Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

François Joubert-Caillet - Johann Bernhard Bach: Ouvertures

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Johann Bernhard Bach: Ouvertures

L'Achéron / François Joubert-Caillet

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« N° 18, Joh. Bernhard Bach, fils aîné de Johann Egydius Bach n° 8 sus-mentionné, est né à Erfurt Anno 1676. Il vit encore aujourd’hui et est musicien de chambre et organiste à Eisenach, successeur de Joh. Christoph Bach n° 13 sus-mentionné. » C’est ainsi que Jean Sébastien Bach évoque ce membre de la dynastie dans la généalogie qu’il rédige en 1735. Johann Bernhard Bach (1676-1749) est donc le fils d’un cousin du père de Jean Sébastien, autrement dit les deux personnages sont cousins au second degré. De Johann Bernhard, nous avons conservé bien peu de choses : quelques pièces pour clavecin, quelques chorals pour orgue et surtout les quatre Ouvertures réunies dans cet enregistrement. C’est bien peu de choses à côté des centaines de compositions de son cousin et de son collègue à la cour d’Eisenach, Telemann. Ces œuvres ont aussi un lien très important avec l’activité musicale de Johann Sebastian Bach à Leipzig. En effet, c’est dans l’héritage de Carl Philipp Emanuel Bach que l’on trouve des copies de trois de ces Ouvertures. On les date des années 1729/1730, sans aucun doute destinées aux concerts du Collegium Musicum. Ces Ouvertures (l’appellation de « suite » n’est jamais utilisée pour qualifier ce genre de musique en Allemagne) sont une création typique de la musique allemande faite au départ d’éléments caractéristiques de la musique française, en particulier des danses de cour. D’ailleurs, les noms de chaque mouvement sont indiqués en français. François Joubert-Caillet et son excellent ensemble L’Achéron offrent à nos oreilles étonnées cette musique qu’a pu découvrir le grand Jean Sébastien, de laquelle il s’est peut-être même inspirée, qui sait… © SM/Qobuz

Plus d'informations

Johann Bernhard Bach: Ouvertures

François Joubert-Caillet

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Ouverture (Suite) in G-Dur (Johann Bernhard Bach)

1
Ouverture (Suite) in G-Dur: I. Ouverture
00:03:11

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

2
Ouverture (Suite) in G-Dur: II. Gavotte en rondeau
00:01:42

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

3
Ouverture (Suite) in G-Dur: III. Sarabande
00:01:54

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

4
Ouverture (Suite) in G-Dur: IV. Bourée
00:01:14

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

5
Ouverture (Suite) in G-Dur: V. Air
00:05:39

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

6
Ouverture (Suite) in G-Dur: VI. Menuet
00:00:51

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

7
Ouverture (Suite) in G-Dur: VII. Gigue
00:01:35

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

Ouverture (Suite) in E-Moll (Johann Bernhard Bach)

8
Ouverture (Suite) in E-Moll: I. Ouverture
00:04:20

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

9
Ouverture (Suite) in E-Moll: II. Air (1)
00:02:51

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

10
Ouverture (Suite) in E-Moll: II. Les plaisirs
00:01:53

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

11
Ouverture (Suite) in E-Moll: III. Menuets I & II
00:02:42

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

12
Ouverture (Suite) in E-Moll: IV. Air (2)
00:02:45

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

13
Ouverture (Suite) in E-Moll: V. Rigaudon
00:02:17

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

14
Ouverture (Suite) in E-Moll: VI. Courante
00:01:41

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

15
Ouverture (Suite) in E-Moll: VII. Gavotte en rondeau
00:01:23

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

Ouverture (Suite) in G-Moll (Johann Bernhard Bach)

16
Ouverture (Suite) in G-Moll: I. Ouverture
00:04:47

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

17
Ouverture (Suite) in G-Moll: II. Air
00:05:33

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

18
Ouverture (Suite) in G-Moll: III. Rondeau
00:01:42

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

19
Ouverture (Suite) in G-Moll: IV. Loure
00:03:51

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

20
Ouverture (Suite) in G-Moll: V. Fantaisie
00:03:11

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

21
Ouverture (Suite) in G-Moll: VI. Passepied
00:02:43

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

Ouverture (Suite) in D-Dur (Johann Bernhard Bach)

22
Ouverture (Suite) in D-Dur: I. Ouverture
00:03:20

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

23
Ouverture (Suite) in D-Dur: II. Caprice (1)
00:03:01

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

24
Ouverture (Suite) in D-Dur: III. Marche
00:01:21

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

25
Ouverture (Suite) in D-Dur: IV. Passepieds
00:02:25

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

26
Ouverture (Suite) in D-Dur: V. Caprice (2)
00:02:40

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

27
Ouverture (Suite) in D-Dur: VI. Air
00:02:45

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

28
Ouverture (Suite) in D-Dur: VI. La joye
00:00:56

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

29
Ouverture (Suite) in D-Dur: VII. Caprice (3)
00:02:38

L'Achéron, Performer - François Joubert-Caillet, Performer - Johann Bernhard Bach, Composer

Outhere Outhere

Descriptif de l'album

« N° 18, Joh. Bernhard Bach, fils aîné de Johann Egydius Bach n° 8 sus-mentionné, est né à Erfurt Anno 1676. Il vit encore aujourd’hui et est musicien de chambre et organiste à Eisenach, successeur de Joh. Christoph Bach n° 13 sus-mentionné. » C’est ainsi que Jean Sébastien Bach évoque ce membre de la dynastie dans la généalogie qu’il rédige en 1735. Johann Bernhard Bach (1676-1749) est donc le fils d’un cousin du père de Jean Sébastien, autrement dit les deux personnages sont cousins au second degré. De Johann Bernhard, nous avons conservé bien peu de choses : quelques pièces pour clavecin, quelques chorals pour orgue et surtout les quatre Ouvertures réunies dans cet enregistrement. C’est bien peu de choses à côté des centaines de compositions de son cousin et de son collègue à la cour d’Eisenach, Telemann. Ces œuvres ont aussi un lien très important avec l’activité musicale de Johann Sebastian Bach à Leipzig. En effet, c’est dans l’héritage de Carl Philipp Emanuel Bach que l’on trouve des copies de trois de ces Ouvertures. On les date des années 1729/1730, sans aucun doute destinées aux concerts du Collegium Musicum. Ces Ouvertures (l’appellation de « suite » n’est jamais utilisée pour qualifier ce genre de musique en Allemagne) sont une création typique de la musique allemande faite au départ d’éléments caractéristiques de la musique française, en particulier des danses de cour. D’ailleurs, les noms de chaque mouvement sont indiqués en français. François Joubert-Caillet et son excellent ensemble L’Achéron offrent à nos oreilles étonnées cette musique qu’a pu découvrir le grand Jean Sébastien, de laquelle il s’est peut-être même inspirée, qui sait… © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par François Joubert-Caillet
Samuel Scheidt : Ludi musici François Joubert-Caillet
Erlebach: Complete Trio Sonatas François Joubert-Caillet
Anthony Holborne: The Fruit of Love François Joubert-Caillet

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Guido Cantelli, l’aristocrate de la baguette

La réédition massive et parfaitement restaurée des enregistrements de studio de Guido Cantelli, au début des années 1950 pour EMI et RCA, viennent raviver le souvenir d’un chef d’orchestre dont le lumineux témoignage commençait singulièrement à s’émousser. « Chef d’orchestre des temps nouveaux », Guido Cantelli était un aristocrate de la baguette, toujours à la recherche du beau son à travers un strict respect des partitions qu’il dirigeait avec ferveur.

Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Dans l'actualité...