Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Art Blakey & The Jazz Messengers

Le groupe formé en 1953 par le batteur Art Blakey et le pianiste Horace Silver, d'une influence fondamentale sur le cours du jazz, fut aussi une pépinière de musiciens devenus à leur tour d'importants solistes. Né à Pittsburgh (Pennsylvanie), le 11 octobre 1919, Art Blakey commence sa carrière de musicien dans l'orchestre de Fletcher Henderson (1939), avant d'accompagner Mary Lou Williams, Thelonious Monk et Buddy De Franco et Billy Eckstine. Figure du courant be-bop, il fonde en 1947 The Seventeen Messengers, incluant Miles Davis et Fats Navarro, puis s'associe au pianiste Horace Silver pour créer The Jazz Messengers. La première incarnation du groupe qui se produit au Birdland en 1953 comprend également Kenny Dorham (trompette), Lou Donaldson (saxophone) et Gene Ramey (contrebasse). Mais le 21 février 1954, c'est sous le nom The Art Blakey Quintet que sont enregistrés, avec Clifford Brown (trompette) et Curly Russell (contrebasse), les concerts qui donneront lieu aux albums A Night at Birdland, Vol. 1, 2 & 3. L'intitulé The Jazz Messengers apparaît sur disque pour les concerts au Café Bohemia (1955), avant le départ d'Horace Silver, laissant Art Blakey devenir le seul membre permanent au cours des trois décennies suivantes. Vont alors se succéder au fil des concerts, des tournées et des enregistrements une soixantaine de musiciens, et non des moindres puisqu'incluant entre autres Hank Mobley, Donald Byrd, Kenny Drew, Jackie McLean, Lee Morgan, Benny Golson, Bobby Timmons, Wayne Shorter, Curtis Fuller, Freddie Hubbard, Cedar Walton, John Gilmore, Chuck Mangione, Frank Mitchell, Keith Jarrett, Woody Shaw, Randy Brecker, Billy Harper, Slide Hampton, Julian Priester, Lonnie Liston Smith, Chick Corea, McCoy Tyner, George Cables, Buster Williams, Buddy Terry, Stanley Clarke, Steve Turre, James Williams, les frères Wynton et Branford Marsalis et Robin et Kevin Eubanks, Bobby Brown, Bobby Watson, Donald Brown, Terence Blanchard, Donald Harrison, Johnny O'Neal, Lonnie Plaxico, Wallace Roney, Kenny Garrett, Benny Green, Javon Jackson et Steve Davis. Parmi une cinquantaine d'enregistrements en studio et une vingtaine d'albums en public dressés dans un style hard bop indémodable, figurent Horace Silver & the Jazz Messengers (1955), The Jazz Messengers (1956), Hard Bop (1956), The Jazz Messengers with Thelonious Monk (1958), Cu-Bop (1957), Moanin' (1958), Art Blakey & the Jazz Messengers (1959) avec le tube « Blues March », A Night in Tunisia (1960), les bandes originales Des Femmes Disparaissent (1960) et Les Tricheurs (1961), Art Blakey!!!!! Jazz Messengers!!!!! (1961), Mosaic (1961), Buhaina's Delight (1961), Caravan (1962), Ugetsu (1963), Kyoto (1964), Free for All (1964), Indestructible (1966), Soul Finger (1966), Jazz Messengers '70 (1970), In Walked Sonny avec Sonny Stitt (1975), et d'autres jusqu'à One for All (1990). Le décès d'Art Blakey d'un cancer du poumon le 16 octobre 1990 à l'âge de 71 clôt l'aventure. Le batteur, introduit deux fois au Grammy Hall of Fame - en groupe et en soliste - reçoit un Grammy Lifetime Achievement Award posthume en 2005.


©Copyright Music Story Loïc Picaud 2022
Lire plus

Discographie

624 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 30
1 sur 30

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums