Catégories :

Les albums

HI-RES2,00 €3,99 €(50%)
CD2,00 €3,99 €(50%)

Jazz - Paru le 1 janvier 1900 | BnF Collection

Hi-Res Livret Distinctions Vieux Sequins
Avant de devenir le gendre idéal, chanteur à la mode, fiancé de Brigitte Bardot, Sacha Distel fut l'un de nos tous meilleurs guitaristes en France. Louis Armstrong lui aurait même fait la proposition de l'engager un été à Antibes? Le guitariste joue ici la musique de l'une de ses idoles, Django Reinhardt, démontrant sa modernité et son inventivité. L'un de ses plus beaux disques ! JMP©Qobuz
CD2,49 €

Jazz vocal - Paru le 14 avril 2014 | only456 music

Distinctions Vieux Sequins
Ce nom français cache un pianiste américain (juif, né à Berlin, ses parents ont fuit l'Allemagne pour les Etats-Unis en 1938 ) qui eut la particularité d'être un fantastique pianiste de jazz avant de devenir l'un des grands chef d'orchestres classiques et compositeurs américains. Cet enregistrement montre une fois de plus l'habileté, le swing et l'élégance du trio d'André Prévin sur une thématique joyeuse et printanière, comme l'annonce le titre de cet album Happy Easter.
HI-RES3,00 €5,99 €(50%)
CD3,00 €5,99 €(50%)

Jazz - Paru le 1 janvier 1957 | BnF Collection

Hi-Res Livret Distinctions Vieux Sequins
Frère du chanteur baryton de Count Basie (entre autres) Athur Prysock, Red Prysock est sans conteste le plus grand saxophoniste du rock'n roll instrumental des années 50. Héritier des Illinois Jacquet et autre Arnett Cobb, Red Prysock n'a pas son pareil pour enflammer les foules qu'il chauffe à blanc. Même en studio, ce qui est le cas ici, ce saxophoniste hurleur, de la famille des honkers & screamers, fait merveille. Comment l'histoire du jazz a t'elle pu efface, avec le temps, le nom de cet instrumentiste hors-normes? JMP©Qobuz
CD3,99 €

Jazz - Paru le 31 mars 2013 | AVID Entertainment

Distinctions Vieux Sequins
Quelle drôle d'idée de poser en Napoléon, saxophone en bouche, entourée de trois danseuses issues de trois époques différentes… Le titre "I Had The Craziest Dream" s'impose à cet empereur qui voulait faire danser la terre entière, quel qu'en soit le siècle ! En regard de ce projet fou, la musique de Dave Pell est sage mais n'en demeure pas moins excellente. Saxophoniste - chef d'orchestre - arrangeur, Dave Pell est l'un des grands orchestrateurs de sa génération, sa musique est l'archétype du style cool de la west coast des années 50, subtile, légère, concise. Pour l'interpréter, Dave Pell s'entoure du gotha du jazz présent sur la côte : Don Fagerquist à la trompette, Bob Gordon ou Ronny Lang au baryton, Ray Sims au trombone, Tony Rizzi à la guitare, Paul Smith au piano, Jack Sperling à la batterie. JMP©Qobuz
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2001 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions Vieux Sequins
Qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer les quatre saisons de Vivaldi en jazz? Raymond Fol le bien-nommé ! Pianiste - arrangeur - compositeur, frère du saxophoniste Hubert Fol, pionnier du be-bop en France, Raymond fut ce magnifique pianiste que les américains s'arrachaient lors de leur venues en France dans les années 50, 60 et 70. Duke Ellington n'hésitait pas à l'appeler pour le remplacer au clavier au sein de son grand orchestre quand il n'était pas disponible. Il lui demandera également d'apporter ses propres compositions et d'écrire quelques arrangements. L'exercice de mettre en jazz les quatre saisons de Vivaldi est ici un essai réussi et surprenant. On distinguera entre autres la présence de Johnny Griffin au saxophone ténor. Un enregistrement qui n'a rien perdu de sa modernité. JMP©Qobuz
CD9,99 €
Jug

