Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Iskandar Widjaja - Fazil Say: 1001 Nights in the Harem, Grand Bazar, China Rhapsody

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Fazil Say: 1001 Nights in the Harem, Grand Bazar, China Rhapsody

Iskandar Widjaja & ORF Vienna Radio Symphony Orchestra

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Tout le monde connaît le phénoménal pianiste turc Fazil Say ; mais sait-on aussi que c’est un compositeur de grand talent, capable d’allier l’héritage populaire de la Méditerranée orientale, du jazz, de la rigueur architecturale de Haydn et Mozart, de l’orchestration d’un Stravinski ou d’un Ravel, dans des œuvres puissamment originales ? Il est quand même à la tête d’un répertoire de quelque soixante-dix œuvres, allant du symphonique au piano solo, de la musique de chambre au concerto, du cinéma au jazz « classique ». Voici un album comportant entre autres deux créations discographique mondiales, le truculent Grand Bazaar pour orchestre de 2015 et la China Rhapsody pour piano et orchestre de 2016, preuve que Say ne s’interdit d’explorer aucune source, aussi éloignée soit-elle. En première partie de programme, on redécouvre le Concerto pour violon « 1001 nuits au harem » de 2007, tout un programme resplendissant à la fois des dorures des palais arabes, des parfums orchestraux dignes de Ravel, et des moiteurs sensuelles que l’on imagine au cours des mille et unes nuits en question… Howard Griffith, un chef d’orchestre habitué aussi aux principaux compositeurs turcs dont il a créé nombre d’ouvrages, est ici comme un poisson dans l’eau à la tête de l’Orchestre de la Radio autrichienne ; au violon pour le concerto, Iskandar Widjaja, à la fois Allemand et Indonésien, considéré à juste titre comme le croisement d’une pop-star et d’un soliste international de haut vol – digne successeur, disons, d’un Nigel Kennedy. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Fazil Say: 1001 Nights in the Harem, Grand Bazar, China Rhapsody

Iskandar Widjaja

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1001 Nights in the Harem, Violin Concerto, Op. 25 (Fazil Say)

1
I. Allegro
00:06:20

Fazil Say, Composer - Howard Griffiths, Conductor - Iskandar Widjaja, Violin, MainArtist - ORF Vienna Radio Symphony Orchestra, AssociatedPerformer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Switzerland GmbH

2
II. Allegro assai
00:05:55

Fazil Say, Composer - Howard Griffiths, Conductor - Iskandar Widjaja, Violin, MainArtist - ORF Vienna Radio Symphony Orchestra, AssociatedPerformer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Switzerland GmbH

3
III. Andantino
00:07:34

Fazil Say, Composer - Howard Griffiths, Conductor - Iskandar Widjaja, Violin, MainArtist - ORF Vienna Radio Symphony Orchestra, AssociatedPerformer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Switzerland GmbH

4
IV. -
00:05:58

Fazil Say, Composer - Howard Griffiths, Conductor - Iskandar Widjaja, Violin, MainArtist - ORF Vienna Radio Symphony Orchestra, AssociatedPerformer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Switzerland GmbH

5
Grand Bazaar, Op. 65
00:09:28

Erich Hofmann, Engineer - Fazil Say, Composer - Howard Griffiths, Conductor - ORF Vienna Radio Symphony Orchestra, MainArtist, AssociatedPerformer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Switzerland GmbH

6
China Rhapsody for Piano and Orchestra, Op. 69
00:16:20

Erich Hofmann, Engineer - Fazil Say, Composer - Howard Griffiths, Conductor - ORF Vienna Radio Symphony Orchestra, AssociatedPerformer - Iraz Yildiz, Piano, MainArtist

(P) 2018 Sony Music Entertainment Switzerland GmbH

Descriptif de l'album

Tout le monde connaît le phénoménal pianiste turc Fazil Say ; mais sait-on aussi que c’est un compositeur de grand talent, capable d’allier l’héritage populaire de la Méditerranée orientale, du jazz, de la rigueur architecturale de Haydn et Mozart, de l’orchestration d’un Stravinski ou d’un Ravel, dans des œuvres puissamment originales ? Il est quand même à la tête d’un répertoire de quelque soixante-dix œuvres, allant du symphonique au piano solo, de la musique de chambre au concerto, du cinéma au jazz « classique ». Voici un album comportant entre autres deux créations discographique mondiales, le truculent Grand Bazaar pour orchestre de 2015 et la China Rhapsody pour piano et orchestre de 2016, preuve que Say ne s’interdit d’explorer aucune source, aussi éloignée soit-elle. En première partie de programme, on redécouvre le Concerto pour violon « 1001 nuits au harem » de 2007, tout un programme resplendissant à la fois des dorures des palais arabes, des parfums orchestraux dignes de Ravel, et des moiteurs sensuelles que l’on imagine au cours des mille et unes nuits en question… Howard Griffith, un chef d’orchestre habitué aussi aux principaux compositeurs turcs dont il a créé nombre d’ouvrages, est ici comme un poisson dans l’eau à la tête de l’Orchestre de la Radio autrichienne ; au violon pour le concerto, Iskandar Widjaja, à la fois Allemand et Indonésien, considéré à juste titre comme le croisement d’une pop-star et d’un soliste international de haut vol – digne successeur, disons, d’un Nigel Kennedy. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Iskandar Widjaja

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Guido Cantelli, l’aristocrate de la baguette

La réédition massive et parfaitement restaurée des enregistrements de studio de Guido Cantelli, au début des années 1950 pour EMI et RCA, viennent raviver le souvenir d’un chef d’orchestre dont le lumineux témoignage commençait singulièrement à s’émousser. « Chef d’orchestre des temps nouveaux », Guido Cantelli était un aristocrate de la baguette, toujours à la recherche du beau son à travers un strict respect des partitions qu’il dirigeait avec ferveur.

Sofia Coppola on air

A l'occasion des 20 ans de la sortie de son film “Virgin Suicides”, Qobuz passe en revue quelques grands moments musicaux de la filmographie de Sofia Coppola, à travers ses collaborations avec le duo français Air ou Thomas Mars du groupe Phoenix.

Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Dans l'actualité...