Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES20,49 €
CD17,49 €

Soul - Paru le 8 février 2005 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
A partir de :
CD16,99 €

Soul - Paru le 8 février 2005 | Rhino Atlantic

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Acte de naissance du groupe et du « Memphis Sound », dont Booker T. & The MG’s sera l’ambassadeur principal aux côtés de figures immortelles telles que Otis Redding, Isaac Hayes ou encore Carla Thomas, cet opus est un des albums instrumentaux les plus important et intéressant de son époque, et n’a pas pris une seule ride au jour d’aujourd’hui. Il réinvente à la sauce sudiste de Memphis le R’n’B alors porté par Ray Charles, prônant une soul funky qui puisent ses influences dans la patrimoine musical américain des communautés blanches et noires, symbole du « son Stax » débarrassé des clivages raciaux de cette Amérique des années 60, et qui envahira les ondes du monde entier et influencera plusieurs générations de musiciens, tous styles confondus. Mêlant titres originaux et reprises, les 35 minutes de ce disque nous démontrent toute la force de la musique instrumentale, où, en l’occurrence, l’orgue et la guitare se substituent parfaitement au chant. La reprise de « I got a woman » de Ray Charles (considéré par certain comme le premier morceau soul) en est l’exemple le plus flagrant, nous faisant presque oublier le chant du Genius sur la version initiale. « Green Onions », le titre phare, et son jumeaux « Mo’ Onions » construits pourtant sur le même tempo, sont différents à bien des égards et ne tombent pas dans les facilités de la répétition, l’orgue de Booker T. Jones et la guitare de Steve Cropper parvenant à apporter une véritable fraîcheur et une nouvelle lecture sur « Mo’ Onions ». Des titres « Behave yourself », « Lonely Avenue » ou encore « One who really loves you », reprise de Smokey Robinson, permettent à Jones de nous dévoiler l’ampleur de son talent et sa grande dextérité d’organiste. Ce premier album du quartette se conclue par le superbe « Comin’ Home Baby », où tout le talent de Cropper y est illustré, cette sonorité et sa rythmique si particulière qui font de lui un des guitaristes incontournables du R’n’B. © ©Copyright Music Story Antoine Girard 2016
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD9,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1970 | Craft Recordings

Hi-Res
A partir de :
CD13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1983 | Stax

Réédition de l'album paru en 1971 / Booker T & The MG's, musiciens
A partir de :
CD22,49 €

Soul - Paru le 19 mars 2007 | Rhino

A partir de :
CD16,99 €

Soul - Paru le 8 février 2005 | Rhino Atlantic

A partir de :
CD16,99 €

Soul - Paru le 16 juin 1992 | Rhino - Elektra

A partir de :
CD16,99 €

Soul - Paru le 14 décembre 2004 | Rhino - Elektra

A partir de :
CD13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1986 | Stax

A partir de :
CD16,99 €

Soul - Paru le 8 février 2005 | Rhino Atlantic

A partir de :
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Soul - Paru le 8 février 2005 | Rhino Atlantic

Hi-Res
A partir de :
CD14,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2007 | Stax

A partir de :
CD13,99 €

Soul - Paru le 1 octobre 1968 | Stax

This 1968 album found the Memphis instrumental group running through the usual batch of then-current soul hit covers ("La La Means I Love You," "Be Young, Be Foolish, Be Happy"), pop tunes ("Eleanor Rigby," "Foxy Lady") and hits like "Hang 'Em High" and the title track in their own trademark style. Most interesting are the tracks where Booker T. switches over to piano and the band suddenly becomes a very jazzy outfit, like "Willow Weep for Me" and "Over Easy." One of the better albums in their discography. © Cub Koda /TiVo
A partir de :
CD16,99 €

Soul - Paru le 12 mai 1992 | Rhino - Elektra

A partir de :
CD14,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1991 | Stax

Produit, arrangé et écrit par Booker T. Jones, cet opus de 1968, bande originale du film éponyme de Jules Dassin, loin de représenter le meilleur album de Booker T. & the MG’s n’en demeure pas moins très intéressant sur différents plans. Tout d’abord, en sa qualité de « musique de film », il précède de trois ans les albums Superfly de Curtis Mayfield, Shaft d’Isaac Hayes et autre Sweet sweetback’s baadasssss song de Melvin Van Peebles, soundtracks (très réussis) de films inaugurant l’ère de ce que l’on a nommé la Blaxploitation au début des années 70 aux Etats-Unis. De plus, ses dix titres - huit instrumentaux et deux chantés - qui illustrent l’histoire du film, reflètent brillament la vie d’un jeune homme noir vivant dans le ghetto, en cette période de grands troubles de la fin d’année 68, peu de temps après l’assassinat du pasteur Martin Luther King dans un motel de Memphis, ville du label Stax et de Booker T. & the MG’s. Le groupe aborde ici des ambiances différentes, nous livrant des morceaux au tempérament calme et doux, un brin nostalgique - à l’image du magnifique « Chidren, don’t get weary» , ou encore du titre d ‘ouverture « Johnny I love you»  - et d’autres au rythme plus soutenu, arborant des thèmes entraînants, nous plongeant dans une ambiance plus oppressante pour certain d’entre eux, comme le singulier et énigmatique « Deadwood dick» ou l’envoûtant «Run tank run». Le single «Time is tight», qui connaîtra d’ailleurs un franc succès, développe une mélodie enjouée facilement mémorisable, où l’orgue de Booker T. Jones joue et se fond une fois de plus à merveille avec la guitare et les riffs percutants de Steve Cropper. Si ce n’est pas leur meilleur album, il mérite tout de même une écoute attentive, et symbolise une fois de plus la maîtrise de ce quartette d’une soul « made in South » dont eux seuls ont le secret.  © ©Copyright Music Story Antoine Girard 2015
A partir de :
CD13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2006 | Stax

A partir de :
CD33,99 €

Soul - Paru le 2 avril 2007 | Rhino Atlantic

A partir de :
CD21,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2003 | Stax

Compilation rassemblant des titres instrumentaux / Booker T & The MG's - The Mar-Key
A partir de :
CD14,99 €

Soul - Paru le 1 octobre 1968 | Stax

This 1968 album found the Memphis instrumental group running through the usual batch of then-current soul hit covers ("La La Means I Love You," "Be Young, Be Foolish, Be Happy"), pop tunes ("Eleanor Rigby," "Foxy Lady") and hits like "Hang 'Em High" and the title track in their own trademark style. Most interesting are the tracks where Booker T. switches over to piano and the band suddenly becomes a very jazzy outfit, like "Willow Weep for Me" and "Over Easy." One of the better albums in their discography. © Cub Koda /TiVo
A partir de :
CD21,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2003 | Fantasy Records

Compilation rassemblant des titres inédits du groupe / Booker T & The MG's