Jazz - Paru le 1 janvier 1961 | Prestige

Distinctions Vieux Sequins
Gene Ammons, fils du pianiste de boogie woogie Albert Ammons, avait le plus gros son de saxophone après celui d'Arnett Cobb, son héros avec Illinois Jacquet. Musicien pour musicien, beboper de la première heure au sein du grand orchestre de Billy Eckstine, Gene Ammons passa trop de temps en prison (problème de drogue) pour pouvoir réellement jouir de sa réputation et du succès de ses ventes sur le label Prestige. On imagine qu'il aurait été un sérieux concurrent dans les tournées auprès des
CD9,99 €

Jazz - Paru le 16 janvier 2013 | Jazz All Stars

Distinctions Vieux Sequins
Ce volume 2 de la série "Persuasive Percussions" proposée par Enoch Light est le plus jazz de ces disques "easy listening" destinés à régler la stéréo des chaînes haute fidélité alors en plein développement en cette fin des années 50. Publié en 1959 par Commande Records, cette série de quatre volumes a marqué son temps autant pour la musique que ses pochettes signées Josef Albers, compositions minimalistes à base de points. Les pochettes fourmillaient alors de précisions quand à la prise de son, le choix des micros, etc. Avec le temps, ces disques n'ont rien perdu de leur charme d'antan. Kitch & fun ! JMP©Qobuz
CD9,99 €

Latin jazz - Paru le 16 novembre 2013 | Weird Music - Space Age Pop

Distinctions Vieux Sequins
Tout à droite, tout à gauche, rien au centre. Le chef d’orchestre-arrangeur Enoch Light inventa tout simplement le « ping pong stéréo ». Ses disques marquèrent les amateurs de stéréo au point que ses séries Persuasive Percussion puis Provocative Percussion sont devenus des références pour tester les chaines Hi Fi des années 50 et 60. Ses albums ont culminés dans les charts américaines. Proche de la lounge music, excellemment bien enregistrée, mixée, ses arrangements sont subtils. Sa musique servit de musique au mètre pour de nombreuses productions audiovisuelles en manques de bande sonore. On lui fit enregistré le botin… Pardon, les « hits » du moment pour des séries de disques à petits budgets et des magasins de discount. Avec le temps, sa musique n’a rien perdu de son charme. JMP © Qobuz
CD9,99 €

Jazz - Paru le 18 octobre 2014 | Soundtrack

Distinctions Vieux Sequins
Musique heureusement préservée, celle d'un temps que les moins de vingt ans… Des films oubliés et dont les musiques ont conservés leurs charmes. Des artistes tous aussi oubliés désormais mais acteurs actifs et admirés en leurs temps. Dans cet album, trois films sont évoqués : Cette sacrée gamine, Une parisienne et J'irai cracher sur vos tombes. C'est lors de la projection privée présentant l'adaptation de son roman que Boris Vian, qui l'aurait trouvé très mauvaise, aurait eu une crise cardiaque. Le film n'est jamais projetté mais le score signé Alain Goraguer n'a rien perdu, quant à lui, de son charme. C'était l'époque où il travaillait aussi pour Serge Gainsbourg et on retrouve tout à fait l'atmosphère des premiers disques de l'homme à tête de choux. JMP©Qobuz
CD9,99 €

Jazz - Paru le 15 février 2013 | Stardust Records

Distinctions Vieux Sequins
Tex Beneke fut le soliste vedette du grand orchestre de Glenn Miller. Saxophoniste, Tex fut le chanteur soliste des "Modernaires", groupe vocal de l'orchestre. Ce disque regroupe toutes les meilleures pistes enregistrées sous la direction du Major et tromboniste. Le charme opère toujours. JMP©Qobuz
CD9,99 €

Jazz - Paru le 18 octobre 2014 | Soundtrack

Distinctions Vieux Sequins
C'était un temps où le cinéma "branché" utilisait le jazz pour ponctuer les scènes d'actions et créer l'ambiance particulière des séquences. Sans nostalgie, ces "BOF" s'écoutent avec plaisir. Daniel Humair n'avait pas signé le générique des infos de 20h, sa reprise de "The Connection" est superbe. Vieux sequins, quand tu nous tiens… JMP©Qobuz
CD8,49 €

