Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Leif Ove Andsnes - Schumann: Liederkreis Op. 24 & Kernerlieder, Op. 35

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schumann: Liederkreis Op. 24 & Kernerlieder, Op. 35

Leif Ove Andsnes and Matthias Goerne

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Poète et médecin fasciné par l’occultisme, le somnambulisme et le magnétisme, Justinus Kerner a inspiré le jeune Schumann qui met en musique les vers de ce singulier poète dès ses dix-sept ans. Il y reviendra en 1840 avec un cycle étrange, « chef-d’œuvre de déréliction » (selon Brigitte François-Sappey) qu’il écrit comme un exorcisme à sa maladie mentale : c’est à travers cette suite de douze poèmes (Zwölf Geidchte Op. 35, plus connu sous le titre de « Kerner-Lieder ») que Schumann projette son propre destin en s’interrogeant et en essayant de comprendre pourquoi la tristesse envahit son âme alors qu’il est jeune marié et amoureux.
Ce mal de vivre a produit une succession de chefs-d’œuvre dont nous admirons toujours la haute portée musicale et philosophique. Le Liederkreis Op. 24 date de cette même année 1840 étonnamment prolifique durant laquelle Schumann compose comme un enragé ; c’est son premier cycle de lieder qui chante, sur des poèmes de Heinrich Heine, l’amour avec ses inévitables corollaires : l’attente, l’espoir, la désillusion et les adieux.
Fruit de longues années de collaboration entre Matthias Goerne et Leif Ove Andsnes, cet album, enregistré à Berlin en 2018, fera certainement date dans l’interprétation schumanienne. Avec la maturité, la voix du baryton allemand s’est assombrie au point de donner une profondeur unique dans le doute et la désolation, une expression renforcée par la force et l’intensité du jeu du pianiste norvégien. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Schumann: Liederkreis Op. 24 & Kernerlieder, Op. 35

Leif Ove Andsnes

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Liederkreis, Op. 24: 1. Morgens steh' ich auf
00:00:57

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

2
Liederkreis, Op. 24: 2. Es treibt mich hin
00:01:09

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

3
Liederkreis, Op. 24: 3. Ich wandelte unter den Bäumen
00:03:44

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

4
Liederkreis, Op. 24: 4. Lieb' Liebchen
00:01:02

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

5
Liederkreis, Op. 24: 5. Schöne Wiege meiner Leiden
00:03:20

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

6
Liederkreis, Op. 24: 6. Warte, warte, wilder Schiffmann
00:01:53

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

7
Liederkreis, Op. 24: 7. Berg' und Burgen schaun herunter
00:03:55

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

8
Liederkreis, Op. 24: 8. Anfangs wollt' ich fast verzagen
00:00:54

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

9
Liederkreis, Op. 24: 9. Mit Myrten und Rosen
00:03:34

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

10
Kernerlieder, Op. 35: 1. Lust der Sturmnacht
00:01:35

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

11
Kernerlieder, Op. 35: 2. Stirb, Lieb' und Freud'
00:06:14

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

12
Kernerlieder, Op. 35: 3. Wanderlied
00:03:00

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

13
Kernerlieder, Op. 35: 4. Erstes Grün
00:01:43

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

14
Kernerlieder, Op. 35: 5. Sehnsucht nach der Waldgegend
00:02:03

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

15
Kernerlieder, Op. 35: 6. Auf das Trinkglas eines verstorbenen Freundes
00:03:51

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

16
Kernerlieder, Op. 35: 7. Wanderung
00:01:15

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

17
Kernerlieder, Op. 35: 8. Stille Liebe
00:03:13

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

18
Kernerlieder, Op. 35: 9. Frage
00:01:25

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

19
Kernerlieder, Op. 35: 10. Stille Tränen
00:03:33

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

20
Kernerlieder, Op. 35: 11. Wer machte dich so krank?
00:02:19

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

21
Kernerlieder, Op. 35: 12. Alte Laute
00:02:37

Robert Schumann, Composer - Leif Ove Andsnes, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Matthias Goerne, Soloist, MainArtist

2019 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

Descriptif de l'album

Poète et médecin fasciné par l’occultisme, le somnambulisme et le magnétisme, Justinus Kerner a inspiré le jeune Schumann qui met en musique les vers de ce singulier poète dès ses dix-sept ans. Il y reviendra en 1840 avec un cycle étrange, « chef-d’œuvre de déréliction » (selon Brigitte François-Sappey) qu’il écrit comme un exorcisme à sa maladie mentale : c’est à travers cette suite de douze poèmes (Zwölf Geidchte Op. 35, plus connu sous le titre de « Kerner-Lieder ») que Schumann projette son propre destin en s’interrogeant et en essayant de comprendre pourquoi la tristesse envahit son âme alors qu’il est jeune marié et amoureux.
Ce mal de vivre a produit une succession de chefs-d’œuvre dont nous admirons toujours la haute portée musicale et philosophique. Le Liederkreis Op. 24 date de cette même année 1840 étonnamment prolifique durant laquelle Schumann compose comme un enragé ; c’est son premier cycle de lieder qui chante, sur des poèmes de Heinrich Heine, l’amour avec ses inévitables corollaires : l’attente, l’espoir, la désillusion et les adieux.
Fruit de longues années de collaboration entre Matthias Goerne et Leif Ove Andsnes, cet album, enregistré à Berlin en 2018, fera certainement date dans l’interprétation schumanienne. Avec la maturité, la voix du baryton allemand s’est assombrie au point de donner une profondeur unique dans le doute et la désolation, une expression renforcée par la force et l’intensité du jeu du pianiste norvégien. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Leif Ove Andsnes

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Dans l'actualité...