Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD5,99 €

Metal - Paru le 28 juillet 2008 | Byelobog Productions

CD5,99 €

Metal - Paru le 28 juillet 2008 | Byelobog Productions

CD9,99 €

Metal - Paru le 7 mars 2011 | Byelobog Productions

CD9,99 €

Metal - Paru le 29 juillet 2008 | Byelobog Productions

CD9,99 €

Metal - Paru le 8 mars 2010 | Byelobog Productions

CD9,99 €

Metal - Paru le 28 juillet 2008 | Byelobog Productions

CD9,99 €

Metal - Paru le 31 juillet 2008 | Back On Black

CD9,99 €

Metal - Paru le 28 juillet 2008 | Byelobog Productions

HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Metal - Paru le 13 mars 2020 | Byelobog Productions

Hi-Res
CD9,99 €

Metal - Paru le 24 juin 2013 | Byelobog Productions

Partagé entre black metal et dark ambient depuis toujours, Burzum sort avec Sôl Austan, Mâni Vestan son troisième album purement instrumental. Ses obsessions païennes sont au rendez-vous d'un disque dont le titre tiré du norvégien ancien signifie "à l'est du soleil, à l'ouest de la lune". Comparé par son auteur à du Tangerine Dream en plus sombre, Sôl Austan, Mâni Vestan déroule onze pistes de dark ambient glacial.Caractérisée par sa sécheresse et son dénuement, la musique de Burzum atteint un sommet en ce domaine. Les morceaux s'étirent sur des rythmes à la lenteur hypnotique, on est ici dans le contemplatif voire le méditatif. Burzum parle de croyances enfouies, d'un monde disparu de farouches guerriers et de taciturnes chamans. Il n'est pas difficile de s'imaginer entouré des paysages grandioses et désolés de Valhalla Rising (2009) de Nicolas Winding Refn lorsqu'on écoute Sôl Austan, Mâni Vestan.Cette musique presque neurasthénique n'est parfois pas dénuée de grandeur, comme avec les intonations étrangement métalliques de « Feðrahellir ». On a par contre du mal à imaginer les rites évoqués dans « Solargudi », alors qu'« Heljarmyrkr » est particulièrement indiqué pour une cérémonie mortuaire, voire un sacrifice humain. Si son auteur est fasciné par ces temps rudes et barbares, l'écoute de Sôl Austan, Mâni Vestan ne fait pas regretter de ne pas les avoir connus. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'on ne devait pas s'y amuser souvent.Sôl Austan, Mâni Vestan exerce une certaine fascination malgré ses nombreux défauts, comparable à la plongée du regard dans des eaux mortes et inquiétantes. Son écoute reste déconseillée aux dépressifs ainsi qu'à toute personne qui pourrait être tentée d'entreprendre un voyage dans le temps pour boire dans le crâne des morts à la table d'Odin. © Francois Alvarez / Music-Story
CD9,99 €

Metal - Paru le 28 novembre 2011 | Byelobog Productions

CD9,99 €

Metal - Paru le 21 mai 2012 | Byelobog Productions

CD9,99 €

Metal - Paru le 31 juillet 2008 | Back On Black