Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD84,49 €

Pop - Paru le 15 août 2014 | Columbia - Legacy

CD18,99 €

Pop - Paru le 22 octobre 2002 | Columbia

Leonard Cohen a trié les titres sur le volet pour ce double album anthologie de 31 chansons, qui reprend la carrière du compositeur depuis son premier album en 1967 jusqu'à Ten New songs de 2002. On peut ainsi considérer ce disque comme le reflet exact de la façon dont Cohen voit sa propre trajectoire. On y retrouve une poignée de sélections incontournables de toute rétrospective décente de Cohen -- "Suzanne", "Sisters of Mercy", "So Long Marianne", "Bird on a Wire", "Famous Blue Raincoat" et "I'm You're Man". L'album met un accent particulier sur la période 1988-2002, qui représente la moitié de la liste de titres. Pour ceux qui ont apprécié Cohen tout du long, c'est une bonne dose du meilleur de son œuvre, et il n'est certainement pas avare sur la durée, puisque chaque disque fait 78 minutes. ~ Richie Unterberger
CD14,99 €

Rock - Paru le 8 août 2019 | 3 Amigos

CD14,99 €

Rock - Paru le 12 juillet 2019 | Firefly

CD14,99 €

Rock - Paru le 18 juillet 2019 | Staten Island

CD14,49 €

Folk - Paru le 27 mars 2009 | Columbia

Après 15 ans d'absence, le septuagénaire Leonard Cohen remonte sur scène en 2008 pour une tournée européenne. Devant les foules plutôt extasiées, le chanteur-compositeur livre un long programme qui sert autant à résumer sa carrière qu'à réitérer sa mission sur ce double album live. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Leonard Cohen semble encore plus dynamique et passionné que la dernière fois qu'il était monté sur les planches au milieu des années 90. Il interprète ses grands classiques des années 60 "Suzanne" et "Bird on a Wire" avec une nouvelle énergie, fait la place à des bijoux contemporains comme "Anthem" et "Democracy", tout en ponctuant sa prsetation de mots d'esprit bien placés qui montrent qu'il n'a pas perdu son fameux humour noir. ~ Jim Allen
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Pop/Rock - Paru le 28 novembre 2014 | Columbia

Hi-Res
Enregistré à Dublin le 12 septembre 2013, ce beau concert de Leonard Cohen s’inscrivait dans sa tournée Old Ideas. Trente titres pour goûter aux différentes périodes musicales du troubadour montréalais. A 80 ans, il prouve surtout que, même sur scène, son blues dépressif et joliment cynique fait de bluffantes étincelles. Surtout, ses classiques d’hier comme ses complaintes d’aujourd’hui se mélangent avec un certain génie. Ce patchwork montre aussi que Cohen a su se renouveler sans génétiquement modifier son ADN. Ce Live In Dublin comblera donc aisément ses fans mais peut aussi servir de ticket d’entrée aux novices désireux de découvrir l’art d’un grand poète de notre temps. © CM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD12,99 €

Rock - Paru le 22 novembre 2019 | Columbia - Legacy

Hi-Res
D’outre-tombe, Leonard Cohen nous revient avec Thanks for the Dance, trois ans après le crépusculaire You Want It Darker. Dedans, il y avait ces paroles dont la résolution gelait la peau (« I’m ready my Lord ») et dont la voix à la profondeur noire hérissait les poils, tout en résonnant sur des chœurs mêlés d’orgue. La nuit l’emporta une poignée de jours plus tard, le 7 novembre 2016. Mais le chanteur avait déjà dessiné son ambition pour l'au-delà : un album posthume. Pour accomplir ses dernières volontés, il a choisi son fils Adam, déjà à la production dans ce que tous pensaient être l'ultime œuvre du maître. « Je connais bien le lexique sonore de mon père et nous avions déjà beaucoup discuté des arrangements lors des sessions de You Want It Darker. »Rassemblant les neuf textes sciemment mis de côté par son père, nus ou avec guitare, Adam Cohen a fait appel aux fidèles pour les habiller. « Malgré tout, je suis passé par une phase de doute. J’ai alors décidé de faire appel à tous ces artistes talentueux qui se retrouvent sur le disque, à commencer par Javier Mas, le guitariste espagnol qui accompagnait mon père sur scène. » Feist, Beck à la guitare, Daniel Lanois, Damien Rice ou Patrick Watson officient aussi. Pièce testamentaire parfaitement alignée, l’opus déroule dans un décor sobre – guitare, mandoline, piano, chœurs – des beautés bouleversantes. The Hills et sa montée en puissance, la lumière perçante des percussions de The Night of Santiago, la fulgurance de The Goal ou l’humble invitation à la contemplation de Listen to the Hummingbird (« Listen to the Hummingbird, don't listen to me ») en clôture. Mais c'est avant tout la voix grave du Canadien qui sert de matière première, convoquant ses thèmes de prédilections : la solitude, la disparition, l'humilité, la judéité. Après le rideau tombé de You Want It Darker, les remerciements. Magistral. © Charlotte Saintoin/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 25 juillet 1989 | Columbia

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsqu’il publie ce premier album à Noël de l’année 1967, Leonard Cohen a déjà 33 ans et une solide réputation d’écrivain. Sans doute la raison pour laquelle la maturité de son disque de folk on ne peut plus épuré impose sa grâce avec fermeté. Si l’influence de la scène folk du Greenwich Village des sixties est bien là, le Canadien réussit d’entrée de jeu à offrir la singularité (comme chez Dylan, on aime ou on déteste…) de sa voix hantée par une forme de tristesse. Un organe et une plume qui ont envoûté le grand producteur John Hammond (déjà découvreur de légendes nommées Billie Holiday, Bob Dylan, Bruce Springsteen, Aretha Franklin et Stevie Ray Vaughan) qui l’a signé chez Columbia. Songs Of Leonard Cohen débute par sa mythique Suzanne popularisée quelques mois plus tôt par la belle reprise qu’en a fait Judy Collins. Un hypnotique filet de voix monocorde, une capacité à sublimer le désespoir, l’amour et les bleus à l'âme, Leonard Cohen est alors un genre à lui seul. Cette nonchalance mêlée de mélancolie assez sombre, ces touches de cordes par ici, de chœurs par-là, presque en arrière-plan, tout cet univers, aride de prime abord, et qui demande attention et recueillement pour être pleinement apprécié… © MZ/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 19 septembre 2014 | Columbia

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Jeune octogénaire, le Canadien rappelle à ceux qui en douteraient encore que son blues dépressif et joliment cynique fait toujours d’impressionnantes étincelles. Avec Popular Problems, Leonard Cohen applique sa nonchalance si personnelle sur de nouvelles chansons impressionnantes de maîtrise. Surtout, le songwriter réussit à ne jamais se répéter, sa belle voix rauque et mélancolique servant de fil conducteur à un treizième album qui comptera. © CM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop - Paru le 3 avril 2012 | Columbia - Legacy

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 25 juillet 2014 | Columbia

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
A chaque nouvel album, l’envoûtement est immédiat. Et ces démentielles Old Ideas ne dérogeront pas à la règle… A 77 ans passés, Leonard Cohen, comme quelques autres géants de sa trempe, semble réitérer, toujours et encore, le même album, les mêmes compositions. Mais ces Vieilles idées n’ont pourtant rien de poussiéreuses. Au contraire. Sur ce douzième album studio aux saveurs parfois bluesy, le moine canadien a beau malaxer des thèmes aussi imposants/essentiels/majeurs que l’Amour ou la Mort, sa fausse nonchalance comme les courbes de sa voix chloroformée sont là pour magnifier cette poésie si particulière qu’il est bien le seul à distiller. Bref, longtemps imité, jamais égalé… © MD/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop - Paru le 10 avril 1990 | Columbia Nashville

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop - Paru le 3 avril 2012 | Columbia - Legacy

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 3 avril 2012 | Columbia - Legacy

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Folk - Paru le 26 octobre 2004 | Columbia

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop - Paru le 3 avril 2012 | Columbia - Legacy

Hi-Res
CD14,49 €

Folk - Paru le 10 septembre 2010 | Columbia - Legacy

En 2008, Leonard Cohen entamait une nouvelle tournée, la première depuis quinze ans. Ces prestations saluées comme les meilleures de sa carrière donnent ce nouvel album de douze classiques revisités, complètement inédits et entièrement enregistrés live. Un indispensable pour tous les amoureux du troubadour folk canadien.
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 25 juillet 2014 | Columbia - Legacy

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 8 mai 2015 | Columbia

Hi-Res Livret
On ne l’arrête plus ! Paru en décembre 2014, Live In Dublin documentait une soirée magique de la tournée de Leonard Cohen. Cette fois, ce quatrième opus live du Canadien mélancolique (pour ne pas dire dépressif…) capté durant cette interminable tournée (2008-2013) zoome sur un autre aspect de son processus créatif. Plus de la moitié des dix titres a en effet été enregistré durant la balance des concerts, lorsque Cohen et son groupe testaient de nouveaux titres et revisitaient des classiques comme le Joan Of Arc de 1971, ici en duo avec Sharon Robinson. On trouve aussi sur cet étonnant Forget: A Souvenir Of The Grand Tour, une étonnante relecture de Choices du grand George Jones, Rolls humaine de la country music, sorte d’opposé vocal de Leonard Cohen. Un disque étonnant qui comblera les fans du grand songwriter canadien. © MD/Qobuz

L'interprète

Leonard Cohen dans le magazine