Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Leonard Cohen - I'm Your Man

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

I'm Your Man

Leonard Cohen

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Lorsque paraît I’m Your Man en février 1988, Leonard Cohen prend tout le monde à contrepied. L’album s’ouvre non pas par un chapelet de notes jouées sur une guitare acoustique mais par… les rythmes effrénés de synthés hypnotiques ! Un habit chic et choc bien en phase avec son temps qui n’empêche évidemment pas le poète canadien alors âgé de 54 ans de conserver la causticité de sa plume et le génie de ses assemblages de mots si singuliers. First We Take Manhattan est d’une ironie parfaite, Ain’t No Cure For Love transforme Cohen en vrai faux crooner décalé et I’m Your Man est juste l’une de ses plus belles chansons. Rarement l’âme humaine n’aura été sondée avec autant de justesse ; et d’humour. Car derrière tous les attributs du désespoir qu’on aime lui voir porter, Leonard Cohen jonglait avec élégance avec l’humour… © MZ

Plus d'informations

I'm Your Man

Leonard Cohen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
First We Take Manhattan
00:06:01

Leonard Cohen, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer, Composer, Lyricist

(P) 1988 Sony Music Entertainment

2
Ain't No Cure for Love
00:04:51

Leonard Cohen, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist, Producer, Associated Performer, Composer, Lyricist, Producer - Jeff Fisher, Arranger, Keyboards - Anjani - Jennifer Warnes - Bob Stanley, Guitar - Vinnie Colaiuta, Drums - Peter Kisilenko, Bass - Richard Baudet, Saxophone - Roscoe Beck, Producer - Ian Terry, Engineer - François Deschamps, Assistant Engineer - Leanne Ungar, Mixing Engineer - Fred Echelard, Mixing Engineer

(P) 1986 Sony Music Entertainment (Holland) BV

3
Everybody Knows
00:05:36

Leonard Cohen, Arranger, Associated Performer, Composer, Keyboards, Lyricist, Main Artist, Producer, Arranger, Associated Performer, Composer, Keyboards, Lyricist, Producer - S. Robinson, Composer, Lyricist - Anjani - Jennifer Warnes - Michel Robidoux, Producer - Roscoe Beck - Roger Guérin, Engineer - Fred Echelard, Assistant Engineer - Leanne Ungar, Mixing Engineer

(P) 1988 Sony Music Entertainment

4
I'm Your Man
00:04:26

Leonard Cohen, Arranger, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist, Producer, Arranger, Associated Performer, Composer, Lyricist, Producer - Anjani - Tom Brechtlein, Drums - Michel Robidoux, Producer - Roscoe Beck - Roger Guérin, Engineer - Leanne Ungar, Engineer, Mixing Engineer - Fred Echelard, Assistant Engineer

(P) 1988 Sony Music Entertainment

5
Take This Waltz (Paris Version)
00:06:00

Leonard Cohen, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist, Producer, Associated Performer, Composer, Lyricist, Producer - Federico Garcia-Lorca, Lyricist - Jean Philippe Rykiel, Arranger - Jennifer Warnes - Evelyine Hebey - Mayel Assouly - Elisabeth Valletti - Raffi Hakopian, Violin - Jean-michel Reusser, Producer - Roscoe Beck, Producer - Jean-Jacques Peruchon, Engineer - Leanne Ungar, Engineer, Mixing Engineer - Kevin Beachamp, Engineer - Frank Wolf, Mixing Engineer

(P) 1988 Sony Music Entertainment

6
Jazz Police
00:03:53

Leonard Cohen, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist, Producer, Associated Performer, Composer, Lyricist, Producer - Jeff Fisher, Arranger, Composer, Lyricist - Anjani - Vinnie Colaiuta, Drums - Ian Terry, Engineer - François Deschamps, Assistant Engineer - Fred Echelard, Assistant Engineer - Leanne Ungar, Mixing Engineer

(P) 1988 Sony Music Entertainment

7
I Can't Forget
00:04:31

Leonard Cohen, Arranger, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist, Piano, Arranger, Associated Performer, Composer, Lyricist, Piano - Jennifer Wames - Roscoe Beck, Arranger, Producer - Jude Johnstone - Sneaky Pete Kleinow, Steel Guitar - Lenny Castro, Percussion - Vinnie Colaiuta, Drums - Billy Youdelman, Engineer - Leanne Ungar, Mixing Engineer - Fred Echelard, Assistant Engineer

(P) 1988 Sony Music Entertainment

8
Tower of Song
00:05:38

Leonard Cohen, Arranger, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist, Producer, Arranger, Associated Performer, Composer, Lyricist, Producer - Ian Terry, Engineer - François Deschamps, Engineer - Leanne Ungar, Engineer, Mixing Engineer - Fred Echelard, Assistant Engineer

(P) 1988 Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Lorsque paraît I’m Your Man en février 1988, Leonard Cohen prend tout le monde à contrepied. L’album s’ouvre non pas par un chapelet de notes jouées sur une guitare acoustique mais par… les rythmes effrénés de synthés hypnotiques ! Un habit chic et choc bien en phase avec son temps qui n’empêche évidemment pas le poète canadien alors âgé de 54 ans de conserver la causticité de sa plume et le génie de ses assemblages de mots si singuliers. First We Take Manhattan est d’une ironie parfaite, Ain’t No Cure For Love transforme Cohen en vrai faux crooner décalé et I’m Your Man est juste l’une de ses plus belles chansons. Rarement l’âme humaine n’aura été sondée avec autant de justesse ; et d’humour. Car derrière tous les attributs du désespoir qu’on aime lui voir porter, Leonard Cohen jonglait avec élégance avec l’humour… © MZ

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Leonard Cohen
Thanks for the Dance Leonard Cohen
You Want It Darker Leonard Cohen
Songs Of Leonard Cohen Leonard Cohen
Live In Dublin Leonard Cohen

Playlists

Dans la même thématique...
In Absentia Porcupine Tree
Western Stars Bruce Springsteen
Les Grands Angles...
L’âge d’or du death metal américain

Sous-genre sulfureux du metal, souvent rejeté, parodié ou mal interprété, le death metal a néanmoins su conquérir le public au fil des décennies. Apparue dans les années 80, cette musique continue d’évoluer, depuis la recherche de l’ultraviolence des débuts au plus récent métissage avec d’autres genres plus mainstream. Petit retour sur ses origines, avant un second volet qui s’intéressera à la scène suédoise.

Les Rita Mitsouko, partenaires particuliers

Les Rita Mitsouko formaient un couple insolite, mais ça n’a pas empêché leur musique de séduire un très large public. À coups d’audace et de mélanges, parfois de scandales, le groupe formé par Catherine Ringer et Fred Chichin en 1979 a écrit des chansons essentielles de la bande-son des années 1980, et devenues éternelles. Alors que la Philharmonie de Paris offre une carte blanche à la chanteuse pour les 40 ans du groupe, retour sur l’itinéraire d’un duo pas comme les autres.

Jimi Hendrix, le ciel a fini d’attendre

Malgré une carrière éclair, Jimi Hendrix a eu le temps de réinventer le blues en repoussant les limites sonores du genre, grâce à sa Stratocaster et à la liberté électrique de son inspiration. Son troisième album posthume <i>Both Sides of the Sky</i>, une compilation d’inédits cinq étoiles, offre un panorama étonnamment large de l'épopée courte mais fulgurante du Voodoo Child.

Dans l'actualité...