Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Keith Richards

L’increvable Keith Richards, principal guitariste et songwriter des légendaires Rolling Stones, fait partie des acteurs majeurs de l’histoire de la musique, ayant formé avec son comparse Mick Jagger l’un des duos les plus emblématiques du rock ‘n’ roll. Auteur de quelques-unes des chansons les plus connues au monde, sa carrière tapissée de succès et de débauche a fait de lui une icône et la définition même d’une rockstar. A l’aise au sein d’un groupe, Keith Richards fut le dernier Rolling Stones à se lancer dans des projets solos, mettant toujours son jeu de guitare unique au service d’une recette musicale qui lui a valu le surnom de « Mr. Rock & Roll ».

Keith Richard nait en 1943 à Dartford, à quelques kilomètres de Londres. C’est à l’école primaire qu’il fait la connaissance de Mick Jagger… les deux enfants se lient d’amitié mais se voit forcés de se séparer, chacun allant dans une école différente ensuite. Entre temps, le jeune Richards découvre la musique et devient notamment fan de Roy Rogers avant de commencer à chanter au sein d’une chorale. C’est un peu plus tard qu’il commence à jouer de la guitare et se bâtit rapidement une fascination pour le rock ‘n’ roll américain et pour son idole Chuck Berry. Il est ensuite renvoyé de son école et intègre la Sidcup Art School, établissement spécialisé dans l’art, où il rencontre Dick Taylor qui joue alors dans un groupe de blues avec Mick Jagger, les Pretty Things. Richards ne tarde pas à les rejoindre et, au bout de deux ans, le groupe évolue et prend le nom de The Rolling Stones.

Débutant comme un groupe de reprise de blues et de R&B, les Stones prennent peu à peu de l’ampleur et atteignent le succès international en 1965 grâce au tube (I Can’t Get No) Satisfaction. Le reste appartient à l’Histoire et le groupe devient rapidement l’une des formations musicales les plus populaires et les plus couronnée de succès de tous les temps grâce notamment à des chefs d’œuvres comme Sticky Fingers (1971) et Exile on Main Street (1972). Keith Richards, devenu un véritable guitar hero, devient aussi un symbole de la débauche dû à ses nombreuses addictions, notamment à l’héroïne, drogue qu’il tentera de se débarrasser pendant de nombreuses années.

Après de nombreuses épreuves difficiles (décès de son fils Tara en 1976, problèmes avec la justice pour possession de drogues…), Richards parvient à atteindre une certaine sobriété et continue à être prolifique, publiant régulièrement avec les Stones des albums qui confirmeront leur popularité et leur talent. C’est pendant les années 80 que Jagger prend la décision de diriger la musique du groupe vers un son plus pop… décision que Richards n’accepte pas, engrangeant une certaine animosité entre les deux musiciens et poussant le chanteur à se lancer dans une carrière solo qui prendra peu à peu le dessus sur sa participation au sein des Stones. Des rumeurs de séparation du groupe se font de plus en plus fortes, accentuées en 1986 lorsque Jagger refuse de participer à la tournée de l’album Dirty Work. Keith Richards décide alors de se lancer dans sa propre aventure aux côtés d’un autre groupe de musiciens, The X-pensive Winos.

Son premier album solo, Talk is Cheap, parait en 1988 et est très bien reçu par la critique et le public, surpassant les travaux en solitaire de Mick Jagger. Ce dernier se décide à revenir au sein des Stones, donnant naissance notamment au disque Steel Wheels en 1989. Au début des années 90, Richards et Jagger repartent pour des projets solos mais se mettent cette fois d’accord sur le fait que rien ne doit être prioritaire au Rolling Stones. Le second album du guitariste arrive en 1992 sous le nom de Main Offender et est lui aussi bien accueilli. A côtés de sa carrière au sein des Stones, il prend également le temps de participer à diverses projets, enregistrant pour des albums de quelques artistes blues et rock, s’essayant au cinéma aux côtés de Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes : jusqu’au bout du monde en 2007, et publiant son autobiographie Life en 2010.

Les Rolling Stones fêtent leur 50e anniversaire en 2012 et continuent régulièrement à faire des tournées incroyablement lucratives à travers le monde. Keith Richards n’oublie pas ses projets solos et travaille à cette même période à la création de son troisième album. Ce dernier, fait en collaboration avec les X-Pensive Winos, est publié en 2015 sous le nom de Crosseyed Heart. © LG/Qobuz

Lire plus

Discographie

26 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums