Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

16,99 €
14,49 €

Soul/Funk/R&B - Paru le 30 novembre 1982 | Epic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Prise de son d'exception - Hi-Res Audio
Évidemment, s'il ne fallait en garder qu'un, beaucoup hurleraient en chœur : Thriller ! Michael Jackson fait à nouveau équipe avec Quincy Jones pour ce qui deviendra l'album le plus vendu de tous les temps ! L'ère est à l'apogée de MTV et Bambi rêve aussi bien de toucher les fans de funk que de rock et de pop. Véritable superproduction, le feu d'artifice de groove est total et les compositions tubesques à souhait : Billie Jean, The Girl Is Mine (où il s'offre un duo avec Paul McCartney), Thriller ou Beat It, Michael excelle à dompter ce funk rock emblématique des 80's. À l'assouplir quand il le faut. Ou l'enflammer si nécessaire. Dans tous ses excès, Thriller, qui sort le 30 novembre 1982, touche au génie. © MZ/Qobuz
14,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2012 | Red Zone Entertainment - IDJ

Livret Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
Le buzz montait, la hype grossissait et le premier (vrai) album studio arriva enfin. Force est surtout de constater que derrière ce nom improbable de Frank Ocean se cache véritablement un maître de la soul music contemporaine. Un vrai de vrai, et non une énième baudruche R&B se vautrant dans les excès de saccarose et la prose CM2… Avec Channel Orange, le jeune Californien natif de la Nouvelle Orléans pose ses textes de haute tenue sur des arrangements raffinés. Le son est on ne peut plus actuel mais sert toujours les compositions. Un disque beau, un disque brillant.
22,49 €

Funk - Paru le 11 octobre 2010 | Warner Bros.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS - Qobuz Référence
En 1986, Miles Davis quitte Columbia, son label de (presque) toujours, pour atterrir chez Warner. L’occasion d’un énième nouveau départ musical, d’une énième fusion entre jazz et funk. Fruit de cette renaissance, l’album Tutu fut avant tout le disque d’un musicien : Marcus Miller. Digne héritier de Jaco Pastorius et Larry Graham, le bassiste concocta pour Miles un écrin moderne pour son temps et qui propulsera à nouveau le trompettiste sur le devant de la scène. Une étonnante résurrection. A noter que cette Deluxe Edition comprend un live enregistré au Festival de Nice en juillet 1986. © MD/Qobuz
17,49 €

Soul - Paru le 12 avril 2013 | Epic - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS - Pitchfork: Best New Reissue
105,99 €
91,99 €

Soul/Funk/R&B - Paru le 21 août 2015 | Epic - Legacy

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Coffret monumental de 23 disques, le bien nommé The RCA Victor and T-Neck Album Masters (1959-1983) retrace l’évolution musicale du gang Isley. De leurs débuts dans le doo-wop et le gospel dans les années 1950 jusqu’à leurs tubes funky à souhait, ce coffret met en valeur les titres composés (à l’exception des reprises), arrangés, interprétés et produits par le groupe. Une anthologie définitive, masterisée à partir des bandes analogiques originales. La plupart des albums ici réunis contiennent des bonus (plus de 80 titres rares et inédits !). The RCA Victor and T-Neck Album Masters (1959-1983) propose également, pour la première fois dans son intégralité, le célèbre et introuvable album du groupe : Wild In Woodstock: The Isley Brothers Live At Bearsville Sound Studio 1980. Conçu dans un premier temps comme un double live (avec des cris du public ajoutés au mixage final), cette performance récemment restaurée offre un regard immersif et inédit sur un chapitre crucial de l’histoire des Isley Brothers, un moment charnière de la fusion du rock et du funk dans une époque rythmée par le son de leurs chansons. © CM/Qobuz
26,99 €
19,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Cloitré durant deux ans pour accomplir ce grand œuvre (un double album accompagné d’un EP !), Stevie Wonder atteint avec Songs In The Key Of Life qui parait en 1976 un pinacle de fusion entre soul noire et pop blanche. Au cœur d’un genre qu’il a créé à lui seul, le génie déploie sa poésie unique gorgée d’harmonies. Ces chansons renferment sophistication de l’écriture, union des genres qu’ils soient soul, funk, reggae, jazz, rock ou même classique, expérimentations instrumentales et éclectisme des thèmes abordés, légers ou graves. Un arc-en-ciel de saveurs, symphonie de tubes éclectiques, qui servira plus tard à de nombreux rappeurs. © MZ/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | UNI - MOTOWN

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Terrassé de chagrin suite à la mort de sa complice Tammi Terrell, emportée par un cancer le 6 mars 1970 à seulement 24 ans, Marvin Gaye se retire du business, sombrant dans une intense dépression. Il se lance dans le football et signe chez les Detroit Lions. En juin de la même année, il revient pourtant à la musique, poussé par la situation sociale et politique. Alors que l'Amérique se bat avec ses propres démons, intérieurs (la ségrégation) et extérieurs (le Vietnam), il publie un chef d'œuvre de soul consciente. Avec sa prose engagée, What's Going On qui parait le 21 mai 1971 sort le label Motown du gentil rêve américain pour le confronter aux réalités de son temps. Mais Marvin Gaye, poète entertainer avant tout, fait groover son serment politique et social comme nul autre. Une magistrale symphonie, savamment dosée, où les cordes hypnotisent le rythme et les chœurs. La pierre angulaire de la musique noire américaine qui ne fut pourtant guère aisée à poser tant Berry Gordy, le patron de Motown, craignait que cette ouvre très politisée ne casse l'image toujours très (trop ?) positive de son label et de son poulain. Avec What's Going On, Marvin Gaye oblige Gordy à regarder en face le conflit vietnamien, les tensions interraciales et la dégradation des grandes métropoles américaines. Le succès du disque est pourtant immédiat et impressionnant, What's Going On raflant des tonnes de récompenses. Pour la première fois surtout, un album Motown est conçu différemment, sans le contrôle total de Gordy. Marvin Gaye signe un nouveau contrat avec son label, cette fois d'un million de dollars, le plus important pour un artiste noir à l'époque. Quant à What's Going On, il restera comme l’’un des plus grands albums du XXe siècle. © Marc Zisman/Qobuz
19,49 €
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
13,49 €
9,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Avec What's Going On, Marvin Gaye avait plongé la Motown dans l'âge adulte doté d'une conscience. Avec Let's Get It On qui parait deux ans plus tard en 1973, il revient à des considérations nettement plus sensuelles, charnelles et ouvertement sexuelles ! Sa voix sublime d'amant redoutable atteint ici des sommets d'érotisme. Entre un voile de cuivres bouillants et une accolade de violons discrets, sa soul originelle se déhanche dans un groove langoureux qui ne peut que mener l'auditeur dans un kingsize bed aux draps de soie. Magique. © MZ/Qobuz
19,49 €
16,99 €

Disco - Paru le 30 septembre 2013 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
L’année 1978 est en pleine folie disco et ce deuxième album de Chic va devenir l’une des pierres angulaires du genre. Mais comme Bernard Edwards et Nile Rodgers sont loin d’être des musiciens/producteurs lambda, leur approche est évidemment bien au-dessus de la mêlée. Porté par les tubesques Le Freak et I Want Your Love, C’est Chic est assez proche de son prédécesseur – l’album éponyme Chic – mais cette fois la production est encore plus léchée, plus soignée et plus efficace. Alternant entre slows imparables et compositions groovy comme jamais, voilà un disque qui propose une vision enrichie du disco avec parties instrumentales soignées comme le somptueux solo de guitare sur Savoir Faire. Un indispensable – indémodable – du dancefloor. © CM/Qobuz
19,49 €
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
19,49 €
16,99 €

Soul - Paru le 1 octobre 2002 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1973 | Universal Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
En juin 73, James Brown a beau perdre son fils Teddy dans un accident de voiture, la cadence de sa production ne ralentit pas. Même la qualité suit comme sur les deux bandes originales qu'il signe avec Fred Wesley : Black Caesar et Slaughter's Big Rip-Off. Des superbes enregistrements funk qui annoncent ce mythologique et archi-samplé The Payback qui parait en décembre 1973. A l'origine, les compositions de cet opus devaient servir à la bande originale du film Hell Up In Harlem, mais elles seront rejetées par les producteurs déclarant qu'il s'agit "toujours de ce même vieux son James Brown. Pas assez funky"... Au final, The Payback sera certifié disque d'or. Avec le recul, les spécialistes le considèrent comme un album clef de la période la plus funky du Godfather. Son groove répétitif et lancinant, transe hypnotique slalomant entre soul et funk, est même devenu une signature propre à la star. Quelques années plus tard, on ne comptera plus les rappeurs ayant pillé The Payback pour trouver le sample qui fait mouche... © MD/Qobuz
20,49 €
17,49 €

Soul - Paru le 8 février 2011 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio

Funk - Paru le 23 août 2013 | Epic - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Téléchargement indisponible
Avec James Brown et George Clinton, Sly Stone est le troisième membre du triumvirat qui inventa le funk. Totalement azimuté, le musicien texan innovera dans de nombreux domaines à la tête de sa Family, multiraciale avant l’heure. Mélangeant la soul à des éléments pop et rock, les albums de Sly & The Family Stone influenceront toute la planète musicale. Sans Sly Stone, point de Prince ! Ce superbe coffret de 77 titres (dont 18 inédits) présente à la perfection la musique kaléidoscopique d’un génie musical fou et toujours en avance sur son temps. Essentiel. © MD/Qobuz
20,49 €
17,49 €

Soul - Paru le 5 décembre 1995 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1963 | Polydor

