Louis Lortie, Paul Watkins, Andrew Davis Finzi : Cello Concerto, Eclogue...

Finzi : Cello Concerto, Eclogue...

Louis Lortie, Paul Watkins, Andrew Davis

Paru le 7 septembre 2018 chez Chandos

Artiste principal : Paul Watkins

Genre : Classique > Musique concertante

Distinctions : 5 étoiles de Classica ( février 2019) - 5 de Diapason ( décembre 2018)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 96.00 kHz

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

9,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Le Concerto pour violoncelle de Gerald Finzi est son ultime œuvre majeure, créée peu de mois avant sa disparition prématurée en 1956 par rien moins que sous la direction de Sir John Barbirolli. L’ouvrage avait été commencé quelque dix ans plus tôt, à l’époque où le compositeur apprenait qu’il était atteint d’une maladie incurable qui ne lui laissait que quelques années à vivre… On ne s’étonnera donc pas du caractère sombre du concerto, ici joué par Paul Watkins. Les autres œuvres sur cet album comportent le mouvement isolé Eclogue, pour piano et cordes, retrouvé dans les manuscrits du compositeur et créé de manière posthume, même si l’ouvrage existait déjà en 1920 – il devait servir de mouvement lent à un concerto abandonné. Remarque identique d’ailleurs pour la Grande fantaisie et Toccata de 1928, partie d’un concerto tout aussi abandonné. Dans les deux cas, la partie soliste est ici tenue par Louis Lortie. Enfin, New Year Music célèbre l’an nouveau… sans l’ombre d’une gaieté festive, voire avec une certaine tristesse froide, comme si Finzi voulait ainsi souligner que l’année nouvelle signifiait surtout qu’il restait une année de moins à vivre. Le langage du compositeur (100% anglais, bien que son père fût italien et sa mère allemande), initialement façonné par Holst et Vaughan Williams, garde toujours cet ample lyrisme toujours un brin nostalgique si intimement britannique. © SM/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 6 pistes Durée totale : 01:10:37

    Cello Concerto in A minor, Op. 40 (Gerald Finzi)
  1. 1 I. Allegro moderato

    Andrew Davis, Conductor - BBC Symphony Orchestra, Orchestra - Paul Watkins, Artist, MainArtist - Gerald Finzi, Composer Copyright : (C) 2018 Chandos (P) 2018 Chandos

  2. 2 II. Andante quieto

    Andrew Davis, Conductor - BBC Symphony Orchestra, Orchestra - Paul Watkins, Artist, MainArtist - Gerald Finzi, Composer Copyright : (C) 2018 Chandos (P) 2018 Chandos

  3. 3 III. Rondo: Adagio - Allegro giocoso

    Andrew Davis, Conductor - BBC Symphony Orchestra, Orchestra - Paul Watkins, Artist, MainArtist - Gerald Finzi, Composer Copyright : (C) 2018 Chandos (P) 2018 Chandos

  4. Eclogue, Op. 10
  5. 4 Eclogue, Op. 10

    Andrew Davis, Conductor - BBC Symphony Orchestra, Orchestra - Gerald Finzi, Composer - Louis Lortie, Artist, MainArtist Copyright : (C) 2018 Chandos (P) 2018 Chandos

  6. New Year Music, Op. 7
  7. 5 New Year Music, Op. 7

    Andrew Davis, Conductor - BBC Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Gerald Finzi, Composer Copyright : (C) 2018 Chandos (P) 2018 Chandos

  8. Grand Fantasia and Toccata, Op. 38
  9. 6 Grand Fantasia and Toccata, Op. 38

    Andrew Davis, Conductor - BBC Symphony Orchestra, Orchestra - Gerald Finzi, Composer - Louis Lortie, Artist, MainArtist Copyright : (C) 2018 Chandos (P) 2018 Chandos

  • Descriptif de l'album
  • Le Concerto pour violoncelle de Gerald Finzi est son ultime œuvre majeure, créée peu de mois avant sa disparition prématurée en 1956 par rien moins que sous la direction de Sir John Barbirolli. L’ouvrage avait été commencé quelque dix ans plus tôt, à l’époque où le compositeur apprenait qu’il était atteint d’une maladie incurable qui ne lui laissait que quelques années à vivre… On ne s’étonnera donc pas du caractère sombre du concerto, ici joué par Paul Watkins. Les autres œuvres sur cet album comportent le mouvement isolé Eclogue, pour piano et cordes, retrouvé dans les manuscrits du compositeur et créé de manière posthume, même si l’ouvrage existait déjà en 1920 – il devait servir de mouvement lent à un concerto abandonné. Remarque identique d’ailleurs pour la Grande fantaisie et Toccata de 1928, partie d’un concerto tout aussi abandonné. Dans les deux cas, la partie soliste est ici tenue par Louis Lortie. Enfin, New Year Music célèbre l’an nouveau… sans l’ombre d’une gaieté festive, voire avec une certaine tristesse froide, comme si Finzi voulait ainsi souligner que l’année nouvelle signifiait surtout qu’il restait une année de moins à vivre. Le langage du compositeur (100% anglais, bien que son père fût italien et sa mère allemande), initialement façonné par Holst et Vaughan Williams, garde toujours cet ample lyrisme toujours un brin nostalgique si intimement britannique. © SM/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Paul Watkins dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Chandos

Fondé en 1979, Chandos Records tire son nom du premier duc de Chandos, mécène raffiné qui protégea notamment Haendel. Suivant en cela l'exemple de son homonyme, Chandos s'efforce depuis plus de trente ans de protéger et de promouvoir les chefs-d'oeuvre ignorés de la musique anglaise. Chandos a publié ainsi des intégrales des symphonies d'Arnold Bax ou de Vaughan Williams, et réhabilite particulièrement les oeuvres de Gérald Finzi, de Charles Stanford, Herbert Howells William Alwyn, etc. Chandos s'est également spécialisé dans la redécouverte des répertoires anciens, son label «Chaconne» éditant des compositions méconnues de Leclair, Telemann, et, comme il se doit, de H...

Voir la page Chandos Lire l'article

L'instrument

Violoncelle dans le magazine

Plus d'articles

L'époque

Musique Moderne dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Musique concertante dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles