Fink Resurgam

Resurgam

Fink

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

Paru le 15 septembre 2017 chez R'COUP'D

Artiste principal : Fink

Genre : Pop/Rock > Rock > Alternatif et Indé

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 00:51:45

  1. 1 Resurgam

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  2. 2 Day 22

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  3. 3 Cracks Appear

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  4. 4 Word To The Wise

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  5. 5 Not Everything Was Better In The Past

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  6. 6 The Determined Cut

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  7. 7 Godhead

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  8. 8 This Isn't A Mistake

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  9. 9 Covering Your Tracks

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

  10. 10 There's Just Something About You

    Fink, Primary Copyright : R’COUP’D 2017

À propos

Fin Greenall alias Fink n’en est pas à sa première réincarnation. A 45 ans passés, cet étonnant caméléon barbu qui passe de l’électro au folk avec une aisance folle signait, début 2017, un disque… de blues ! Avec Fink’s Sunday Night Blues Club, Vol. 1, le Britannique exilé à Berlin depuis quelques années évitait tous les clichés attenant à ce genre en véhiculant tant. Là était la force de ce disque de blues à part et contemporain, joliment produit par Flood. Comme dans un rêve éveillé, les fantômes de John Lee Hooker et Lightnin’ Hopkins étaient à portée de main mais Fink ne les singeait à aucun moment… Quelques mois plus tard, avec Resurgam, le Britannique revient à ses fondamentaux. A ce folk lancinant et répétitif mâtiné de soul music. Comme chloroformé mais aussi comme chamboulé par la parenthèse blues de début d’année. A noter que ce titre, Resurgam, traduit du latin ressusciter, tire en fait son nom d’une inscription en latin trouvée dans une chapelle des Cornouailles d’où Fink est originaire et qui résume parfaitement l’état d’esprit derrière ses chansons pour lesquelles Flood est à nouveau derrière la console. © MZ/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Fink dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Alternatif et Indé dans le magazine

Plus d'articles

Le sous genre

Pop/Rock dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles