Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Marina Rebeka - Elle: French Opera Arias

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Elle: French Opera Arias

Marina Rebeka

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Révélée lors du Festival de Salzbourg 2009 sous la baguette de Riccardo Muti, la soprano lettone Marina Rebeka chante sur toutes les grandes scènes du monde. Très appréciée dans le répertoire de Mozart et Rossini, elle est aussi une Violetta (La Traviata) aujourd’hui très réputée. Son incarnation de Norma a triomphé à New York ou Milan, comme à Trieste et à Toulouse.
Après plusieurs collaborations dans le cadre de diverses intégrales (La Clemenza di Tito de Mozart sous la direction de Yannick Nézet-Seguin ou La Bohème (Puccini) dans le cadre d’un live du MET) et quelques récitals (Mozart), la voici dans le répertoire français qu’elle aborde sans aucun accent et avec une grande conviction sur son nouvel album, « Elle », publié sur le label Prima Classic créé…par elle-même.
Accompagnée par le modeste mais excellent Orchestre Symphonique de Saint-Gall (Suisse) dirigé par Michael Balke, la Rebeka a choisi des airs de Charpentier (Louise), Massenet (Hérodiade, Le Cid, Manon, Thaïs), Gounod (Faust, Roméo et Juliette) et Debussy (un extrait de la cantate L’Enfant prodigue). Son timbre pulpeux et la parfaite conduite de sa ligne vocale fait merveille également dans ce répertoire.
Mais cette rebelle n’aime pas chanter les mêmes choses plusieurs fois, elle préfère garder ses rôles trois ans au maximum au grand désespoir des directeurs d’opéras. Ce sont les grands rôles verdiens que Marina Rebeka vise maintenant, Leonora (Il Trovatore), Elena (I Vespri sicilianni) et, plus tard, Aïda. La Habanera qu’elle présente sur ce nouveau récital laisse à penser qu’elle sera un jour une très grande Carmen. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Elle: French Opera Arias

Marina Rebeka

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Louise, Act 3: Depuis le jour où je me suis donnée
00:05:26

Gustave Charpentier, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

2
Hérodiade, Act 1: Celui dont la parole… Il est doux, il est bon
00:05:39

Jules Massenet, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

3
Le Cid, Act 3: De cet affreux combat... Pleurez, pleurez mes yeux
00:06:25

Jules Massenet, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

4
Faust, Act 2: Les grands seigneurs... Ah! Je ris de me voir si belle
00:06:16

Charles Gounod, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

5
Carmen, Act 1: Quand je vous aimerai?... L'amour est un oiseau rebelle
00:05:08

Georges Bizet, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

6
Les pêcheurs de perles, Act 2: Me voilà seule dans la nuit... Comme autrefois
00:07:26

Georges Bizet, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

7
Manon, Act 2: Allons! Il le faut!... Adieu, notre petite table
00:04:29

Jules Massenet, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

8
Roméo et Juliette, Act 1: Ah! Je veux vivre
00:03:44

Charles Gounod, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

9
Thaïs, Act 2: Ah, je suis seule... Dis-moi que je suis belle
00:07:03

Jules Massenet, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

10
Faust, Act 3: Elles ne sont plus là… Il ne revient pas
00:07:17

Charles Gounod, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

11
Thaïs, Act 3: O messager de Dieu
00:02:35

Jules Massenet, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

12
L'enfant prodigue: L’année, envain chasse l’année... Azaël! Azaël!
00:05:27

Claude Debussy, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

13
Roméo et Juliette, Act 4: Dieu! Quel frisson... Amour ranime mon courage
00:05:34

Charles Gounod, Composer - Marina Rebeka, MainArtist - Sinfonieorchester St. Gallen, Orchestra - Michael Balke, Conductor

(C) 2020 Prima Classic (P) 2020 Prima Classic

Descriptif de l'album

Révélée lors du Festival de Salzbourg 2009 sous la baguette de Riccardo Muti, la soprano lettone Marina Rebeka chante sur toutes les grandes scènes du monde. Très appréciée dans le répertoire de Mozart et Rossini, elle est aussi une Violetta (La Traviata) aujourd’hui très réputée. Son incarnation de Norma a triomphé à New York ou Milan, comme à Trieste et à Toulouse.
Après plusieurs collaborations dans le cadre de diverses intégrales (La Clemenza di Tito de Mozart sous la direction de Yannick Nézet-Seguin ou La Bohème (Puccini) dans le cadre d’un live du MET) et quelques récitals (Mozart), la voici dans le répertoire français qu’elle aborde sans aucun accent et avec une grande conviction sur son nouvel album, « Elle », publié sur le label Prima Classic créé…par elle-même.
Accompagnée par le modeste mais excellent Orchestre Symphonique de Saint-Gall (Suisse) dirigé par Michael Balke, la Rebeka a choisi des airs de Charpentier (Louise), Massenet (Hérodiade, Le Cid, Manon, Thaïs), Gounod (Faust, Roméo et Juliette) et Debussy (un extrait de la cantate L’Enfant prodigue). Son timbre pulpeux et la parfaite conduite de sa ligne vocale fait merveille également dans ce répertoire.
Mais cette rebelle n’aime pas chanter les mêmes choses plusieurs fois, elle préfère garder ses rôles trois ans au maximum au grand désespoir des directeurs d’opéras. Ce sont les grands rôles verdiens que Marina Rebeka vise maintenant, Leonora (Il Trovatore), Elena (I Vespri sicilianni) et, plus tard, Aïda. La Habanera qu’elle présente sur ce nouveau récital laisse à penser qu’elle sera un jour une très grande Carmen. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Marina Rebeka
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans la peau de Debussy : le chemin de croix vers l’Opéra-Comique

Automne 1895 : Claude Debussy a fini d’écrire “Pelléas et Mélisande”. Il reste maintenant à créer cet opéra révolutionnaire sur les planches. Mais lesquelles ? Ce seront finalement celles de l’Opéra-Comique. Mais entre reports, retards et leçons de piano – pour s’assurer un maigre revenu –, la transposition sur scène fut un long chemin de croix pour Debussy. Episode 2.

Dans l'actualité...