Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yves Montand

Acteur et chanteur d'ascendance italienne, Ivo Livi dit Yves Montand, né en Toscane le 13 octobre 1921, reste l'une des plus importantes figures culturelles françaises de la seconde moitié du XXe siècle. Il découvre et grandit à Marseille quand ses parents fuit le régime fasciste italien de Benito Mussolini en 1924 et effectue divers emplois à l'adolescence. Admirateur de Fred Astaire, il s'immerge dans le milieu du music-hall et commence par l'imitation avant de chanter. Le 21 juin 1939, il fait son premier tour de chant à l'Alcazar de Marseille avec des chansons comme « Dans les plaines du Far-West ». Si la Seconde Guerre mondiale le voit travailler, il continue de chanter le soir à l'Odéon de la cité phocéenne et échappe au Service du travail obligatoire de l'Occupation allemande en quittant Marseille pour Paris en 1943. Les propositions s'enchaînent, à l'ABC, à Bobino, et au Moulin-Rouge en première partie d'Edith Piaf, qui le prend sous son aile. Son répertoire s'étoffe avec de nouveaux auteurs pour « Battling Joe » ou « Luna Park », ses récitals au Théâtre de l'Etoile sont des succès à répétition (1945-1953), il entame une carrière d'acteur qui s'avérera prolifique. Le film Les Portes de la nuit comprend la chanson « Les Feuilles mortes » de Jacques Prévert, dont il fera un classique, et il rencontre Simone Signoret, qu'il épouse en 1951. Ses sympathies avec le Parti communiste le voient chanter à Moscou, quand sa popularité internationale l'amène aux Etats-Unis, où il joue avec Marylin Monroe dans Le Milliardaire (1960). A son retour, les rôles affluent : Paris brûle-t-il ? de René Clément ; Z, L'Aveu et Etat de siège avec Costa-Gavras ; César et Rosalie puis Vincent, François, Paul et les autres pour Claude Sautet ; La Folie des grandeurs avec Louis de Funès ; Le Sauvage avec Catherine Deneuve... Omniprésent au cinéma, Yves Montand revient à la scène en 1974, puis pendant plusieurs semaines à l'Olympia en 1981-1982, dont les concerts d'adieux donnent lieu au double album Montand 81. Crooner à la française, comédien engagé, grand séducteur, Montand interprète le personnage vieillissant du Papet dans les récits de Pagnol, Jean de Florette et Manon des Sources (1985-1986), puis un dernier film pour Jean-Jacques Beineix, IP5 (1992), sorti après son décès survenu le 9 novembre 1991, alors qu'il préparait son retour sur la scène du Palais Omnisports de Paris-Bercy. La France rend un hommage national à celui, naturalisé en 1929, qui n'a eu ni César, ni Légion d'honneur.


©Copyright Music Story Loïc Picaud 2023

Discographie

669 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 2 3 4 5 ... 32
1 2 3 4 5 ... 32

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums