Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Leonard Slatkin - Symphonie fantastique

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Symphonie fantastique

Hector Berlioz

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24 bits / 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

A l'occasion de sa prise fonction en tant que nouveau directeur musical de l'Orchestre National de Lyon, Leonard Slatkin revient chez NAXOS ! Fort d'une riche discographie à la tête de l'Orchestre Symphonique de Saint-Louis (RCA, Vox, Emi), l'Orchestre Symphonique de Nashville et l'Orchestre Symphonique de Detroit (Naxos), et plusieurs orchestres anglais (Chandos), Leonard Slatkin inaugure sa collaboration avec l'Orchestre National de Lyon avec la Symphonie fantastique de Berlioz, oeuvre fondatrice de la musique orchestrale française. Dans ce premier volet d'une série d'envergure qui se poursuivra avec la musique orchestrale de Ravel, le chef américain sert à merveille ce chef d'oeuvre avec ferveur et lyrisme. Un évènement !

Plus d'info

Symphonie fantastique

Leonard Slatkin

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

Le corsaire, Op. 21, H. 101

1
Le corsaire, Op. 21, H. 101b 00:08:03

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48

2
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: I. Rêveries - Passions 00:14:34

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

3
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: II. Un bal 00:06:35

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

4
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: III. Scène aux champs 00:17:07

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

5
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: IV. Marche au supplice 00:06:58

Lyon National Orchestra, Orchestra - Leonard Slatkin, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

6
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: Va. Songe d'une nuit de sabbat 00:03:29

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

7
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: Vb. Dies irae 00:01:57

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

8
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: Vc. Ronde du sabbat 00:02:50

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

9
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: Vd. Dies irae et ronde du sabbat 00:01:49

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

10
Symphonie fantastique, Op. 14, H. 48: II. Un bal (Version with Cornet Obbligato) 00:06:39

Leonard Slatkin, Conductor - Lyon National Orchestra, Orchestra - Hector Berlioz, Composer

2012 Naxos 2012 Naxos

Descriptif de l'album

A l'occasion de sa prise fonction en tant que nouveau directeur musical de l'Orchestre National de Lyon, Leonard Slatkin revient chez NAXOS ! Fort d'une riche discographie à la tête de l'Orchestre Symphonique de Saint-Louis (RCA, Vox, Emi), l'Orchestre Symphonique de Nashville et l'Orchestre Symphonique de Detroit (Naxos), et plusieurs orchestres anglais (Chandos), Leonard Slatkin inaugure sa collaboration avec l'Orchestre National de Lyon avec la Symphonie fantastique de Berlioz, oeuvre fondatrice de la musique orchestrale française. Dans ce premier volet d'une série d'envergure qui se poursuivra avec la musique orchestrale de Ravel, le chef américain sert à merveille ce chef d'oeuvre avec ferveur et lyrisme. Un évènement !

Détails de l'enregistrement original : 70:21 - DDD - Enregistré les 31 août et 1 septembre 2011 à l'Auditorium de Lyon - Notes en français et anglais

À propos

Distinctions : Hi-Res Audio (1/08/12)

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Leonard Slatkin
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

10 moments clés de l'œuvre de Jean Sibelius

La discographie du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957) est d’une grande richesse, et surtout d’une exceptionnelle qualité et diversité. Qobuz vous en propose un tour d’horizon en mettant l’accent sur 10 moments particulièrement significatifs.

Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Dans l'actualité...