Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sergio Azzolini - Mozart & Michael Haydn: Bassoon Concerto & Serenade

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart & Michael Haydn: Bassoon Concerto & Serenade

Sergio Azzolini

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quel dommage que les autres concertos pour basson de Mozart, dont il semble qu’il en aurait existé encore quatre autres, aient disparu corps et biens ! Car si ce sont là des ouvrages de jeunesse, la jeunesse d’un bonhomme tel que Mozart correspond à la pleine maturité de bien d’autres compositeurs. C’est sur un basson original de Kaspar Tauber, construit en 1790, que le bassoniste Sergio Azzolini nous donne sa lecture de ce petit chef-d’œuvre, et c’est bien sur ce genre d’instrument que toutes les difficultés qu’a imaginées Mozart prennent toute leur signification : il a en effet exigé non seulement la note la plus basse, mais aussi la plus haute accessible, tout en insérant des virtuosités qui durent sans doute étonner le bassoniste qui joua l’œuvre pour la première fois. La sonorité de ce vénérable instrument, plus « pincée » et fine – et précise – que celle du Fagott allemand, plus proche du basson à la française, représente une expérience auditive et musicale assez inhabituelle. En suite de programme, l’Académie de cordes de Bolzano a choisi de nous offrir une très ample sérénade de Michael Haydn, qui contient elle-même un mouvement sous-titré « Concertino per il fagotto », tandis que d’autres mouvements font la part belle à la trompette solo. On précisera ici qu’il s’agit en grande partie d’une reconstruction formelle effectuée par nos interprètes, pour nous offrir une grande sérénade telle qu’elle pouvait être donnée en ce temps : en insérant des mouvements de divers ouvrages antérieurs. C’est dans ce genre d’œuvre que l’on voit que Mozart sut largement s’inspirer de ce Haydn, le frère cadet du grand, un personnage bien trop discret eu égard à ses immenses qualités – des qualités que Mozart sut parfois mettre à profit, délibérément ou non, dans ses propres œuvres. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Mozart & Michael Haydn: Bassoon Concerto & Serenade

Sergio Azzolini

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Divertimento, MH 412: I. Marcia. Andantino grazioso 00:03:00

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master - Florian B. Schmidt, Engineer

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

10
Menuetto / Trio, MH deest 00:03:02

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master - Florian B. Schmidt, Engineer

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

11
Andante Scherzo, MH deest 00:05:04

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master - Florian B. Schmidt, Engineer

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

12
Finale. Allegro assai, MH deest 00:03:00

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master - Florian B. Schmidt, Engineer

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

13
Cassation in B-Flat Major, K. 99/63a: I. Marcia. Allegro molto 00:02:55

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master - Florian B. Schmidt, Engineer

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Bassoon Concerto in B-Flat Major, K. 191 (Wolfgang Amadeus Mozart)

2
I. Allegro 00:06:46

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

3
II. Andante ma adagio 00:06:37

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

4
III. Rondo. Tempo di Menuetto 00:04:15

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Symphony No. 14 in B-Flat Major, MH 133 (Michael Haydn)

5
I. Allegro molto 00:06:48

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

6
II. Adagio mà non troppo, "Concertino per il Fagotto" 00:07:16

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

7
III. Menuet. Trio 00:02:54

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Trumpet Concerto No. 2 in D Major, MH 104 (Michael Haydn)

8
I. Adagio 00:06:08

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Fruzsina Hara, Trumpet - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

9
II. Allegro 00:02:56

Sergio Azzolini, Bassoon, Main Artist - Fruzsina Hara, Trumpet - Michael Haydn, Composer - Streicherakademie Bozen, Associated Performer - Georg Egger, Concert Master

(P) 2017 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Descriptif de l'album

Quel dommage que les autres concertos pour basson de Mozart, dont il semble qu’il en aurait existé encore quatre autres, aient disparu corps et biens ! Car si ce sont là des ouvrages de jeunesse, la jeunesse d’un bonhomme tel que Mozart correspond à la pleine maturité de bien d’autres compositeurs. C’est sur un basson original de Kaspar Tauber, construit en 1790, que le bassoniste Sergio Azzolini nous donne sa lecture de ce petit chef-d’œuvre, et c’est bien sur ce genre d’instrument que toutes les difficultés qu’a imaginées Mozart prennent toute leur signification : il a en effet exigé non seulement la note la plus basse, mais aussi la plus haute accessible, tout en insérant des virtuosités qui durent sans doute étonner le bassoniste qui joua l’œuvre pour la première fois. La sonorité de ce vénérable instrument, plus « pincée » et fine – et précise – que celle du Fagott allemand, plus proche du basson à la française, représente une expérience auditive et musicale assez inhabituelle. En suite de programme, l’Académie de cordes de Bolzano a choisi de nous offrir une très ample sérénade de Michael Haydn, qui contient elle-même un mouvement sous-titré « Concertino per il fagotto », tandis que d’autres mouvements font la part belle à la trompette solo. On précisera ici qu’il s’agit en grande partie d’une reconstruction formelle effectuée par nos interprètes, pour nous offrir une grande sérénade telle qu’elle pouvait être donnée en ce temps : en insérant des mouvements de divers ouvrages antérieurs. C’est dans ce genre d’œuvre que l’on voit que Mozart sut largement s’inspirer de ce Haydn, le frère cadet du grand, un personnage bien trop discret eu égard à ses immenses qualités – des qualités que Mozart sut parfois mettre à profit, délibérément ou non, dans ses propres œuvres. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Sergio Azzolini

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Sibelius : 10 moments clés de la discographie

La discographie du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957) est d’une grande richesse, et surtout d’une exceptionnelle qualité et diversité. Qobuz vous en propose un tour d’horizon en mettant l’accent sur 10 moments particulièrement significatifs.

Steve Reich, l'animal minimal

Il est l'un des pionniers de la musique minimaliste. Mais aussi l’un des compositeurs contemporains les plus joués. A 80 ans, Steve Reich est une sorte d’intouchable gourou qui ne cesse d’influencer des hordes de musiciens jusque dans la sphère techno. Son évolution personnelle, son rapport au jazz ou aux musiques ethniques mais aussi la transmission de ses œuvres de génération en génération : le New-Yorkais se livre sans langue de bois.

Dans l'actualité...