Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Omar Sosa

Aficionados de mélanges savamment dosés, Omar Sosa, qui voit le jour à Camagüey le 10 avril 1965, est un être fin et cela s'entend. Sur des compositions solidement charpentées, le Cubain crée des ambiances à base de jazz, de hip hop et d'une touche cubaine omniprésente sans être envahissante. Sa musique spirituelle et, surtout, terriblement sensuelle, emmène l'auditeur vers des contrées à la fois urbaines et ouvertes vers des paysages aérés. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si l'homme ne s'habille que de blanc. Les chansons d'Omar Sosa sont à son image : dans l'air du temps, mais avec cette pointe d'originalité qui les rend immédiatement reconnaissables. Dès l'âge de 5 ans, il commence à étudier à l'Ecole Provinciale de Musique de Camagüey. Il y reste jusqu'en 1977, date à laquelle il part à La Havane pour se spécialiser en percussions. Il est un élève doué puisque dès 1983 il donne lui-même des cours de percussions aux jeunes enfants de deux Ecoles d'Art, l'une située à Manzanillo et l'autre à La Havane. En 1986, il fonde son groupe, appelé Tributo, qui commence à tourner en Angola, au Nicaragua, au Congo et en Ethiopie. La formation vivra deux ans, jusqu'au moment où le chanteur cubain Vincente Feliu demande à Omar d'être à la fois son pianiste et son directeur artistique. En 1990, Sosa monte une nouvelle formation, Xl Talla extra, avec laquelle il participe au concert de clôture de l'Exposition Universelle de Séville. Mais le pianiste/compositeur est à un point de sa carrière où il ressent le besoin de changer d'air. En 1993, il s'installe en Equateur, à Quito. Là, il joue aussi bien avec l'Orchestre Symphonique d'Equateur qu'au sein d'un atelier de percussions cubaines avec la fanfare municipale de Quito. Ses diverses expériences musicales l'amènent à jouer avec une série de formations et l'acheminent doucement vers ces mélanges jazz/ afro caribéens/ musiques urbaines qui le caractérisent aujourd'hui. En 1996, il enregistre enfin son propre album solo, Omar, Omar, dans lequel on retrouve les éléments qui marquent sa trilogie sur les racines (Free Roots, Spirit Of Roots et Inside). Se partageant entre Quito et San Francisco - ses deux lieux de résidences - le pianiste invite à des voyages élégants. En 1998, il enregistre en public, au Festival de jazz de San Francisco, l'album Nfumbe avec le percussionniste John Santos. Un autre live, enregistré dans les studios de FIP, voit le jour en 2006. Deux ans plus tard, il revient avec Afreecanos, nouvel opus qui démontre l'étendue de son inspiration : un mélange de jazz, de sonorités afro-caribéennes et de musiques plus urbaines. En 2010, Ceremony est son premier travail en big band. Il a été arrangé par le Brésilien Jaques Morelenbaum, lui-même compositeur et violoncelliste, connu pour ses collaborations avec Antonio Carlos Jobim, Caetano Veloso, Gilberto Gil, Gal Costa, Cesária Evora et Mariza. Invoquant une pléiade de divinités Yoruba, cette Ceremony emprunte le caractère sacré des cérémonies batá, tout en plongeant dans le son, le danzón et le cha-cha-cha cubains. Symbolisant l'héritage et l'évolution spirituelle de Sosa, l'album traduit aussi sa vénération pour Elegba, gardien des esprits, medium tout puissant et maître des destinées. Il présente de brillantes relectures de titres d'Omar Sosa, extraits de ses albums Spirit Of The Roots, Bembón et Afreecanos, auxquels s'ajoutent deux nouveaux titres, Llegada Con Elegba et Salida Con Elegba. Conçues dans la tradition des quartets afro-cubains, les compositions finement ciselées de Sosa permettent à Morelenbaum, tout en laissant le champ libre aux formidables improvisations du pianiste, de jouer sur une large palette de sons et d'utiliser au maximum le potentiel des solistes du NDR Bigband. En 2013, avec Eggn The Afri-Lectric Experience, le Cubain signe un disque moderne qui tire sa force du passé et sous-tendu par une spiritualité ancestrale : un hommage au Kind of Blue de Miles Davis. Un hommage évidemment pas comme les autres où le style de Miles est métissé d'improvisations et de rythmes afro-caribéens. Lire plus

Discographie

29 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums