Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Steve Earle & The Dukes - Ghosts of West Virginia

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Ghosts of West Virginia

Steve Earle & The Dukes

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le 5 avril 2010, une explosion détruit la mine d’Upper Big Branch en Virginie-Occidentale, propriété du géant du charbon Massey Energy. 29 mineurs périssent dans la pire tragédie minière américaine de ces 40 dernières années. Alors que le CEO aurait dû passer le restant de ses jours derrière les barreaux pour avoir enfreint les règles de sécurité protégeant ses employés, il n’écope que d’une amende et de quelques mois de prison. Pire, il se lance en politique… Dix ans plus tard, qui se souvient des victimes ? Steve Earle ! Le pape de l’americana consacre même sa livraison 2020 à cette tragédie que les dramaturges Jessica Blank et Erik Jensen ont transformée en pièce, Coal Country. Le tandem lui avait demandé d’écrire des chansons pour leur spectacle, compositions qu’on retrouve ici agrémentées de quelques autres. Filtré par son inimitable voix burinée et son approche roots mêlant country, rock, folk, bluegrass et blues, tout prend ici une tournure impressionnante. Et plus qu’émouvante lorsque, sur It's About Blood, Steve Earle récite le nom des 29 ouvriers disparus…

Comme toujours, le militantisme anticapitaliste est au cœur de son art. Mais Earle veut se rendre utile ici et faire changer d’avis les pro-Trump, plus de 68 % des électeurs de Virginie-Occidentale. « Au train où vont les choses, il est de ma responsabilité de faire un album qui parle aux gens qui ne votent pas comme moi. Le danger actuel, c’est que si on répète que les supporters de Trump sont tous des racistes et des connards, on est foutu car ce n’est pas la vérité. C'est un pas vers quelque chose qui pourrait prendre une génération à changer… On doit apprendre à communiquer les uns avec les autres. Mon implication dans ce projet, c’est ma petite contribution à cet effort. Et la façon de le faire – et de le faire impeccablement – est simplement d'honorer les gars qui sont morts à Upper Big Branch. » Impeccablement il l’est ! Car en bon troubadour expert en mythologie américaine, Steve Earle évite les lourdeurs souvent inhérentes aux disques « à message ». Au point de signer ici un de ses albums les plus puissants. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Ghosts of West Virginia

Steve Earle & The Dukes

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Heaven Ain't Goin' Nowhere
00:01:39

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

2
Union, God and Country
00:02:23

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

3
Devil Put the Coal in the Ground
00:02:53

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

4
John Henry was a Steel Drivin' Man
00:03:28

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

5
Time is Never on Our Side
00:02:55

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

6
It's About Blood
00:04:32

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

7
If I Could See Your Face Again
00:02:57

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

8
Black Lung
00:03:19

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

9
Fastest Man Alive
00:02:51

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

10
The Mine
00:02:48

Steve Earle, Composer - Steve Earle & The Dukes, MainArtist

2020 New West Records, LLC 2020 New West Records, LLC

Descriptif de l'album

Le 5 avril 2010, une explosion détruit la mine d’Upper Big Branch en Virginie-Occidentale, propriété du géant du charbon Massey Energy. 29 mineurs périssent dans la pire tragédie minière américaine de ces 40 dernières années. Alors que le CEO aurait dû passer le restant de ses jours derrière les barreaux pour avoir enfreint les règles de sécurité protégeant ses employés, il n’écope que d’une amende et de quelques mois de prison. Pire, il se lance en politique… Dix ans plus tard, qui se souvient des victimes ? Steve Earle ! Le pape de l’americana consacre même sa livraison 2020 à cette tragédie que les dramaturges Jessica Blank et Erik Jensen ont transformée en pièce, Coal Country. Le tandem lui avait demandé d’écrire des chansons pour leur spectacle, compositions qu’on retrouve ici agrémentées de quelques autres. Filtré par son inimitable voix burinée et son approche roots mêlant country, rock, folk, bluegrass et blues, tout prend ici une tournure impressionnante. Et plus qu’émouvante lorsque, sur It's About Blood, Steve Earle récite le nom des 29 ouvriers disparus…

Comme toujours, le militantisme anticapitaliste est au cœur de son art. Mais Earle veut se rendre utile ici et faire changer d’avis les pro-Trump, plus de 68 % des électeurs de Virginie-Occidentale. « Au train où vont les choses, il est de ma responsabilité de faire un album qui parle aux gens qui ne votent pas comme moi. Le danger actuel, c’est que si on répète que les supporters de Trump sont tous des racistes et des connards, on est foutu car ce n’est pas la vérité. C'est un pas vers quelque chose qui pourrait prendre une génération à changer… On doit apprendre à communiquer les uns avec les autres. Mon implication dans ce projet, c’est ma petite contribution à cet effort. Et la façon de le faire – et de le faire impeccablement – est simplement d'honorer les gars qui sont morts à Upper Big Branch. » Impeccablement il l’est ! Car en bon troubadour expert en mythologie américaine, Steve Earle évite les lourdeurs souvent inhérentes aux disques « à message ». Au point de signer ici un de ses albums les plus puissants. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Steve Earle & The Dukes
It's About Blood Steve Earle & The Dukes
John Henry was a Steel Drivin' Man Steve Earle & The Dukes
Devil Put the Coal in the Ground Steve Earle & The Dukes
Union, God and Country Steve Earle & The Dukes

Playlists

Dans la même thématique...
Old Flowers Courtney Marie Andrews
Good Souls Better Angels Lucinda Williams
John Prine John Prine
First Rose of Spring Willie Nelson
Les Grands Angles...
Norah Jones en 10 chansons

Même si ses albums paraissent sur le label Blue Note, Norah Jones n’a jamais été vraiment jazz. Comme elle n’a jamais vraiment été pop, ni folk, country ou soul… Depuis le début des années 2000, la chanteuse et pianiste américaine a toujours tout fait pour flouter, voire éradiquer, les frontières stylistiques au profit de sa propre musique apatride, qu’elle adore partager avec d’autres musiciens venus d’horizons divers. Petit tour de son monde en 10 titres.

Outlaw country : révolte à Nashville

Au début des années 70, un gang de renégats envoie valdinguer la country de Nashville, ses codes, son diktat, ses productions lisses et ses clichés. Emmenée par Waylon Jennings, Willie Nelson et quelques autres sauvages aux cheveux longs, cette révolte outlaw insuffle un esprit rock’n’roll dans un genre devenu conservateur.

Americana, l’Amérique par les racines

L’étiquette a beau sentir le coup marketing fumeux, l’americana synthétise pourtant bien depuis une vingtaine d’années cette fusion du rock, de la country, du blues et du rhythm’n’blues. Et comme dans toutes les grandes familles, on y croise à peu près tout le monde : la fille rebelle, l’oncle cultivé, le père agité, la cousine habitée…

Dans l'actualité...