L'Achéron - François Joubert-Caillet Samuel Scheidt : Ludi musici

Samuel Scheidt : Ludi musici

L'Achéron - François Joubert-Caillet

Paru le 2 octobre 2015 chez Ricercar

Artiste principal : François Joubert-Caillet

Genre : Classique

Distinctions : Diapason d'or ( décembre 2015) - 4 étoiles de Classica ( décembre 2015)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 88.20 kHz

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

10,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info
Emaillés de dialogues entre instruments, d’échos et de parties de cache-cache mélodiques, les Ludi Musici de Samuel Scheidt illustrent à merveille le plaisir et l’amusement de jouer ensemble ces pages si sublimes du répertoire de consort de violes. En ce début de XVIIe siècle, une époque où l’Italie commence à répandre ses nouveautés tout autour de l’Europe, l’Allemagne luthérienne devient le berceau de la fusion entre l’héritage de la polyphonie de la Renaissance, de la nouvelle tradition mélodique issue de la Réforme (en particulier à travers les chorals luthériens, toujours mémorables, toujours proches de l’humain), et les influences italiennes : polychoralité, style concertant, développement virtuose de la mélodie… Si Scheidt n’a pas voyagé en Italie, c’est son collègue et ami Schütz qui servit de passerelle avec le Sud, où il avait côtoyé Gabrieli et Monteverdi. En 1621 il publie son recueil Paduana, Gagliarda, Couranta, Allemande, Intrada, Canzonetto, ut vocant quaternis & quinis vocibus, ingratiam Musices studisorum potisimum Violistes concinnata una cum Basso Continuo, qui certes ne s’appelle pas « Ludorum musicorum » (« jeux musicaux ») mais comme il publie deux ans plus tard un Ludorum musicorum, seconda pars, on peut en conclure qu’il considéra le volume initial comme la prima pars. C’est cette première partie dont l’exemplaire ensemble L’Achéron de François Joubert-Caillet nous donne une sélection de seize danses, jouées au consort de violes auquel viennent s’ajouter la harpe, le théorbe, l’orgue, le virginal et le cistre. © SM/Qobuz « La riche guirlande de pavanes, courantes et autres canzone tressée dans les Ludi Musici ("Jeux des musiciens", 1621) a déjà inspiré à Hespèrion XX deux disques splendides (Virgin puis Astrée / Alia Vox). [...] François Joubert-Caillet va encore plus loin dans le sens de l'opulence coloriste et d'un lyrisme polyphonique. Ses violistes maîtrisent si finement les ressorts dansés qu'ils savent les faire oublier sous la générosité du geste collectif et joueur. L'Achéron compense son approche moins choréraphique par la beauté des sonorités ambrées et profondes de superbes violes, par des moments d'enthousiasme dynamique, enfin et surtout par l'exubérance ciselée d'un riche continuo (harpe, théorbe, luth, cittern, orgue, virginal) jamais intrusif. [...] Avions-nous déjà entendu un consort de ce niveau dans l'Hexagone ?» (Diapason, décembre 2015 / Jean-Luc Macia)
Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 16 pistes Durée totale : 01:08:05

    Ludi musici I (Samuel Scheidt)
  1. 1 29. Canzon super cantionem gallicam, SSWV 67

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  2. 2 6. Paduan a 4, SSWV 44

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  3. 3 8. Galliard a 4, SSWV 46

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  4. 4 11. Courant a 4, SSWV 49

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  5. 5 16. Alamande a 4, SSWV 54

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  6. 6 5. Paduan a 4, SSWV 43

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  7. 7 13. Courant a 4, SSWV 51

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  8. 8 7. Galliard a 4, SSWV 45

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  9. 9 26. Canzon ad imitationem bergamasca anglica a 5

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  10. 10 25. Galliard a 5, SSWV 63

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  11. 11 19. Courant a 4, SSWV 57

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  12. 12 21. Galliard battaglia a 5, SSWV 59

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  13. 13 4. Paduan dolorosa a 4, SSWV 42

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  14. 14 10. Courant a 4

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  15. 15 9. Courant dolorosa a 4, SSWV 47

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  16. 16 28. Canzon super a 5 "O Nachbar Roland", SSWV 66

    L'Achéron - François Joubert-Caillet, Treble Viol & Conductor - Samuel Scheidt, Composer Copyright : 2015 Outhere 2015 Outhere

  • Descriptif de l'album
  • Emaillés de dialogues entre instruments, d’échos et de parties de cache-cache mélodiques, les Ludi Musici de Samuel Scheidt illustrent à merveille le plaisir et l’amusement de jouer ensemble ces pages si sublimes du répertoire de consort de violes. En ce début de XVIIe siècle, une époque où l’Italie commence à répandre ses nouveautés tout autour de l’Europe, l’Allemagne luthérienne devient le berceau de la fusion entre l’héritage de la polyphonie de la Renaissance, de la nouvelle tradition mélodique issue de la Réforme (en particulier à travers les chorals luthériens, toujours mémorables, toujours proches de l’humain), et les influences italiennes : polychoralité, style concertant, développement virtuose de la mélodie… Si Scheidt n’a pas voyagé en Italie, c’est son collègue et ami Schütz qui servit de passerelle avec le Sud, où il avait côtoyé Gabrieli et Monteverdi. En 1621 il publie son recueil Paduana, Gagliarda, Couranta, Allemande, Intrada, Canzonetto, ut vocant quaternis & quinis vocibus, ingratiam Musices studisorum potisimum Violistes concinnata una cum Basso Continuo, qui certes ne s’appelle pas « Ludorum musicorum » (« jeux musicaux ») mais comme il publie deux ans plus tard un Ludorum musicorum, seconda pars, on peut en conclure qu’il considéra le volume initial comme la prima pars. C’est cette première partie dont l’exemplaire ensemble L’Achéron de François Joubert-Caillet nous donne une sélection de seize danses, jouées au consort de violes auquel viennent s’ajouter la harpe, le théorbe, l’orgue, le virginal et le cistre. © SM/Qobuz « La riche guirlande de pavanes, courantes et autres canzone tressée dans les Ludi Musici ("Jeux des musiciens", 1621) a déjà inspiré à Hespèrion XX deux disques splendides (Virgin puis Astrée / Alia Vox). [...] François Joubert-Caillet va encore plus loin dans le sens de l'opulence coloriste et d'un lyrisme polyphonique. Ses violistes maîtrisent si finement les ressorts dansés qu'ils savent les faire oublier sous la générosité du geste collectif et joueur. L'Achéron compense son approche moins choréraphique par la beauté des sonorités ambrées et profondes de superbes violes, par des moments d'enthousiasme dynamique, enfin et surtout par l'exubérance ciselée d'un riche continuo (harpe, théorbe, luth, cittern, orgue, virginal) jamais intrusif. [...] Avions-nous déjà entendu un consort de ce niveau dans l'Hexagone ?» (Diapason, décembre 2015 / Jean-Luc Macia)

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

François Joubert-Caillet dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Ricercar

Il y a plus de 25 ans, en 1980, Jérôme Lejeune créa le label Ricercar qui rapidement devint un des piliers de la redécouverte de la musique ancienne et baroque. Rejoint par des artistes confirmés, et de jeunes talents d’époque, il fut notamment le premier à accueillir les deux ensembles de Philippe Herreweghe, le Collegium Vocale et la Chapelle Royale dans un enregistrement consacré à Palestrina ! Depuis, le temps a passé. Dans plus de 250 productions, Ricercar a révélé au monde des interprètes et ensembles d’exception : Ricercar Consort, Philippe Pierlot, Bernard Foccroulle, Henri Ledroit, Pierre Hantaï, Marc Minkowski, La Fenice/Jean Tubéry, Greta De Reyghere, Chœur...

Voir la page Ricercar Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles