Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nick Cave & The Bad Seeds|Ghosteen

Ghosteen

Nick Cave & The Bad Seeds

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Au temps jadis, Nick Cave faisait du rock’n’roll avec ses Bad Seeds. Les années ont fait leur travail. L’Australien a trempé sa plume dans d’autres encriers. Et la mort lui a prématurément volé un fils de 15 ans. Depuis, son art est devenu un exutoire mystique atteignant son paroxysme avec Skeleton Tree, l’un de ses plus beaux disques mais aussi l’un des plus complexes à appréhender. La création dans le deuil, pour le deuil et par le deuil a toujours traversé l’histoire de l’humanité. Avec cet album qu’il publia en 2016, Cave devenait, lui aussi, un artisan de plus de ce contexte pesant et tétanisant. Plus aucun rempart n’existait entre l’horreur de ce qu’il vivait – et vit toujours – et les mots et les notes qu’il enregistrait. Du sans fard, épuré, ni indécent, ni racoleur. Trois ans plus tard, le plus habité des crooners rock réussit à concevoir une suite bouleversante à ce Skeleton Tree qu’on pensait insurpassable. Dix-septième copie studio rendue par les Bad Seeds, Ghosteen, dans lequel on n’entre pas comme dans un disque de la Compagnie Créole, est découpé en deux : « Les chansons du premier album sont les enfants. Les chansons du deuxième album sont leurs parents. » En 2017, Cave avait déclaré que le Bad Seeds suivant ne serait pas une réponse à Skeleton Tree mais plutôt « la finalisation artistique d’une trilogie commencée avec Push the Sky Away. » Sur le plan mélodique ou rythmique, les onze pièces de Ghosteen n’ont rien de conventionnel. Les mots et surtout le chant du maître de maison en sont le moteur, le cerveau et les poumons, alimentés par les nappes climatiques des synthés et des boucles conçues par Warren Ellis ; par quelques notes d’un piano hanté ou d’un violon lointain aussi. Nick Cave devient ainsi un frère d’armes de Leonard Cohen et de Scott Walker. De la Nico de Desertshore aussi. Mais l’Australien est surtout seul au monde dans cette œuvre où la douleur devient rêve et les larmes se transforment en rosée du matin. Mêler ainsi désespoir et empathie, tristesse et foi, est une chose assez inédite dans l’histoire de la musique populaire du temps présent. Une sensation parfaitement symbolisée par la pochette de l’album : un dessin aussi beau que kitsch, comme échappé d’un recueil de contes de fées avec animaux fantasmés et végétation multicolore. On sort de l’expérience Ghosteen sans savoir si tout ceci est le paradis ou l’enfer. Ou les deux à la fois ? © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Ghosteen

Nick Cave & The Bad Seeds

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Spinning Song
00:04:43

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

2
Bright Horses
00:04:52

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

3
Waiting for You
00:03:54

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

4
Night Raid
00:05:07

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

5
Sun Forest
00:06:46

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

6
Galleon Ship
00:04:14

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

7
Ghosteen Speaks
00:04:02

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

8
Leviathan
00:04:47

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

DISQUE 2

1
Ghosteen
00:12:10

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

2
Fireflies
00:03:23

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

3
Hollywood
00:14:12

Nick Cave, Producer, ComposerLyricist - Warren Ellis, Producer, ComposerLyricist - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist

