Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jean-Claude Malgoire - Sigismund Neukomm: Requiem à la mémoire de Louis XVI

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Sigismund Neukomm: Requiem à la mémoire de Louis XVI

La Grande Ecurie et la Chambre du Roy - J.-Cl. Malgoire

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Si l’on vous dit « Sigismund von Neukomm », il y a à parier que vous lèverez un sourcil et demanderez « Sigismund von qui ? »… Ne vous en faites pas, le personnage est en effet assez peu connu de nos jours (alors qu’il fut une star de son vivant, et ce sur trois continents !), malgré les quelque deux mille œuvres qu’il semble avoir laissé à la postérité, et qui ne font que commencer à faire l’objet d’un épluchage systématique. C’est que l’infortuné Neukomm avait demandé qu’à sa mort, survenue en 1858 à Paris, tous ses manuscrits soient légués à la Bibliothèque du roi de Prusse… Hélas, avec les quelques ressentiments anti-allemands (et bien que Neukomm, Autrichien de naissance, fût installé en France pendant des décennies, avec Légion d’honneur et tout le tralala) nés après en raison de la guerre de 1870, le tout resta en France, enfoui à la Bibliothèque nationale, et ne fut pas rendu public avant le milieu des années 1950, une fois terminées les quelque tracasseries franco-allemandes de 1914-18 puis de 1939-45. Neukomm naît à Salzbourg en 1778 et, au cours de quelque soixante ans de carrière, réussit à faire entendre sa musique sur trois continents. Ses premiers voyages l’emmènent en Russie, où il devient le directeur de l’opéra du théâtre allemand de Saint-Pétersbourg. Quelques années plus tard, on le trouve au Brésil, attaché à la cour portugaise qui, fuyant Napoléon, avait débarqué en catastrophe à Rio de Janeiro. De retour en Europe, Neukomm est reçu en France en 1822 par le duc d’Orléans, futur Louis-Philippe. Neukomm raconte : « Je fus accueilli avec autant de bienveillance par toute cette noble famille, que si j’avais été un membre de leur cercle intime, Mme Adélaïde, sœur du duc, fut pour moi une véritable protectrice. S. A. était douée des dispositions les plus heureuses qu’elle avait cultivées et augmentées à l’école du malheur pendant son exil à l’étranger. Elle possédait un vrai talent d’artiste sur la harpe [...]. J’avais l’honneur de dîner régulièrement deux ou trois fois par semaine à la table du duc, et j’accompagnais S. A. Mme Adélaïde, soit avant, soit après le dîner, sur le piano ou sur l’orgue expressif. » Il travailla encore une vingtaine d’années au service musical (et, pensent d’aucun, comme espion occasionnel…) de Talleyrand, qui lui avait déjà commandé cette Messe à la mémoire de Louis XVI lors du Congrès de Vienne, ouvrage que voici enregistré sous la houlette de la Grande Écurie et la Chambre du Roy. Bon, Neukomm ne fit que recycler une messe écrite deux ans auparavant à la mémoire des frères Haydn qui furent ses maîtres, mais qu’importe ! La Messe fut donnée en grande pompe à Vienne en 1815 devant un parterre de rois, de princes, d’empereurs, et maintenant devant l’aimable qobuzonaute… Le style de Neukomm poursuit celui de ses maîtres, ainsi que de son idole Mozart. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Sigismund Neukomm: Requiem à la mémoire de Louis XVI

Jean-Claude Malgoire

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Marche funèbre / Miserere mei Deus 00:11:55

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

2
Missa di Requiem: I. Introit 00:09:53

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

3
Missa di Requiem: II. Sequence (Dies irae) 00:14:37

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

4
Missa di Requiem: III. Offertorium 00:08:25

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

5
Missa di Requiem: IV. Sanctus 00:01:40

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

6
Missa di Requiem: V. Benedictus 00:03:51

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

7
Missa di Requiem: VI. Agnus Dei 00:07:11

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

8
Missa di Requiem: VII. Libera me 00:04:11

La Grande Écurie et La Chambre Du Roy, Performer - Jean-Claude Malgoire, Performer - Choeur de Chambre de Namur, Performer - Sigismund Neukomm, Composer

2016 Alpha Classics / Outhere Music France 2016 Château de Versailles Spectacles

Descriptif de l'album

Si l’on vous dit « Sigismund von Neukomm », il y a à parier que vous lèverez un sourcil et demanderez « Sigismund von qui ? »… Ne vous en faites pas, le personnage est en effet assez peu connu de nos jours (alors qu’il fut une star de son vivant, et ce sur trois continents !), malgré les quelque deux mille œuvres qu’il semble avoir laissé à la postérité, et qui ne font que commencer à faire l’objet d’un épluchage systématique. C’est que l’infortuné Neukomm avait demandé qu’à sa mort, survenue en 1858 à Paris, tous ses manuscrits soient légués à la Bibliothèque du roi de Prusse… Hélas, avec les quelques ressentiments anti-allemands (et bien que Neukomm, Autrichien de naissance, fût installé en France pendant des décennies, avec Légion d’honneur et tout le tralala) nés après en raison de la guerre de 1870, le tout resta en France, enfoui à la Bibliothèque nationale, et ne fut pas rendu public avant le milieu des années 1950, une fois terminées les quelque tracasseries franco-allemandes de 1914-18 puis de 1939-45. Neukomm naît à Salzbourg en 1778 et, au cours de quelque soixante ans de carrière, réussit à faire entendre sa musique sur trois continents. Ses premiers voyages l’emmènent en Russie, où il devient le directeur de l’opéra du théâtre allemand de Saint-Pétersbourg. Quelques années plus tard, on le trouve au Brésil, attaché à la cour portugaise qui, fuyant Napoléon, avait débarqué en catastrophe à Rio de Janeiro. De retour en Europe, Neukomm est reçu en France en 1822 par le duc d’Orléans, futur Louis-Philippe. Neukomm raconte : « Je fus accueilli avec autant de bienveillance par toute cette noble famille, que si j’avais été un membre de leur cercle intime, Mme Adélaïde, sœur du duc, fut pour moi une véritable protectrice. S. A. était douée des dispositions les plus heureuses qu’elle avait cultivées et augmentées à l’école du malheur pendant son exil à l’étranger. Elle possédait un vrai talent d’artiste sur la harpe [...]. J’avais l’honneur de dîner régulièrement deux ou trois fois par semaine à la table du duc, et j’accompagnais S. A. Mme Adélaïde, soit avant, soit après le dîner, sur le piano ou sur l’orgue expressif. » Il travailla encore une vingtaine d’années au service musical (et, pensent d’aucun, comme espion occasionnel…) de Talleyrand, qui lui avait déjà commandé cette Messe à la mémoire de Louis XVI lors du Congrès de Vienne, ouvrage que voici enregistré sous la houlette de la Grande Écurie et la Chambre du Roy. Bon, Neukomm ne fit que recycler une messe écrite deux ans auparavant à la mémoire des frères Haydn qui furent ses maîtres, mais qu’importe ! La Messe fut donnée en grande pompe à Vienne en 1815 devant un parterre de rois, de princes, d’empereurs, et maintenant devant l’aimable qobuzonaute… Le style de Neukomm poursuit celui de ses maîtres, ainsi que de son idole Mozart. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Jean-Claude Malgoire
Dans la même thématique...

Dans l'actualité...