignées comme “communicateur traditionnel”. Un mot gorgé d’histoire et qu’Eric Bibb traite avec respect. Qu’ils soient américains, européens ou jamaïcains, tous les artistes réunis ici concoctent un pot-pourri extrêmement riche d’influences. Une esthétique qui puise aussi dans le folk sans oublier l’amour de Bibb pour le ginger picking et les thèmes qui placent l’humain au centre des préoccupations. Global Griot est un écho remarquable à son album en duo avec sa femme Ulrika, Pray Sing Love. Le New-Yorkais ne se lasse décidément jamais des déclarations d’amour en musique mais aussi des chants engagés, comme sa reprise de Big Bill Broonzy, Black, Brown and White, qu’il rend, avec Harrison Kennedy, terriblement vibrante. © Clara Bismuth/Qobuz
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Blues - Paru le 31 mars 2017 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Musique d’enracinement et de déracinement, le blues est sans doute le genre le plus d’actualité face au drame que vivent des milliers de migrants aux quatre coins du monde. Eric Bibb le sait bien lui qui a toujours fait en sorte de faire grandir cette musique, un pied dans sa tradition et l’autre dans le présent. Avec le bien nommé Migration Blues, il prend plus que la parole. « Ce que je ressens aujourd’hui, c'est que les idées négatives parfois exprimées envers nos frères et sœurs appelés « réfugiés » constituent une mauvaise perception de la réalité. En fait, la peur et l’ignorance sont des problèmes bien plus que les étrangers. Les réfugiés sont le plus souvent des êtres humains courageux qui tentent d’échapper à l’horreur. Fuir la guerre et à d’atroces souffrances n’est pas un phénomène nouveau, cela a toujours existé dans le monde entier au cours des siècles. Chaque culture recèle des histoires et des chansons sur ce thème. Tout cela m’a fait penser à la grande migration durant laquelle des millions d’Africain-Américains ont fui la ségrégation brutale et la misère économique du Sud rural pour les villes industrielles du Nord. » En faisant ce rapprochement, Eric Bibb a ainsi imaginé les chansons de ce superbe et dépouillé Migration Blues. « Qu’il s'agisse d’un ex-métayer qui fait du stop entre Clarksdale et Chicago en 1923 ou d’un orphelin d’Alep dans un esquif rempli de réfugiés, c’est toujours le blues de l’émigration. Avec cet album je souhaite nous encourager tous à garder nos esprits et nos cœurs grands ouverts quant à la détresse des réfugiés où qu’ils soient. L’histoire le prouve : chacun de nous descend de gens qui à un moment ou un autre ont été forcés de partir. » A l’arrivée, le bluesman new-yorkais accouche d’une œuvre forte, aussi bien poignante qu’habitée. Réussir à être aussi intense dans un contexte aussi épuré n’était pas à la portée de tous, mais Bibb passe l’épreuve du feu haut la main. Impressionnant. © MD/Qobuz
A partir de :
CD16,99 €

Blues - Paru le 9 avril 2009 | Dixiefrog

Fils du folk singer et acteur du Kentucky Leon Bibb, et neveu de John Lewis, cheville ouvrière du Modern Jazz Quartet, le chanteur et guitariste noir américain Eric Bibb aime particulièrement laFrance, qui le lui rend bien, et qui a fait de lui, depuis près d’une décennie, un chanteur de blues, country, et folk deréférence. En acception exultante de ce statut, une célébration publique de deux concerts, et en deux volumes, depuis la Maison deRadio France, vient confirmer tout le bien que l’on peut penser du quinquagénaire. Cette prestation réalisée en direct de la station de radio FIP, désormais coutumière de ce type d'enregistrement (comme le furent les BBC Sessions de John Peel) se situait en ouverture d’un évènement consacré à Richie Havens. Ce qui démontre que la cohérence n’est pas un vain mot dans le service public de l’audiovisuel. Le premier volume de l’album permet donc de retrouver le chanteur accompagnéde son groupe habituel (le batteur Larry Crockett, Staffan Astner àla deuxième guitare, et le contrebassiste Trevor Hutchinson), dans un répertoire original, ou approprié, dans lequel Bibb démontre àla fois la chaleur humaine dont il est capable, et à la fois sa versatilité : son organe de confidence fait des merveilles dans la belle ballade «DiamondDays», et l’artiste se permet même un hommage au tout récemment élu président des États-Unis. Un simple duo (Crockett et Bibb) occupele deuxième tome de ces aventures musicales, rejoint dans trois chansons par le toujours impérial guitariste Amar Sundy. Le caractère plus confidentiel encore – et rural - de ces six sélections permet alors de cerner au mieux la capacité extrême dans laquelle se trouve Bibb de captiver un public en un faible déploiement de moyens. Et la conclusion du set («Don’t Ever Let Nobody Drag Your Spirit Down») convoque la fièvre de ces cantiques laïques, mobilisateurs, etdansants, dont le musicien a le secret. Le programme strictement musical s’accompagne d’un document vidéo d’une vingtaine de minutes, permettant de pénétrer indiscrètement les coulisses de l’aventure : un authentique régal. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD10,99 €