Jazz - Paru le 24 août 2014 | Stage Door

Distinctions Vieux Sequins
Née Shirley Levy, Caroll Bruce fut une chanteuse d'orchestre qui connut sont heure de gloire à Broadway avant de devenir une actrice de cinéma et de télévision. Découverte par Irving Berlin pour les besoins d'une comédie musicale, c'est son rôle de "Mama Carlson" dans une série américaine qui a marqué l'Amérique. En France, cette chanteuse de talent, comme le prouve cet album bien enregistré et excellemment orchestré, est parfaitement inconnue. JMP©Qobuz
CD9,99 €

Jazz - Paru le 14 avril 2006 | Charly Records

Distinctions Vieux Sequins
Au tournant des années 40, la musique populaire noire américaine fut moins le jazz (qui s'internationalisait) que le rhythm'n blues dont Louis Jordan fut un héros. Ses petites formations firent merveilles. Humour, swing, sourire furent les recettes miracles d'un répertoire efficace. Mais cette musique allait connaître le même sort que celui du jazz, il sera récupéré par les yankees qui la transformeront en rock'n roll et Louis Jordan disparaitra dans l'anonymat. JMP©Qobuz
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1998 | Verve

Distinctions Qobuz Référence - Vieux Sequins
Le grand orchestre de Count Basie est devenu un incontournable des années 50 et 60. Basie est alors devenu un style, une manière de jouer, une marque de fabrique capable de tout interpréter. Les plus grands chanteurs rêvaient d'être accompagné par lui (Frank Sinatra, Ella Fitzgerald, Sammy Davis Jr., etc.), les plus grands orchestrateurs, d'écrire pour lui. Jouant et se jouant de tous les répertoires, le voici sur celui des Beatles orchestré par Chico O'Farrill. Ca marche mais ça n'est pas indispensable. JMP©Qobuz
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Verve Records

Distinctions Vieux Sequins
Après avoir étudié à la Juilliard puis passé quelques années à l’armée durant les années 40, le clarinettiste Tony Scott devint l’un des solistes réputés des années 50, très régulièrement sollicité auprès des Sarah Vaughan, Ben Webster, Dizzy Gillespie, Bill Evans, Billie Holiday, ou Claude Thornhill. Parallèlement, Tony Scott développa un univers personnel dans ses albums solos dont une production de musiques pour le yoga et la méditation dont ce « Music For Zen Meditation » (1964) est un des plus réussis. JMP©Qobuz
CD11,49 €

Jazz - Paru le 2 août 2005 | Rhino Atlantic

Distinctions Vieux Sequins
Solide trompettiste sorti de l'écurie Blue Note, Freddie Hubbard, en juste émule de Clifford Brown, est associé au style hard bop. Il fut dans les années 60 et 70 l'un des solistes les plus engagés et ce, pour toutes aventures. Le voici dans une "Soul Experiment" qui n'a rien perdu de son charme d'antan. Un rien suranné, les effets de reverbes, d'échos, de boucles appartiennent à une époque dont ce disque est un des prototypes. JMP©Qobuz
CD14,49 €

Jazz - Paru le 22 août 2014 | RCA Victor - Legacy

Distinctions Vieux Sequins
Voici un bel exemple de l'art de la chanteuse Marilyn Maye, sans doute l'artiste la plus entendue dans le The Steve Allen Show puis le The Tonight Show à la télévision américaine. Actrice de théâtre et de cabaret, elle débuta enfant à Kansas City et Chicago et demeure toujours active en cette année 2014 (elle est née en 1928). Cet enregistrement des années 60 la présente sous son meilleur jour. Celle d'une chanteuse accomplie issue des comédies musicales de Broadway. JMP©Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 avril 2014 | Prestige

Hi-Res Livret Distinctions Vieux Sequins
Ces quatre là ne s'en laissent pas compter. Fin des années 50, ils font partie du gotha du ténor. Saxophonistes velus, auxquels on ne dira jamais assez, merci d'être velus, ils sont réunis ici à l'initiative du label Prestige qui les met régulièrement en valeur. Les entendre ensemble est un régal. Leurs personnalités sont éclatantes. La rythmique, à base d'orgue Hammond et de cabine Leslie, leur fournit un tremplin idéal pour leur improvisations débridées. On en redemande. © JMP/Qobuz
CD13,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2010 | Capitol Records

Distinctions Qobuz Référence - Vieux Sequins
A la fin des années 50, la disciple de Sarah Vaughan, Dakota Staton naviguait de la pop au jazz, chevauchant les styles avec grâce et facilité. Son plus gros succès restera : « The Late, Late Show » (1957). Ce « Time To Swing », enregistré deux ans plus tard, est un album très court, produit typique du label Capitol. Il présente de jolies balades telles « You Don't Know What Love Is » ou « Until The Real Thing Comes Along ». Les scores sont aérés, limpides, dû à la plume de l’arrangeur maison : Sid Feller. Les titres sont très courts, n’excédant pas 2’50, certains sont inférieurs à 2’00. Cette réédition inclut 5 bonus dont « You’ve Changed » que Billie Holiday avait enregistré la même année, une version mémorable dans son album : « Lady In Satin ». JMP©Qobuz
CD13,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1964 | Impulse!

Distinctions Vieux Sequins
Magnifique découverte pour les trop nombreux amateurs qui ne la connaissent pas encore, et éternelle joie de la réécouter pour les autres, que ce premier enregistrement de la toute jeune Freda Payne, 21 ans, After the Lights Go Down Low and Much More!. Sous la direction et les arrangements de Manny Albam, la jeune interprète est sensible, profonde, pausée, terriblement fascinante. Elle triomphera dans les années 70 avec des titres autrement plus R'n B. Ce disque reste un petit secret que l'on s'échange entre amis. JMP©Qobuz

Le genre

Jazz manouche dans le magazine
  • Django et Stéphane, c'était Hot !
    Django et Stéphane, c'était Hot ! Une grande exposition consacrée à Django Reinhardt s'ouvre à la Cité de la musique...
  • Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières
    Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières Jusqu’au 23 janvier 2013, la Cité de la Musique à Paris propose une exposition consacrée à Django Reinhardt et réalisée par Vincent Bessières. Déjà commissaire de l’exposition We Want Miles, il évo...
  • Festival Django Reinhardt, la passion jazz !
    Festival Django Reinhardt, la passion jazz ! La 33e édition du Festival de jazz Django Reinhardt a eu lieu du 27 juin au 1er juillet, avec au programme le Trio Rosenberg, Sonny Amati Schmitt Quartet et Gonzala Bergara parmi d'autres. Un grand...
  • Festival de Chaillol, demandez le programme !
    Festival de Chaillol, demandez le programme ! Pour sa 16e édition le Festival de Chaillol s'intéresse aux traditions orales, aux musiques populaires et improvisées. Tout un programme à découvrir.
  • Brady Winterstein, furie manouche au Sunset
    Brady Winterstein, furie manouche au Sunset Le 21 janvier, Brady Winterstein, jeune prodige de la guitare jazz manouche, est en trio à Paris au Sunset. GAGNEZ DES PLACES AVEC QOBUZ EN VOUS RENDANT SUR LA PAGE FACEBOOK DE QOBUZ.
  • Brady à la folie !
    Brady à la folie ! A 17 ans, Brady Winterstein assure déjà la relève de la guitare jazz manouche…
  • Les doigts virtuoses
    Les doigts virtuoses Les 25 et 26 janvier, les Doigts de l’Homme sont aux Duc des Lombards à Paris dans le cadre du festival French Quarter...
  • Django, ressuscité à Samois
    Django, ressuscité à Samois Du 23 au 27 juin, 26 concerts célèbreront le maître de la guitare manouche, Django Reinhardt, dont on fête cette année le centenaire de la naissance, à Samois sur Seine.
  • Une place pour Django
    Une place pour Django A l’occasion du centenaire de la naissance de Django Reinhardt, une place du 18e arrondissement de Paris portera le nom du grand guitariste manouche.
  • Un Noël manouche à Pleyel
    Un Noël manouche à Pleyel Le 23 décembre, Biréli Lagrène, Swan Berger et Caravan Palace se produiront à Paris, Salle Pleyel, pour une grande soirée manouche.