2019 Ghosteen Ltd 2019 Ghosteen Ltd

Descriptif de l'album

Au temps jadis, Nick Cave faisait du rock’n’roll avec ses Bad Seeds. Les années ont fait leur travail. L’Australien a trempé sa plume dans d’autres encriers. Et la mort lui a prématurément volé un fils de 15 ans. Depuis, son art est devenu un exutoire mystique atteignant son paroxysme avec Skeleton Tree, l’un de ses plus beaux disques mais aussi l’un des plus complexes à appréhender. La création dans le deuil, pour le deuil et par le deuil a toujours traversé l’histoire de l’humanité. Avec cet album qu’il publia en 2016, Cave devenait, lui aussi, un artisan de plus de ce contexte pesant et tétanisant. Plus aucun rempart n’existait entre l’horreur de ce qu’il vivait – et vit toujours – et les mots et les notes qu’il enregistrait. Du sans fard, épuré, ni indécent, ni racoleur. Trois ans plus tard, le plus habité des crooners rock réussit à concevoir une suite bouleversante à ce Skeleton Tree qu’on pensait insurpassable. Dix-septième copie studio rendue par les Bad Seeds, Ghosteen, dans lequel on n’entre pas comme dans un disque de la Compagnie Créole, est découpé en deux : « Les chansons du premier album sont les enfants. Les chansons du deuxième album sont leurs parents. » En 2017, Cave avait déclaré que le Bad Seeds suivant ne serait pas une réponse à Skeleton Tree mais plutôt « la finalisation artistique d’une trilogie commencée avec Push the Sky Away. » Sur le plan mélodique ou rythmique, les onze pièces de Ghosteen n’ont rien de conventionnel. Les mots et surtout le chant du maître de maison en sont le moteur, le cerveau et les poumons, alimentés par les nappes climatiques des synthés et des boucles conçues par Warren Ellis ; par quelques notes d’un piano hanté ou d’un violon lointain aussi. Nick Cave devient ainsi un frère d’armes de Leonard Cohen et de Scott Walker. De la Nico de Desertshore aussi. Mais l’Australien est surtout seul au monde dans cette œuvre où la douleur devient rêve et les larmes se transforment en rosée du matin. Mêler ainsi désespoir et empathie, tristesse et foi, est une chose assez inédite dans l’histoire de la musique populaire du temps présent. Une sensation parfaitement symbolisée par la pochette de l’album : un dessin aussi beau que kitsch, comme échappé d’un recueil de contes de fées avec animaux fantasmés et végétation multicolore. On sort de l’expérience Ghosteen sans savoir si tout ceci est le paradis ou l’enfer. Ou les deux à la fois ? © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

In Utero - 20th Anniversary Remaster

Nirvana

El Camino

The Black Keys

El Camino The Black Keys

"Let's Rock"

The Black Keys

"Let's Rock" The Black Keys

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Nick Cave & The Bad Seeds

B-Sides & Rarities

Nick Cave & The Bad Seeds

B-Sides & Rarities Nick Cave & The Bad Seeds

Push the Sky Away

Nick Cave & The Bad Seeds

Push the Sky Away Nick Cave & The Bad Seeds

The Boatman's Call (2011 - Remaster)

Nick Cave & The Bad Seeds

The Boatman's Call (2011 - Remaster) Nick Cave & The Bad Seeds

Let Love In

Nick Cave & The Bad Seeds

Let Love In Nick Cave & The Bad Seeds

Push the Sky Away

Nick Cave & The Bad Seeds

Push the Sky Away Nick Cave & The Bad Seeds

Playlists

Dans la même thématique...

Entering Heaven Alive

Jack White

My Universe

Coldplay

My Universe Coldplay

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

Blue Banisters

Lana Del Rey

Blue Banisters Lana Del Rey
Les Grands Angles...
Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre Frank Sinatra punk et Johnny Cash austère...

Les Black Keys en 10 chansons

Dès 2001, les Black Keys ont rappelé à la Terre entière d’où venait vraiment le blues, virant tout gras apparent et solos superflus. Du sauvage, du brutal, du minimaliste et du cru joué seulement à deux. Un style unique que Dan Auerbach et Patrick Carney ont réussi à faire évoluer sur deux décennies sans jamais vendre leur âme au diable, invariablement posté en embuscade au carrefour du delta du Mississippi. La preuve en dix chansons.

Leonard Cohen en 10 chansons

Difficile de sélectionner les dix meilleures chansons de Leonard Cohen. En cinquante ans de carrière, le plus célèbre des songwriters canadiens, décédé en 2016, a enregistré beaucoup plus que dix titres mémorables. Pour donner un aperçu de l’évolution artistique du chanteur, Qobuz a sélectionné une chanson par album, de “Suzanne” en 1967 à “You Want It Darker” en 2016.

Dans l'actualité...