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Conscient de son potentiel scénique, le Godfather of Soul produit de sa poche, et contre l’avis de son label, ce live mythique. Dans l’antre surchauffée de l’Apollo Theater d’Harlem, la furie Brown est à son comble : le bon R&B à papa plastiqué par Jaaaaaaames dégage une violence quasi rock’n’roll, la transe gospel est comme électrocutée et la foule en délire n’a plus qu’à hurler d’un bout à l’autre de ce disque prophétique. Tout son art, passé et futur, est là, et nulle part ailleurs ! © MZ/Qobuz
20,49 €
17,49 €

Soul - Paru le 2 février 2006 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
34,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2011 | UNI - MOTOWN

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Terrassé de chagrin suite à la mort de sa complice Tammi Terrell, emportée par un cancer le 6 mars 1970 à seulement 24 ans, Marvin Gaye se retire du business, sombrant dans une intense dépression. Il se lance dans le football et signe chez les Detroit Lions. En juin de la même année, le chanteur revient pourtant à la musique, poussé par la situation sociale et politique. Alors que l'Amérique se bat avec ses propres démons, intérieurs (la ségrégation) et extérieurs (le Vietnam), il publie un chef d'œuvre de soul consciente. Avec sa prose engagée, What's Going On qui parait le 21 mai 1971 sort le label Motown du gentil rêve américain pour le confronter aux réalités de son temps. Mais Marvin Gaye, poète entertainer avant tout, fait groover son serment politique et social comme nul autre. Une magistrale symphonie, savamment dosée, où les cordes hypnotisent le rythme et les chœurs. La pierre angulaire de la musique noire américaine qui ne fut pourtant guère aisée à poser tant Berry Gordy, le patron de Motown, craignait que cette ouvre très politisée ne casse l'image toujours très (trop ?) positive de son label et de son poulain. Avec What's Going On, Marvin Gaye oblige Gordy à regarder en face le conflit vietnamien, les tensions interraciales et la dégradation des grandes métropoles américaines. Le succès du disque est pourtant immédiat et impressionnant, What's Going On raflant des tonnes de récompenses. Pour la première fois surtout, un album Motown est conçu différemment, sans le contrôle total de Gordy. Marvin Gaye signe un nouveau contrat avec son label, cette fois d'un million de dollars, le plus important pour un artiste noir à l'époque. Quant à What's Going On, il restera comme l’’un des plus grands albums du XXe siècle. Cette somptueuse édition du 40e anniversaire de What’s Going On publiée en 2011 sur 3CD comprend la version originale de l’album totalement remastérisée ainsi que les versions mono des singles et de nombreuses démos inédites. Elle contient aussi les Detroit Instrumental Sessions, étonnantes jam sessions inédites enregistrées entre fin 71 et début 72 par un groupe comprenant évidemment Marvin Gaye au piano et aux percussions mais aussi des musiciens du calibre de Ray Parker Jr., Wah Wah Watson, Michael Henderson et Hamilton Bohannon. © MZ/Qobuz
27,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2001 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Terrassé de chagrin suite à la mort de sa complice Tammi Terrell, emportée par un cancer le 6 mars 1970 à seulement 24 ans, Marvin Gaye se retire du business, sombrant dans une intense dépression. Il se lance dans le football et signe chez les Detroit Lions. En juin de la même année, le chanteur revient pourtant à la musique, poussé par la situation sociale et politique. Alors que l'Amérique se bat avec ses propres démons, intérieurs (la ségrégation) et extérieurs (le Vietnam), il publie un chef d'œuvre de soul consciente. Avec sa prose engagée, What's Going On qui parait le 21 mai 1971 sort le label Motown du gentil rêve américain pour le confronter aux réalités de son temps. Mais Marvin Gaye, poète entertainer avant tout, fait groover son serment politique et social comme nul autre. Une magistrale symphonie, savamment dosée, où les cordes hypnotisent le rythme et les chœurs. La pierre angulaire de la musique noire américaine qui ne fut pourtant guère aisée à poser tant Berry Gordy, le patron de Motown, craignait que cette ouvre très politisée ne casse l'image toujours très (trop ?) positive de son label et de son poulain. Avec What's Going On, Marvin Gaye oblige Gordy à regarder en face le conflit vietnamien, les tensions interraciales et la dégradation des grandes métropoles américaines. Le succès du disque est pourtant immédiat et impressionnant, What's Going On raflant des tonnes de récompenses. Pour la première fois surtout, un album Motown est conçu différemment, sans le contrôle total de Gordy. Marvin Gaye signe un nouveau contrat avec son label, cette fois d'un million de dollars, le plus important pour un artiste noir à l'époque. Quant à What's Going On, il restera comme l’’un des plus grands albums du XXe siècle. Cette Deluxe Edition de 2CD publiée en 2001 comprend la version originale de l’album ainsi qu’une seconde version (le Detroit Mix) mais aussi les versions mono des singles. Elle offre également le premier concert de Marvin Gaye depuis la maladie puis la mort de Tammi Terrell, enregistré au Kennedy Center Concert Hall de sa ville natale de Washington le 1er mai 1972. © MZ/Qobuz