Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Classique - Paru le 5 mars 2013 | Chandos

Livret
Après s'être intéressé à la Norvège avec Halvorsen et Svendsen, Neeme Järvi continue son périle scandinave et fait escale en Suède ! Kurt Atterberg (1887-1974) fut l'un des principaux compositeurs suédois du vingtième siècle, mais aussi chef d'orchestre, critique, et fondateur de la Société des Compositeurs Suédois. Largement autodidacte, il a développé un style qui doit autant à Brahms qu'à Alfven, et fut enclin à peindre des paysages picturaux vivants et très librement architecturés. La Symphonie n°4 (1918) fut composée comme un défi avec son collègue Natanael Berg, les deux amis ayant décidé de composer une pièce d'au moins vingt minutes avec un "splendide" moment isolé de tuba solo ! La Symphonie n°6 est la seule oeuvre d'Atterberg qui a connu une notoriété internationale, recevant en 1928 un prix de la Columbia Gramophone Company pour le centenaire de la mort de Schubert.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 30 juin 2015 | Chandos

Hi-Res Livret
CD5,99 €

Classique - Paru le 10 avril 2000 | Naxos

Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | CPO

CD13,99 €

Classique - Paru le 25 janvier 2019 | Danacord Records

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | CPO

CD9,99 €

Classique - Paru le 17 avril 2001 | CPO

CD9,99 €

Classique - Paru le 5 août 2016 | Chandos

Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Caprice

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | CPO

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2006 | CPO

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2013 | CPO

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | CPO

CD9,99 €

Classique - Paru le 4 février 2014 | Chandos

Livret
CD7,99 €

Musique de chambre - Paru le 2 juin 1993 | Marco-Polo

Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Sterling Records

Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 25 mars 2016 | Chandos

Livret
Kurt Atterberg n’est pas le compositeur nordique le plus connu ; pas même le compositeur suédois le plus célèbre. Et pourtant, du haut de ses quelque 87 années de vie, il a eu amplement le temps d’écrire neuf symphonies, cinq opéras, des poèmes symphoniques en grand nombre, six concertos, neuf suites d’orchestre, de la musique de chambre. Mais… (car il y a un mais) : Atterberg a vécu de 1887 à 1974, et si ses premières symphonies, très influencées par Sibelius voire Grieg, appartiennent encore à une époque où ces deux compositeurs étaient considérés comme des contemporains – dont la Troisième ici présentée, écrite en 1916 –, il en va autrement pour tant d’ouvrages de son catalogue, qui restèrent résolument ancrées dans un langage romantique, avec quelques rares incursions auprès, peut-être, de Chostakovitch. C’est le cas des trois Nocturnes extraits de l’opéra Fanal de 1932, et encore plus pour l’ouverture Vittorioso de 1962, alors qu’était déjà écrit Le Marteau sans maître de Boulez ou Metastasis de Xenakis. Or on ne pardonne guère aux compositeurs d’écrire en dehors de leur époque, et il leur faut alors passer quelques décennies au purgatoire avant d’avoir à nouveau droit de cité. C’est le cas pour Atterberg, disparu voici maintenant assez longtemps, et dont Neeme Järvi nous propose des enregistrements de 1997 (en public) pour la Troisième symphonie, les autres ouvrages ayant été enregistrés en 2015. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 31 janvier 1987 | BIS