Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Moriarty - Epitaph

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Epitaph

Moriarty

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Après avoir rendu hommage aux pionniers du blues, de la folk et de la country avec Fugitives, Moriarty nous embarque une fois de plus dans son univers caractéristique. Le groupe reste musicalement fidèle à lui-même sans pour autant se répéter, et affine toujours un peu plus ses compositions et ses arrangements. La présence de l’harmonica et les petites touches de guimbarde nous font encore une fois agréablement voyager dans les grandes plaines américaines, parfois avec des chansons plus pop comme Long Live the (D)Evil, ou plus épurées comme Za Milena J.. A moins qu’Epitaph ne soit un voyage dans un tout autre monde ; « Nous avons été surpris de constater que ces chansons tournaient – de près ou de loin – autour du thème de l’au-delà, du passage d’un monde à l’autre, de la danse invisible entre les vivants et les fantômes ». La mort n’aura jamais été aussi enivrante, profitez-en. © HR/Qobuz

Plus d'informations

Epitaph

Moriarty

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
When I Ride 00:03:53

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer, Writer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Believe Recordings

2
Reverse (Anger) 00:02:54

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

3
History of Violence 00:03:39

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer, Writer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer, Writer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

4
Long Live the (D)Evil 00:03:56

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer, Writer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

5
Za Milena J. 00:03:23

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer, Writer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

6
Diamonds Never Die 00:04:25

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer, Writer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer, Writer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

7
Ginger Joe 00:03:22

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer, Writer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

8
May Be a Little Lie 00:03:50

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer, Writer

Air Rytmo

9
Across from My Window 00:03:59

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer, Writer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

10
G.I. Jesus 00:03:24

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer - Thomas Puechavy, Composer, Writer - Stephan Zimmerli, Composer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

11
Back in Town 00:03:11

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer, Writer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer, Writer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer

Air Rytmo

12
Fire Fire 00:03:44

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Eric Dubessay, Composer

Air Rytmo

13
Long Is the Night 00:04:57

Moriarty, Performer - Rosemary Standley, Composer, Writer - Arthur Gillette, Composer - Thomas Puechavy, Composer - Stephan Zimmerli, Composer - Charles Carmignac, Composer - Vincent Talpaert, Composer - Ingeborg Bachman, Writer

Air Rytmo

Descriptif de l'album

Après avoir rendu hommage aux pionniers du blues, de la folk et de la country avec Fugitives, Moriarty nous embarque une fois de plus dans son univers caractéristique. Le groupe reste musicalement fidèle à lui-même sans pour autant se répéter, et affine toujours un peu plus ses compositions et ses arrangements. La présence de l’harmonica et les petites touches de guimbarde nous font encore une fois agréablement voyager dans les grandes plaines américaines, parfois avec des chansons plus pop comme Long Live the (D)Evil, ou plus épurées comme Za Milena J.. A moins qu’Epitaph ne soit un voyage dans un tout autre monde ; « Nous avons été surpris de constater que ces chansons tournaient – de près ou de loin – autour du thème de l’au-delà, du passage d’un monde à l’autre, de la danse invisible entre les vivants et les fantômes ». La mort n’aura jamais été aussi enivrante, profitez-en. © HR/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Moriarty
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Daniel Johnston, icône troublée et troublante

Personne ne sonne comme Daniel Johnston. Artiste dépressif et méconnu devenu culte grâce à la reconnaissance de ses pairs, l’Américain, mort le 11 septembre 2019 à l’âge de 58 ans, est le symbole d’une musique naïve, lo-fi mais débordant d’émotions. Il n’est pas trop tard pour (re)découvrir cet authentique génie underground qui ne rate jamais le cœur de l’auditeur.

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Le trip hop en 10 albums

A l’aube des années 90, la vague trip hop submerge la Grande-Bretagne avec une électro influencée par la musique jamaïcaine et les beats rap. Rythmiques chloroformées et ambiances oppressantes, Massive Attack, Portishead, Tricky, Morcheeba et quelques autres inventent une sorte de soul music sombre, futuriste et parfois très cinématographique. Coup de zoom en 10 albums sur un genre aux frontières floues mais à l’influence nette.

Dans l'actualité...