Blues - Paru le 27 avril 2018 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Eric et Ulrika Bibb sont a priori très différents mais communiquent pourtant dans la plus parfaite alchimie. Pray Sing Love est une ode délicieuse à l’amour, l’amitié spirituelle et le mariage que le couple semble bien connaître. Enregistré dans le pays d’origine d’Ulrika, en Suède, il sort sur le label Dixiefrog et, comme une forme de galanterie, Eric laisse sa dulcinée ouvrir avec le premier titre So Loved. C’est un air de violon puis une voix très douce et pure qui caresse les oreilles, comme une mère chanterait une berceuse à son enfant. Une voix nordique, qui contraste à la perfection avec celle d’Eric qui apporte une touche de groove et de chaleur à ce blues relaxant. You Were Made for Me combine passion musicale et passion amoureuse sur des airs d’harmonica qui feraient presque penser à l’univers de Bagdad Café. Un album qui exprime le chant amoureux sous tous ses angles et à écouter main dans la main. © Anna Coluthe/Qobuz
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Blues - Paru le 1 octobre 2015 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
C’est sur une idée du producteur Philippe Langlois que le guitariste Eric Bibb et l’harmoniciste Jean-Jacques Milteau ont allié leurs forces pour enregistrer cet hommage à Lead Belly. Ce dernier, trop méconnu du grand public, est à l’origine d’une multitude de compositions intemporelles reprises par des artistes aussi variés que Nirvana, The Animals, Red Hot Chili Peppers, Bob Dylan…et bien d’autres ! La plupart des titres de cet album de reprise sont interprétés en live, avec ou sans public, afin de conserver une certaine fraîcheur fortement palpable à l’écoute du disque. Accompagnés d’une batterie et d’une basse acoustique, le chant et la guitare claquante d’Eric Bibb et les lignes délicates d’harmonica de Milteau résonnent en parfaite cohésion, formant un concentré de blues et de folk de haute qualité. © LG/Qobuz
A partir de :
CD11,49 €

Blues - Paru le 2 mars 2010 | Dixiefrog

A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Blues - Paru le 29 avril 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
L’homme le plus heureux du monde, c’est bien Eric Bibb ! L’Américain ayant élu résidence en Angleterre s’est entouré de musiciens expérimentés et talentueux pour prouver encore une fois que l’étiquette du « fils de » ne lui sied pas. Même s’il a grandi avec des artistes gravitant autour de lui (Bob Dylan lui a même donné des conseils pour jouer de la guitare), Eric Bibb ne doit son talent qu’à lui-même. Pour The Happiest Man In The World, il réunit le groupe North Country Far et y joint le bassiste anglais Danny Thompson (parfois contrebassiste, ayant accompagné Tim Buckley, Tom Paxton, Tubby Hayes…) afin de produire une musique entièrement acoustique. Les sessions ayant été enregistrées dans des conditions live, énergie et spontanéité se dégagent de cette musique des étendus fermières de l’Amérique rurale. © AR/Qobuz
A partir de :
CD7,99 €

Blues - Paru le 7 août 2001 | Manhaton Records

A partir de :
CD22,29 €

Blues - Paru le 18 mai 2015 | Dixiefrog

Livret
Les fans du guitariste américain le réclame depuis longtemps et Eric Bibb les a entendu : il a choisi dix de ses chansons qu’il joue régulièrement sur scène et les a compilées dans ce Guitar Songbook Volume 1. Il réinterprète ses propres morceaux et offre des versions instrumentales et chantées de ses compositions pour permettre à quiconque désire s’approprier le style de ce génial musicien de le faire avec facilité. L’album est un excellent outil pédagogique qui facilitera la tâche de tous les guitaristes pour améliorer leur maitrise du blues. © LG/Qobuz
A partir de :
CD7,99 €

Blues - Paru le 9 septembre 2003 | Manhaton Records

A partir de :
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Folk - Paru le 26 septembre 2005 | BConnected Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Blues - Paru le 19 mars 2021 | Provogue Records

Hi-Res
A partir de :
CD7,99 €

Blues - Paru le 26 janvier 2010 | BConnected Records

A partir de :
CD7,99 €

Blues - Paru le 24 août 2004 | Telarc

L'interprète

Eric Bibb dans le magazine