Yury Martynov Beethoven : Symphony No. 9 (Liszt Piano Transcription)

Beethoven : Symphony No. 9 (Liszt Piano Transcription)

Yury Martynov

Paru le 22 janvier 2016 chez Alpha

Artiste principal : Yury Martynov

Genre : Classique > Musique de chambre > Piano solo

Distinctions : Choc de Classica ( mars 2016) - Gramophone Editor's Choice ( avril 2016)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 48.00 kHz

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

10,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Après quatre premiers disques consacrés aux transcriptions des symphonies de Beethoven par Franz Liszt, le pianiste Yury Martynov complète ce cycle avec la transcription de la Neuvième Symphonie. Œuvre complexe d’abord adaptée pour deux pianos, sa réduction au piano seul et à deux mains constitua un véritable défi pour Liszt, qui se vit contraint d’en sacrifier certaines des parties les plus touffues. Il parvint toutefois à restituer le caractère prodigieux de ce monument, révélant ainsi son invraisemblable puissance. Le piano réunit l’orchestre, les solistes et le chœur en une seule sonorité ramassée. L’énergie ainsi que l’écriture unifiée de la symphonie s’en trouvent dévoilées et magnifiées, à travers l’interprétation de Yury Martynov sur un piano Blüthner datant de 1867. Enregistré en septembre 2015 à Haarlem (Pays-Bas). © SM/Qobuz


« Quand le piano devient orchestre. L'oreille de Liszt, les doigts de Martynov et les couleurs de son piano historique exaltent la grandeur visionnaire de Beethoven.» (Classica, mars 2016 / Stéphane Friédérich)

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 4 pistes Durée totale : 01:10:49

    Symphony No. 9 in D minor, Op. 125 (Ludwig van Beethoven)
  1. 1 I. Allegro ma non troppo, un poco maestoso (Piano Transcription by Franz Liszt, S. 464/9)

    Yury Martynov, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Franz Liszt, Transcription Copyright : 2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

  2. 2 II. Molto vivace (Piano Transcription by Franz Liszt, S. 464/9)

    Yury Martynov, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Franz Liszt, Transcription Copyright : 2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

  3. 3 III. Adagio molto e cantabile (Piano Transcription by Franz Liszt, S. 464/9)

    Yury Martynov, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Franz Liszt, Transcription Copyright : 2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

  4. 4 IV. Finale (Presto) [Piano Transcription by Franz Liszt, S. 464/9]

    Yury Martynov, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Franz Liszt, Transcription Copyright : 2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

  • Descriptif de l'album
  • Après quatre premiers disques consacrés aux transcriptions des symphonies de Beethoven par Franz Liszt, le pianiste Yury Martynov complète ce cycle avec la transcription de la Neuvième Symphonie. Œuvre complexe d’abord adaptée pour deux pianos, sa réduction au piano seul et à deux mains constitua un véritable défi pour Liszt, qui se vit contraint d’en sacrifier certaines des parties les plus touffues. Il parvint toutefois à restituer le caractère prodigieux de ce monument, révélant ainsi son invraisemblable puissance. Le piano réunit l’orchestre, les solistes et le chœur en une seule sonorité ramassée. L’énergie ainsi que l’écriture unifiée de la symphonie s’en trouvent dévoilées et magnifiées, à travers l’interprétation de Yury Martynov sur un piano Blüthner datant de 1867. Enregistré en septembre 2015 à Haarlem (Pays-Bas). © SM/Qobuz


    « Quand le piano devient orchestre. L'oreille de Liszt, les doigts de Martynov et les couleurs de son piano historique exaltent la grandeur visionnaire de Beethoven.» (Classica, mars 2016 / Stéphane Friédérich)

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

Le compositeur principal

Ludwig van Beethoven dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Alpha

De la Renaissance à la musique du XXIème siècle, avec des talents nouveaux ou confirmés, Alpha s’engage sur des projets artistiques exigeants, ambitieux et souvent hors des sentiers battus. Basé à Paris, le label Alpha Classics est le principal label du groupe franco-belge Outhere Music. Fort d’une histoire de plus de quinze ans et d’une réputation bâtie sur la musique ancienne, ALPHA a pris en 2015 un nouvel envol en s’ouvrant à tous les répertoires et en accueillant des artistes importants issus d’horizons très divers : Véronique Gens, Anna Prohaska, Patricia Kopatchinskaja,  Giovanni Antonini, Nevermind, Jérémie Rhorer, Anna Vinnitskaya, Hervé Niquet, Reinoud Van M...

Voir la page Alpha Lire l'article

Le genre

Piano solo dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

  • Melbourne Calling ! Melbourne Calling !

    Avec "Sunny Side Up", le label de Gilles Peterson donne un coup de projecteur sur l'excitante et groovy nouvelle scène jazz'n'soul de Melbourne...

    Lire l'article
  • Un petit pas pour l'homme...

    ...un bond de géant pour l'humanité. C'est la phrase culte de Neil Armstrong, premier homme à poser le pied sur la Lune le 21 juillet 1969. Une Lune qui n'a cessé d'inspirer les musiciens...

    Lire l'article
Plus d'articles