Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 janvier 2018 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 3F de Télérama - Choc de Classica - 5 Sterne Fono Forum Jazz
Comme tous les grands souffleurs, John Surman possède un son identifiable dès la première respiration. Un son qui s’est aussi bien nourri de la culture de sa terre natale britannique (le folklore local est une des composantes de sa musique) que de celle d’autres contrées. Le saxophoniste et clarinettiste a ainsi croisé la route du pianiste Nelson Ayres – bien connu des fans de jazz brésilien pour son travail avec Airto Moreira et Milton Nascimento – lors d’une tournée en Amérique du Sud. Et c’est à Oslo qu’il a rencontré le vibraphoniste américano-norvégien Rob Waring, expatrié en Scandinavie. Avec Invisible Threads, les trois hommes sont réunis pour jouer un programme composé principalement de pièces originales de Surman, enregistrées à Oslo en juillet 2017, sous la direction artistique de Monsieur ECM, Manfred Eicher. Un programme comme une ode aux mélodies qui transcendent les idiomes. Une fois de plus, John Surman déroule des narrations belles et singulières. Des parcelles de joie intérieure, presque mélancoliques, au cœur desquelles les improvisations se boivent comme de divins élixirs. Ce jazz est évidemment autre. Et comme le saxophoniste est un locataire d'ECM depuis des décennies, il est aussi l’un des artisans du son du label munichois. Et aujourd'hui plus que jamais. © MD/Qobuz« [...] La musique est diaphane, évocatrice de limbes irisés, constamment lyrique, comme issue d'un au-delà dont il connaît seul l'emplacement et avec lequel il tisse de fabuleux "liens invisibles". Et tout semble simple, naturel, coulant de source claire, comme sans préparation, respirant avec aisance, bruissant de souffles loquaces mais sans vertiges, dont l'effet durable n'est pas seulement musical, mais chaleureusement poétique.» (Classica, mars 2018 / Jean-Pierre Jackson)« [...] c’est une musique humble et recueillie qui compose cet album, son vingt-cinquième pour le label ECM. [...] On s’étonne de découvrir tant de verve et d’enfance inentamées chez ce Britannique de 73 ans qui n’a jamais renoncé à affiner sa sensibilité. » (Télérama, janvier 2018 / Louis-Julien Nicolaou)
CD14,99 €

Jazz - Paru le 25 mai 2012 | ECM

Distinctions Choc de Classica - Sélection JAZZ NEWS
John Surman est un musicien exceptionnellement polyvalent qui fait preuve d’incroyables prouesses instrumentales souvent illustrées dans des contextes différents. C'est cependant dans ses albums solo que l'on peut avoir le meilleur aperçu de sa faculté de création mélodique. (On se rappelle, entre autres, le disque « Private City », enregistré sur ECM en 1987, qui reste l’un des best sellers du catalogue ECM). Saltash Bells qui se place dans cette veine, tire son inspiration des souvenirs d’enfance du saxophoniste et plus spécifiquement de lieux situés dans la région de l’Ouest britannique et des sons qui s’y rattachent. Pour exemples, la chanson-titre se réfère aux échos de cloche de l'église Saltash retentissant dans la vallée de la Tamar River, à la frontière du Cornouailles et du Devon ; Whistman’s wood, quant à lui, évoque la mystérieuse forêt pétrifiée de Dartmoor. Un album de souvenirs anciens qui nourrissent une musique nouvelle. © Qobuz
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 septembre 1990 | ECM

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Paru en 1990, Road To Saint Ives est l’œuvre d’un homme, d’un seul : John Surman. Saxophone soprano ou baryton, clarinette basse, claviers et percussions, le Britannique pilote ici l’intégralité des instruments qu’il superpose en couches savamment dosées. Le résultat, magnifique, alterne entre voyage introspectif et amples paysages sonores. Lorsqu’il publie ce disque, Surman est déjà une figure majeure du jazz européen et un locataire de premier choix du label ECM pour lequel il a alors déjà signé plusieurs albums. Mais cette fois, ce périple solitaire donne à son univers musical une densité inédite. Une force intérieure et harmonique qui en fait l’un de ses plus beaux enregistrements. © MD/QObuz
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 octobre 1997 | ECM

Distinctions Sélection du Mercury Prize
CD14,99 €

Jazz - Paru le 5 septembre 1988 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 26 janvier 2004 | ECM

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 25 mai 2012 | ECM

Hi-Res Livret
CD14,99 €

Jazz - Paru le 19 juin 2009 | ECM

Album du saxophoniste John Surman (paru en 2009) regroupant également John Abercrombie (guitare), Drew Gress (contrebasse) et Jack DeJohnette (batterie) - Enregistré à l'Avatar Studio à New York en septembre 2007
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 septembre 1995 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 26 octobre 1981 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 septembre 1992 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 28 août 2000 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 novembre 1979 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 24 avril 2007 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 15 avril 2008 | ECM

Circum I - Stained Glass - The Old Dutch - Dancing In The Loft - Step Lively! - Stone Ground - Tierce - Circum II - Rain On The Window - Dark Reeds - O Waly Waly - A Spring Wedding - I'm Troubled In Mind - On The Go - Pax Vobiscum/John Surman, saxophone baryton et soprano, clarinette basse - Howard Moody, orgue d'église
CD14,99 €

Jazz - Paru le 18 février 2002 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 29 avril 1985 | ECM

CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 septembre 1983 | ECM

CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 janvier 2018 | ECM

Livret
Comme tous les grands souffleurs, John Surman possède un son identifiable dès la première respiration. Un son qui s’est aussi bien nourri de la culture de sa terre natale britannique (le folklore local est une des composantes de sa musique) que de celle d’autres contrées. Le saxophoniste et clarinettiste a ainsi croisé la route du pianiste Nelson Ayres – bien connu des fans de jazz brésilien pour son travail avec Airto Moreira et Milton Nascimento – lors d’une tournée en Amérique du Sud. Et c’est à Oslo qu’il a rencontré le vibraphoniste américano-norvégien Rob Waring, expatrié en Scandinavie. Avec Invisible Threads, les trois hommes sont réunis pour jouer un programme composé principalement de pièces originales de Surman, enregistrées à Oslo en juillet 2017, sous la direction artistique de Monsieur ECM, Manfred Eicher. Un programme comme une ode aux mélodies qui transcendent les idiomes. Une fois de plus, John Surman déroule des narrations belles et singulières. Des parcelles de joie intérieure, presque mélancoliques, au cœur desquelles les improvisations se boivent comme de divins élixirs. Ce jazz est évidemment autre. Et comme le saxophoniste est un locataire d'ECM depuis des décennies, il est aussi l’un des artisans du son du label munichois. Et aujourd'hui plus que jamais. © MD/Qobuz
CD9,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2002 | MK2 Music

Bande Originale du film "Apartment #5C" de Raphaël Nadjari (2002), composée par John Surman, avec Tinkerbell, Richard Edson, Ori Pfeffer, Jeffrey Ware & Olga Merediz

L'interprète

John Surman dans le magazine
  • John Surman Saltash Bells
     John Surman  Saltash Bells Les cloches de l’église du village de Saltash chantent, quand le petit John s’approche par la rivière, sur le bateau de son père. Cette scène est évoquée soixante ans plus tard par le grand Surman, clarinettiste et saxophoniste anglais, artiste emblématique du label munichois. Pour ce septième op...